CSMR : tout savoir sur le transfert à Solimut

Consultation médicale au centre de santé de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence). ©Joseph Marando/CCAS

Depuis le 1er janvier 2019, la gestion de la couverture surcomplémentaire maladie des retraités (CSMR) est officiellement réalisée par Solimut Mutuelle de France, qui en était déjà l’assureur. On vous dit tout sur ce transfert de gestion, décidé par le conseil d’administration de la CCAS.

Le 28 juin 2018, le conseil d’administration de la CCAS a pris la décision de changer de gestionnaire pour la couverture surcomplémentaire maladie des retraités (CSMR), au profit de Solimut Mutuelle de France. Ce nouveau partenariat devrait permettre de renforcer les liens entre le mouvement mutualiste, dont est issu Solimut, les CMCAS, la CCAS et la Camieg. Historiquement, c’est avec Solimut que les Activités Sociales ont construit la CSMR. Elle en est l’assureur depuis la naissance du contrat en 2011.


Lire aussi 
Nicolas Cano : “Avec Solimut, nous revenons aux racines du mouvement mutualiste”


Ce transfert de gestion implique donc une période de transition, qui se fera sans heurts pour les adhérent·es du contrat CSMR. Solimut devenant à la fois l’assureur et le gestionnaire du contrat CSMR, des économies de frais de gestion sont attendus, qui bénéficieront de fait aux assuré·es. Un 4e niveau de remboursement est en cours de construction avec Solimut pour compléter les garanties CSMR, ainsi que des offres à destination des personnes ne pouvant souscrire au contrat CSMR (enfants et conjoint·es non affilié·es à la Camieg).

Actions de prévention, travail commun sur les remboursements, ajustement des prestations aux besoins réels en matière de santé des retraité·es : les chantiers engagés à l’occasion de ce transfert de gestion sont nombreux, pour favoriser l’accès aux soins et le droit à la santé.

En bref

Un transfert progressif 
Depuis le 1er janvier, Solimut est le gestionnaire officiel de la CSMR. Concrètement, le transfert des dossiers s’échelonnera de façon progressive, en lien avec Solimut et Énergie Mutuelle, jusqu’au 2e semestre 2019. Vous recevrez en amont un courrier qui vous informera de la date précise du transfert de votre dossier.
À aucun moment vous n’aurez de démarche administrative à effectuer.

À noter : dans l’intervalle, Énergie Mutuelle continue d’assurer la gestion des dossiers, et reste votre interlocuteur. Actuellement, c’est encore Énergie Mutuelle qui détermine pour Solimut le montant de vos cotisations, indexé sur votre coefficient social. Il est donc normal que vous receviez des communications de la part d’Énergie Mutuelle concernant votre contrat CSMR (voir plus loin).

Aucune démarche à effectuer 
À ce jour, il n’y a aucun changement dans vos démarches : vous continuez d’avoir les mêmes interlocuteurs, les mêmes adresses postales et courriels pour votre prise de contact (voir encadré “Qui contacter ?”)

Ayant droit ou ouvrant droit : rien ne change 
Quelle que soit votre situation (inactif·ve des Industries électriques et gazières, ayant droit, veuf ou veuve….) : si vous êtes couvert par la CSMR, il n’y a aucune démarche à effectuer.

Pourquoi avoir choisi Solimut ?

Solimut Mutuelle de France partage les valeurs de nos activités sociales, comme la solidarité et le combat contre les discriminations. Solimut plonge ses racines dans la plus ancienne des Unions mutualistes de France (1821), le Grand Conseil de la Mutualité des Bouches-du-Rhône. Outre le fait qu’elle protège plus de 740 000 personnes, compte 110 élu·es bénévoles, 450 salarié·es et affiche un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros, Solimut est ancrée dans la proximité avec un réseau d’agences réparties sur le territoire métropolitain.

Qui fait quoi ?

Quatre acteurs font vivre le contrat CSMR :

Le souscripteur
Pour la CSMR, c’est la CCAS. Elle choisit l’assureur, veille au maintien de l’équilibre du contrat (prestations et cotisations) et défend l’intérêt des assuré·es.

