Ateliers senior : tout pour rester dans le coup

Cours de danse de salon avec la professeure Brigitte Quentin. En piste, Chantal et Jean-Pierre Berthuin, de la CMCAS Val-de-Marne. ©J.Milllet/CCAS

Rare espace de proximité, la CMCAS reste un vecteur essentiel de relations sociales, notamment pour ses bénéficiaires les plus âgés. Les ateliers de Vigneux en montrent un bel exemple. Les retraités des CMCAS Val de Marne et Essonne y pratiquent une activité physique ou intellectuelle. Une chouette façon de rompre la solitude, de rester dans le coup et de s’épanouir.

Cet article est issu du numéro spécial “Senior” du Journal des Activités Sociales de l’énergie

Bon pied, bon oeil, Évelyne Lemaire, 60 ans, et Évelyne Roger, 62 ans, terminent leur séance de gym. Les deux retraitées, ouvrants droit de la CMCAS Essonne, viennent chaque semaine aux ateliers de Vigneux pour garder la forme. “Je veux rester souple, agile et en bonne santé, explique Évelyne Lemaire. Mais le secret d’une retraite épanouie, c’est de se trouver chaque jour une joie, un petit bonheur, un petit plaisir.” “Il faut rester dans le coup ! Continuer à être dans le circuit : c’est-à-dire ne pas se laisser aller, se lever chaque matin, faire des activités et rencontrer du monde. C’est comme cela qu’on s’entretient”, insiste Évelyne Roger.

Ainsi, les mardis et jeudis, la magnifique bâtisse de Vigneux-sur-Seine (propriété de la CMCAS Val de Marne) s’anime des conversations et des rires des seniors. Les uns sont venus pour le cours d’anglais, le yoga ou la gym, d’autres pour l’initiation aux danses de salon. Les ateliers visent à maintenir le corps et l’esprit en éveil, à faire travailler la mémoire et la mobilité, mais surtout à sauvegarder le fil ténu des contacts humains.

Avec des gestes simples et sans souci de la performance, la gymnastique douce avec des objets du quotidien permet de garder la forme. ©J.Millet/CCAS

Tisser des liens

“Lorsque nous avons créé les ateliers de Vigneux en 2000, nous désirions que les retraités ne restent pas isolés chez eux, mais puissent se retrouver dans un même espace pour faire des activités ensemble”, raconte Jacqueline Queneulec (CMCAS 94), responsable bénévole des ateliers. “C’est un lieu de rencontres, d’ouverture et d’épanouissement pour nos retraités. Ils conservent des relations entre eux et perpétuent la culture d’entreprise”, poursuit Christine Le Guillerm, également bénévole (CMCAS 94). “À ma retraite, quand je suis arrivée à la CMCAS, anciennement Villejuif, je ne connaissais personne. Ici, j’ai pu tisser des liens”, se rappelle-t-elle. Ces ateliers pédagogiques et ludiques favorisent le vivre ensemble, créent du lien social et offrent parfois une joyeuse parenthèse aux personnes esseulées.

Cours d’anglais proposé par la commission retraités de la CMCAS Val-de-Marne. ©J.Millet/CCAS

“Au lieu de me morfondre chez moi et d’avoir les neurones en sommeil, ici j’ai une activité intellectuelle”, s’enthousiasme Madeleine Simonini (CMCAS 91), élève appliquée du cours d’anglais. “J’ai aussi suivi des cours de sciences humaines dispensés par un agent bénévole. C’était passionnant !”, reconnaît-elle. Robert Lanjou (ouvrant droit CMCAS 94) vient parfaire ses connaissances en anglais. “Participer, c’est faire vivre nos Activités Sociales. Sinon elles finiront par disparaître… Ce serait dommage, commente-t-il. Une façon de remercier les bénévoles qui s’en occupent et s’efforcent de les perpétuer afin que le plus grand nombre en profite.”

“Un défi à relever pour les CMCAS”

Liant social indéniable entre les générations, les ateliers de Vigneux peinent à attirer les néo-retraités, “un défi à relever pour les CMCAS”, selon Olivier Goujon, président de la CMCAS Val de Marne. “Ces jeunes retraités de 55-65 ans, autonomes, que les Activités Sociales n’arrivent pas à capter, s’occupent des petits-enfants et ont parfois à charge leurs parents. Ils n’ont pas forcément de temps à consacrer aux activités sociales”, nuance Olivier Goujon. “C’est pourquoi nous devons examiner leurs préoccupations pour leur proposer des activités sportives et culturelles en adéquation avec leurs attentes.” Des réunions d’accueil sont organisées par les CMCAS afin de mieux connaître les besoins de ces nouveaux venus.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 + dix-neuf =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?