La Haute-Normandie fait son festival

Festival de la lutte contre les discriminations/ © DR/ccas

Festival de la lutte contre les discriminations/ © DR/ccas

Les 18 et 19 septembre, la CMCAS Haute Normandie fêtait le 70ème anniversaire de la création des comités d’entreprise.

« L’objectif, c’est de fédérer les bénéficiaires de la CMCAS Haute Normandie. C’est l’occasion de se rencontrer, de découvrir les différentes commissions des SLVie, les Activités Sociales proposées dans la région », explique Antoine Lecacheur, 23 ans, président de la commission jeunes agents Haute Normandie et bénévole. « Ce projet, c’est aussi d’inclure le maximum d’acteurs différents », poursuit-il.

Le festival, axé autour de la lutte contre les discriminations, offrait un village associatif riche et varié.

La part belle était notamment faite à la sensibilisation aux difficultés rencontrées par les personnes souffrant de situation de handicap. Comment, concrètement ? En mettant en place un parcours handicap afin que chacun puisse se rendre compte des problématiques du quotidien. « La rencontre avec les bénéficiaires peut susciter des vocations de bénévoles », espère Christine, membre de l’association des paralysés de France.

Le festival du Haut Normand se voulait avant tout être un événement convivial. Deux jours de concerts non stop et un large panel d’activités pour les plus petits : équitation, parcours accro-branche, jeux en tous genres, entre autres. « C’est un vrai moment récréatif pour les enfants ! », s’enthousiaste Catherine venue d’Évreux en famille avec ses deux enfants pour profiter d’un événement de proximité.

« C’est la première fois que ce type de festival est organisé près de chez nous. C’est important d’y participer et c’est aussi la meilleure façon de remercier les agents bâtisseurs qui se sont démenés pour cela », poursuit-elle.

Un moment festif, certes mais pas seulement : « c’est le moment de créer du lien social et de partager. Les bénéficiaires se rendent compte que notre territoire est immense et qu’on peut pratiquer des tas de sports à moindre coût grâce à la CCAS. Mais, c’est aussi le moment de susciter l’envie chez jeunes agents de créer de nouvelles sections sportives ! Notre rôle, c’est de les accompagner », assure Fabrice Vandevoorde, membre de la commission sports Haute Normandie.

2 Commentaires
  1. Antoine 4 ans Il y a

    Bonjour Agnès,
    Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir de voir que le travail que nous avons fourni à fait plaisir aux participants !:)

    Pour une première édition, l’objectif des 500 participants est rempli, ce qui est en effet, annonciateur d’une prochaine édition post Soulac! 😉

    J’espère que le bouche à oreilles fonctionnera, et que nous aurons encore plus de monde!

    Fraternellement,

    Antoine

  2. BRIANT 4 ans Il y a

    Merci encore à ceux qu’on décidait de faire ce festival.
    J’ai trouvé qu’il y avait trop peu de monde à ce festival pourtant nous sommes nombreux en agents.
    C’est dommage.
    Je vous encourage à le refaire si possible.
    Merci encore et bon courage à vous
    Agnès

Laisser une réponse à BRIANT Cliquer ici pour annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

17 + vingt =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?