L’assureur
Il assure le risque financier du contrat et propose au souscripteur d’éventuelles évolutions du contrat, de la grille de garanties ou des cotisations. Ces propositions sont faites sur des bases statistiques (population couverte, évolutions démographiques…), de consommation transmises par le gestionnaire et intègrent chaque année les effets des lois de financement de la Sécurité sociale. Depuis la création de la CSMR en 2011, c’est Solimut qui joue ce rôle.

Le gestionnaire
Désigné par l’assureur, il est en relation avec les adhérent·es pour les adhésions, les remboursements de soins et les cotisations. L’assureur peut être également le gestionnaire ; c’est d’ailleurs la situation la plus classique pour une mutuelle, et c’est désormais le cas pour la CSMR, entièrement gérée par Solimut.

Le courtier
Il conseille le souscripteur et garantit les intérêts des adhérent·es en suivant l’activité de l’assureur et du gestionnaire. Pour la CSMR, il s’agit de Prévère, courtier historique des Activités Sociales de l’énergie pour l’assurance des personnes (contrats obsèques, dépendance et IDCP).

Qu’est-ce que Mutieg R Asso ?

Depuis 2005, les employeurs de la branche de l’énergie imposent une séparation comptable dans la gestion de la couverture sociale des actif·ves et des inactif·ves, dont on peut dire qu’elle fragilise la solidarité intergénérationnelle. Pour répondre à cette exigence, la Mutieg, aujourd’hui Énergie Mutuelle, tout en restant le gestionnaire unique de la couverture sociale pour les deux publics, a créé deux associations : Mutieg A Asso (qui gère la CSMA, couverture complémentaire des salarié·es, et la CSM Loi Évin) et Mutieg R Asso (qui gère la CSMR des retraité·es).

Y aura-t-il une rupture dans ma couverture santé ?

La dénonciation du contrat avec Énergie Mutuelle n’est qu’un passage de relais : cela n’entraînera aucune rupture dans la couverture des assuré·es. Rien ne change pour vous ! Vous ne devez effectuer aucune démarche administrative : pas besoin de réadhérer à Solimut, de modifier l’autorisation de prélèvement, de réaliser le lien avec la Camieg… tout est géré, sur une période de temps, par nos organismes, et l’ensemble des contrats sera automatiquement transféré vers Solimut dans le courant de l’année 2019.

À noter, le dispositif dit “passerelle” est préservé, et vous bénéficiez de réductions et d’une complémentarité des contrats dépendance, frais d’obsèques ou IDCP.

Qu’en est-il des surcomplémentaires Sodeli et Cort ?

Contrairement à la CSMR, qui est un contrat de groupe, les contrats optionnels et individuels tels que Sodeli ou Cort continueront d’être gérés par Énergie Mutuelle, si les bénéficiaires souhaitent les conserver (leur contrat CSMR étant transféré). Le prélèvement des cotisations du contrat que vous avez choisi (Sodeli ou Cort) est donc désormais distinct de la CSMR, et apparaît sous un autre libellé.

Un 4e niveau de remboursement est en cours de construction du côté de Solimut, venant compléter les garanties CSMR (voir plus loin).

Ma cotisation CSMR a augmenté de 10 % en 2019. Est-ce lié au transfert de gestion à Solimut ?

Cette augmentation est sans lien aucun avec le transfert de gestion à Solimut. Le montant de la cotisation CSMR est calculé pour maintenir l’équilibre financier du contrat et conserver un haut niveau de couverture santé. La cotisation fait donc cette année l’objet d’une augmentation limitée à 10 %, sauf pour les coefficients inférieurs à 10 520 euros, qui conservent la gratuité.

Dans la mesure où Solimut sera à terme gestionnaire et assureur du contrat, des économies de gestion sont attendues. De plus, les Activités Sociales contribuent largement au financement de la CSMR (27 millions d’euros par an), notamment afin de de limiter la hausse des taux de cotisations des adhérent·es.

Pour rappel, la loi de financement 2019 impose à la Sécurité sociale des hausses de tarifs et acte un désengagement financier de l’État que les mutuelles ne peuvent pas absorber.

Au-dessus de 10 520 euros de coefficient social, l’augmentation brute des contrats CSMR correspond à :

  • Une augmentation de 2,44 à 3,45 euros pour les formules “Isolé”
  • Une augmentation de 4,52 à 6,41 euros pour les formules “Famille”

À noter, le maintien des réductions de cotisations grâce au principe “Passerelles” : si vous avez un ou plusieurs contrats d’assurance de personnes avec la CCAS (obsèques, dépendance ou IDCP), vous conservez jusqu’à 5% de réduction de cotisation, et 6 euros de remise supplémentaire pour un contrat IDCP.

Cette année, ma cotisation a augmenté de plus de 10 %. Pourquoi ?

Des augmentations de 10 % et plus des cotisations sont uniquement imputables à 3 facteurs :

  • Le changement de votre situation fiscale, et l’ajustement de vos cotisations à votre nouvelle situation ;
  • Un défaut de réception de votre avis d’imposition : avec l’appui des Activités Sociales, votre participation à la cotisation CSMR dépend de votre coefficient social, et est donc à ce titre révisé annuellement selon votre situation fiscale. En l’absence de transmission de votre dernier avis d’imposition suite à la sollicitation d’Énergie Mutuelle en novembre 2018, la cotisation maximale vous a été appliquée. Il est donc indispensable que vous transmettiez bien votre dernier avis d’imposition à Énergie Mutuelle afin de régulariser votre situation ;
  • Une erreur dans la saisie de votre revenu fiscal de référence.

Vous constatez une hausse supérieure à 10 % de vos cotisations ?
N’hésitez pas à contacter Énergie Mutuelle afin d’obtenir des informations.
> Voir encadré “Qui contacter ?”

La cotisation pour la CSMR est-elle plus ou moins onéreuse comparativement à celle des autres entreprises ?

Une comparaison entre mutuelles est toujours difficile à effectuer dans la mesure où les garanties ne sont jamais identiques. Toutefois, certaines grandes mutuelles d’entreprises couvrant leurs retraité·es ont des offres très comparables à notre couverture santé Camieg + CSMR. On peut citer Air France, SNCF et Thales.

Pour un profil d’assuré·e et une situation fiscale identiques, les cotisations observées sont les suivantes : 

Industries électriques et gazières (Camieg + CSMR), en prenant pour base la pension moyenne observée dans les IEG (2 649 euros) :

  • Formule “Isolé” : de 87 à 97 euros
  • Formule “Famille” : de 107 à 127 euros

Autres mutuelles d’entreprises :

  • Formule “Isolé” : de 140 à 210 euros
  • Formule “Famille” : de 280 à 340 euros

Des évolutions du contrat CSMR sont-elles envisagées ?

Si l’année 2019 va plutôt être une année dite blanche en termes de propositions et de nouvelles offres – la priorité étant le glissement des contrats entre les assureurs –, en 2020 de nouvelles offres devraient être effectives. Un 4e niveau de remboursement est en cours de construction du côté de Solimut, venant compléter les garanties CSMR, ainsi que des offres à destination des personnes ne pouvant souscrire au contrat CSMR (enfants et conjoint·es non affilié·es à la Camieg).

Dois-je continuer de répondre aux sollicitations d’Énergie Mutuelle ?

Oui, à la condition qu’elles portent exclusivement sur la gestion de votre contrat CSMR en cours (avis d’imposition, modification de contrat…), et ce, au moins jusqu’au 30 juin 2019. C’est actuellement toujours Énergie Mutuelle qui calcule le montant de vos cotisations : il est donc normal qu’elle vous sollicite pour obtenir des informations sur votre situation fiscale. L’ensemble de ces prestations sera à terme réalisé par Solimut.

Le prélèvement des cotisations pour la CSMR est déjà de façon effective réalisé par Solimut, et apparaît ainsi sur votre bulletin de pension et votre relevé bancaire, sous l’intitulé “Solimut Mutuelle de France”.

Je souhaite adhérer à la CSMR : quelles démarches dois-je entreprendre avant de partir en inactivité ?

Pour adhérer à la CSMR, vous devez vous adresser à votre gestionnaire de paie ou au référent RH au plus tard dans les douze mois qui suivent votre départ à la retraite. Au-delà d’un an, l’adhésion est toujours possible, mais vous devrez observer un délai de carence de trois mois (ou de six mois pour les adhérent·es passé·es en retraite avant le 1er janvier 2011), sauf si vous pouvez attester avoir été couvert·e par une autre complémentaire santé.

Il n’y a pas de restriction de délai pour adhérer à la CSMR après le départ en retraite, et aucune visite médicale n’est exigée, quels que soient l’âge ou l’état de santé au moment de l’adhésion.

Dans le cas où vous choisissez de passer par les sites de la CCAS ou de Mutieg R Asso, vous aurez la possibilité de faire une simulation de votre cotisation (accéder au simulateur).


Qui contacter ?

Besoin d’informations sur la CSMR ou de gérer votre contrat ? Plusieurs interlocuteurs sont à votre disposition.

► Retrouvez toutes les informations et documents contractuels concernant la CSMR sur :
ccas.fr > rubrique Assurance, prévoyance, prêts > Prévoyance > CSMR

► Pour toute question relative à votre contrat CSMR ou vos contrats d’assurance de personnes (obsèques, dépendance, IDCP), contactez la plateforme téléphonique de Prévère, courtier en assurances des Activités Sociales :
0 800 00 50 45 (Appel gratuit, du lundi au vendredi de 9 h à 17 h)

Pour gérer votre contrat CSMR : adhésion ou modification de contrat, demande de devis ou de prise en charge, questions sur les prestations ou les cotisations, réclamation… En fonction de l’objet de votre demande, vous pouvez vous adresser par courrier au service de Mutieg R Asso concerné :

Mutieg R Asso
(Puis, en fonction de votre situation)
Service adhésions / Service Devis et prise en charge / Service prestations / Service cotisations / Service réclamations
49 rue Godot de Mauroy
75009 Paris

Énergie Mutuelle peut aussi être contactée par mail ou par téléphone :

Formulaire de contact 
www.energiemutuelle.fr > Mutieg R > Nous contacter 

Plateforme téléphonique d’Énergie Mutuelle
0 969 32 37 37
Appel non surtaxé, du lundi au vendredi de 9 h à 17 h

 

30 Commentaires
  1. Yves 2 semaines Il y a

    Bonjour
    Comme des milliers d’adhérents à ce niveau de complémentaire santé, je suis amené à faire un choix entre Energie Mutuelle, l’ancienne, et Solimut, la nouvelle. Pourriez-vous rappeler succinctement le pourquoi du changement, en faisant le tri de tout ce qui a été dit et publié, surtout en le simplifiant, ce qui nous aiderait sûrement aujourd’hui à déterminer notre choix?Je dois avouer que je ne sais pas avec certitude ce qui est le meilleur, et je m’interroge. J’imagine qu’il ne serait pas inutile de réaliser (pourquoi pas sous forme de tableau) la comparaison entre les éléments de l’une et de l’autre. L’important serait de présenter le positif et le négatif de chacune.
    Actuellement chez Energie Mutuelle, j’ai choisi l’option Cort, facturée 43,89€/mois alors que l’option équivalente chez Solimut, Confiance n’est facturée que 32€/mois soit une différence de 28%. C’est énorme. Pourquoi ce décalage pour des prestations sensiblement équivalentes.
    Merci de m’aider et peut-être de nombreux autres adhérents, dans le bon choix.
    Dans l’attente de vous lire rapidement.

  2. HERAS 2 mois Il y a

    Comment seront transmis les remboursements entre Solimut et Énergie Mutuelle??
    Cordialement Daniel HERAS (retraité)

  3. Bruno 4 mois Il y a

    Bonjour,

    Comment se fait il qu’énergie Mutuelle nous sollicite nous les pensionnés pour adhérer au contrat Sérénité en nous indiquant que le coût sera inférieur à ce que nous payons actuellement et que nous aurons les mêmes garanties que les actifs.
    Personnellement j’ai adhérer puis je me suis rétracté dès réception du mail de la CMCAS nous mettant en garde.
    Pourquoi n’y a-t-il pas plus de communication à ce sujet?
    Que devons nous faire au 1 en juillet 2019, Énergie Mutuelle dit qu’il n’y aura plus de passerelle CAMIEG CSMR à cette date?
    Que vont devenir les contrats eCort?
    Je suis un peu perdu et peu informé sur la meilleure démarche à suivre
    Est il possible d’avoir des informations?
    Je ne pense pas être le seule dans ce cas…
    Merci
    Bruno

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 4 mois Il y a

      Bonjour Bruno,
      Une première précision : il n’y aura pas d’impact sur le remboursement de vos frais médicaux qu’il s’agisse de la part pris en charge par la Camieg ou la part mutualiste pris en charge dans le cadre du contrat CSMR. Contrairement à ce qui circule parfois sur les réseaux sociaux, il n’y aura pas de rupture dans les télétransmissions entre la Camieg et Solimut.
      Nous vous laissons le soin d’apprécier ou pas les offres commerciales d’Energie mutuelles, mais nous nous interrogeons sur le fait que ces propositions apparaissent quelques mois après la dénonciation du contrat de gestion de la CSMR.

    • Bruno 4 mois Il y a

      Bonjour Stéphane,
      Je vous remercie pour votre réponse;
      Concernant la rupture de la télétransmission entre CAMIEG et SOLIMUT, cette information est écrite noir sur blanc sur les documents envoyés par courrier et par mail par Énergie Mutuelle pour la souscription du contrat Sérénité.
      Adhérer à Energie Mutuelle c’est quitter la CSMR et renoncer aux 27 millions d’aide des activités sociales, c’est quelque part quitter la protection sociale que nous avons eu durant toute notre carrière, c’est se retrouver tout seul face au groupe Malakoff Médéric…
      Une analyse de la part de gens compétents mettant en avant les avantages et les inconvénients des différentes solutions serait utile à tous les pensionnés…
      Que va-t-il se passer concrètement le 1er juillet 2019 pour nos contrats CSMR et eCort?
      Merci,
      Bruno

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 4 mois Il y a

      Bonjour Bruno,
      Concernant l’analyse du risque qu’il y aurait à quitter le contrat CSMR, je crois que vous en résumez vous-même l’essentiel : perte de la contribution financière des Activités Sociales de l’énergie et abandon de la sécurité d’un contrat groupe pour un contrat individuel où l’on est seul face à l’assureur.
      Au 1er juillet, comme la CCAS l’indique depuis plusieurs mois, SOLIMUT, assureur du contrat depuis 2011, en réalisera également la gestion. Cette transition sera totalement transparente pour les assurés qui n’auront aucune démarche à faire.
      En revanche, les contrats individuels tels que Cort ou Sodeli, restent la propriété de Energie Mutuelle. Les titulaires de ces contrats auront deux options : garder cette couverture de quatrième niveau et adresser leurs relevés de prestations pour obtenir un remboursement sur-complémentaire ou bien résilier leur contrat individuel Cort ou Sodeli et adhérer à la proposition qui sera faite par SOLIMUT dans les semaines qui viennent.
      Des informations précises seront communiquées très prochainement par notre partenaire et vous disposerez de tout le temps nécessaire pour faire votre choix.

  4. ireland 4 mois Il y a

    vos explications ne me conviennent pas en bon gestionnaire il y a qu une chose que je constate j arrive en bout de course pour me payer moi et ma femme mes remboursements de santé le reste n est que blablabla serge ireland ceyreste

  5. Padilla 4 mois Il y a

    Bonjour
    Je déplore le manque de communication sur le transfert des contrats pour nos mutuelles de la part de la CCAS
    Et voilà le résultat énergie mutuelle nous envoie des mails pour continuer à souscrire et nous savons même pas
    1_ si l on pourra revenir chez SOLIMUT si Énergie Mutuelle augmente considérablement en 2020
    2_ et qu’elles sont les accords signés, les grilles de remboursement sur le nouveau contrat
    Je demande donc au président de la CCAS une information a ses adhérents actifs et inactifs
    Bien à vous

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 4 mois Il y a

      Bonjour Elisabeth,
      Le président de la CCAS a écrit à deux reprises directement à l’ensemble des adhérent.es du contrat CSMR et plusieurs articles ont été publiés sur ce site et dans le Journal des Activités Sociales. En septembre dernier, le Journal des Activités Sociales a permis à toutes les fédérations syndicales de s’exprimer librement sur ce sujet. https://fr.calameo.com/read/002013176f5dd05e82945
      Pour information, un nouveau courrier du président de la CCAS vous parviendra dans les jours qui viennent.
      Si vous quittez le contrat CSMR pour une autre mutuelle, vous perdrez le bénéfice de l’aide à l’adhésion au contrat CSMR versée chaque année par les Activités Sociales (27 millions d’euros) mais un retour sera toujours possible après le respect d’une période de carence.

  6. Alain78 4 mois Il y a

    Bonjour,
    Après m’avoir demandé de remplir un formulaire d’adhésion pour conserver l’automatistation des remboursements avec l’option Sodeli, EnergieMutuelle me demande de résilier la CSMR auprès d’elle.
    Est-ce la démarche prévue pour ce changement ?
    Que deviendrait ma couverture CSMR après cette résiliation ?

    • Loic 3 mois Il y a

      Moi j file chez enrgie mutuelle mutueg ,bye bye ccas et solimut….

  7. Irène 4 mois Il y a

    Pourquoi il y a une demande de souscription à un nouveau contrat au 1er juillet 2019 sous prétexte que le remboursement automatique ne sera plus opérationnelle entre la CSMR et l’option sodeli gérée par énergie mutuelle ?

  8. Guibé 7 mois Il y a

    Bonjour. Je devais consolider cette année mes remboursements santé et j avais choisis l option cort. Est-ce que je dois attendre le 4 niveau chez solimut. Merci

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 4 mois Il y a

      Bonjour,
      Concernant les options individuelles sur-complémentaires Cort et Sodeli, Solimut fera une offre équivalente à l’ensemble des retraités, ce qui vous permettra de conserver le même niveau et la même simplicité de remboursement.

  9. Bernard 7 mois Il y a

    Encore du chamboulement … et qui nous coûte !
    Pour nous de 90.89 euros à (53.39 + 43.89) soit 97.28 = 7.03 %
    Question que je me pose depuis ma connaissance de “cette avancée sociale”:
    pour sa maladie “Alzheimer” mon épouse reçoit une aide d’énergie mutuelle mensuellement de 150 euros. Puis-je avoir l’espoir que ça continue car dans toute la chaine de protection sociale (sécu, CAMIEG, ENERGIE MUTUELLE) cette dernière est la seule a faire un geste de soutien.
    Pour moi il n’y avait rien à changer, çà me semble de l’excès d’idéologie. Nous étions très bien respectés avec cette complémentaire.

  10. Roger Tessier 7 mois Il y a

    Pour moi,il n’y a pas de problèmes,après avoir lu les suppléments.le désengagement de l’état et la baisse de remboursement de la SS font que les augmentations soient justifiées.Pour avoir une bonne couverture sociale et solidaire,nous sommes obligés d’en passer par là.

  11. Mireille Olleon 7 mois Il y a

    Y a til une vraie passerelle entre camieg et mutieg, ce qui n etait pas le cas jusqu a present.

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 7 mois Il y a

      Si Mireille, cette passerelle existe depuis le début. Il est possible qu’un problème informatique bloque la gestion de vos feuilles de soins mais si non, cela se fait automatiquement. Le gestionnaire du contrat CSMR doit simplement faire une demande de raccordement à la Camieg.

  12. Patrick 7 mois Il y a

    Les explications apportées pour justifier l’augmentation des cotisations sont minimales, un bilan financier aurait donné des éléments pour comprendre les raisons de cette augmentation.
    De plus qualifier cette augmentation de 10% “d’augmentation limitée” est scandaleux alors que nos pensions ont été augmentées de 0,3% et que l’inflation 2018 s’établit à 1,6%

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 7 mois Il y a

      La loi fait obligation de maintenir l’équilibre du contrat CSMR. Le calcul de la cotisation est le ratio entre les frais de dépenses de santé et les remboursements. Suite à l’amélioration des prestations votées en 2016 par le conseil d’administration de la CCAS, cela a permis à de nombreux assurés de se soigner notamment sur le dentaire et les prothèses auditives, alors qu’ils y avaient renoncé jusqu’à présent pour des raisons de coût. Pour l’année 2017, ce ratio est de près de 105 %.
      L’augmentation votée par le conseil d’administration de la CCAS en 2018 (entre 2,44 à 3,45 euros pour un contrat “isolé”) vise à maintenir un haut niveau de remboursement pour tous, et limiter le renoncement aux soins.
      Votre question de communiquer sur les résultats financiers est pertinente. Cela pourrait faire l’objet d’une communication…

  13. Patrick 7 mois Il y a

    Ces explications plus que succinctes ne donnent pas les raisons de cette augmentation de 10% de nos cotisations. J’aurai aimé avoir a minima un bilan de l’exercice 2018 afin d’avoir des éléments concrets, mais là nous n’avons que des mots.
    De plus, caractériser cette augmentation de 10% “d’augmentation limitée” est vraiment scandaleux au moment où nos pensions sont revalorisées de 0,3% et où l’inflation est de 1,6%

  14. jeannot 7 mois Il y a

    Explication pas convainquante pour 10% d’augmentation
    Merci la CGT

  15. cloclo88 7 mois Il y a

    Un peu plus haut dans cette InfoLettre il est écrit : “Vous constatez une hausse supérieure à 10 % de vos cotisations ? N’hésitez pas à contacter Énergie Mutuelle afin d’obtenir des informations.” ALORS c’est ce que j’avais fait le 9 janvier dernier suite à l’augmentation de 11,1%. La réponse est arrivée 6 semaines plus tard :”C’est pas nous, c’est la CCAS” !!! J’ai donc interpelé la CCAS sur le sujet qui répond en substance : “C’est pas Nous, c’est la conséquence des décisions des pouvoirs publics” !!!
    En fait, l’augmentation de certaines dépenses de santé prise en charge par la CAMIEG servent de prétexte pour augmenter les cotisations Mutieg ! Scandaleux ! Ce nouveau prestataire pour la Mutieg nous coute 11.1% de plus en cotisation sans aucune contrepartie.
    Les cotisations explosent, les pensions baissent depuis plus de 6 ans, à qui profite cette nouvelle politique ???

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 7 mois Il y a

      Comme indiqué, le conseil d’administration de la CCAS a décidé l’augmentation de la cotisation suite à la présentation des comptes. Si votre augmentation de cotisation est supérieure à 10 %, c’est nécessairement lié à votre coefficient social (changement de situation, erreur techniques, etc.).
      Energie Mutuelle demeure le gestionnaire de votre contrat jusqu’au 30 juin 2019. Il est le seul en capacité de vous apporter des éléments d’explication.

  16. Sanouiller 7 mois Il y a

    Bonjour,
    Lorsque l’on passe en longue maladie, ne serait-il pas logique que les cotisations des Complémentaires diminuent puisque c’est la Sécu seule qui prend en charge les dépenses de santé relatives à l’ADL ?
    Merci de me répondre.
    Salutations distinguées.

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 7 mois Il y a

      Bonsoir,
      La Sécurité sociale prend en charge 100 % du tarif de responsabilité( tarif de référence de la Sécu), mais en cas de dépassement, le reste à charge est supporté par les complémentaires de santé.

  17. virleux 7 mois Il y a

    Ce texte constitue pour moi un double scandale :
    – des explications sur le transfert à Solimut et sur l’augmentation des cotisations données qui arrivent 2 mois après avoir reçu le nouvel échéancier de cotisations
    – une augmentation de 10% de ma cotisation sans autre explication que celle très désinvolte donnée plus haut : aucun détail sur les comptes, sur l’effet des mesures gouvernementales, sur les frais de gestion, etc
    Cela traduit, de la part des décideurs, de la suffisance et du mépris envers les cotisants

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 7 mois Il y a

      Le transfert de gestion vous a été expliqué dans le supplément “Les aides sociales” que vous avez reçu en septembre dernier avec votre Journal des Activités Sociales. Dans ce supplément, les quatre fédérations syndicales ont pu vous livrer leurs analyses et positions. Un courrier du président de la CCAS en date du 5 décembre 2018 a été adressé à l’ensemble des assurés du contrat CSMR, apportant les explications complémentaires.

  18. allix 7 mois Il y a

    Et qu’advient il du personnel gestionnaire ?

    • Stéphane Gravier, rédacteur en chef 7 mois Il y a

      La question de l’avenir des personnels gestionnaires du contrat CSMR est au cœur des discussions entre Energie Mutuelle et Solimut. Des mesures sont prévues dans le cadre du Code du travail et des propositions légales seront soumises aux salarié.es.

Laisser une réponse à HERAS Cliquer ici pour annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-neuf + douze =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?