Da Vinci game

Les équipes partent à la recherche des énigmes présentes dans différentes œuvres. Une fois toutes découvertes, une anagramme leur permettra de trouver le mot magique. ©Didier Delaine/CCAS

Percer les mystères de la “Joconde” et de son sourire énigmatique. C’est le défi qu’ont relevé une soixantaine de bénéficiaires de la CMCAS Seine-Saint-Denis réunis le 6 avril pour une grande chasse au trésor dans l’enceinte du plus grand musée du monde.

Pour la plupart des participants, il s’agit d’une première. Auparavant réservés aux cercles d’amateurs, les “escape games” et autres jeux de pistes ont désormais la cote. En particulier auprès des adolescents et des jeunes adultes. Munies d’un plan des différents départements du musée, les huit équipes – qui portent chacune un nom de peintre célèbre – vont devoir se lancer à la recherche d’indices cachés parmi les innombrables œuvres exposées.

En trouvant les trois mots-clés, les joueurs pourront déchiffrer le code permettant d’ouvrir le cryptex, c’est-à-dire le cylindre en métal contenant un message secret, et ainsi découvrir le secret liant Léonard de Vinci à Monna Lisa.

©Didier Delaine/CCAS

Une soixante de bénéficiaires accompagnés de leurs familles se sont rassemblés pour une grande chasse au trésor dans l’enceinte du musée du Louvre. Parmi les apprentis aventuriers, plus d’un tiers ont entre 6 et 15 ans. Les équipes avec enfants ont la possibilité de choisir un parcours adapté à leur niveau.


©Didier Delaine/CCAS

Camille, membre de l’équipe Klimt, exhibe la fiche où sont détaillées les instructions. Chaque groupe a un peu plus d’une heure et demie devant lui pour trouver différents mots. Chaque mot contient une lettre. Les lettres rassemblées forment une série de trois anagrammes qui, une fois résolus, permettront de découvrir le secret de Monna Lisa.


©Didier Delaine/CCAS

Même si l’horloge tourne, Magalie, informaticienne à la CCAS, son mari et leur fille, profitent pleinement de cette visite. Les voici dans la Grande Galerie à la recherche d’un tableau de l’Italien Ludovico Carracci, “Apparition de la Vierge et de l’Enfant Jésus à saint Hyacinthe”.


©Didier Delaine/CCAS

Un habitant du désert se cache dans cette fresque de Botticelli. Saurez-vous le retrouver ?


©Didier Delaine/CCAS

L’équipe Gauguin poursuit ses recherches dans la section des Antiquités grecques et romaines, comptant plus de 80 000 pièces. Pas évident de s’y retrouver parmi tous ces vestiges. Que porte le cavalier représenté sur ce bas-relief ? En quatre lettres.


©Didier Delaine/CCAS

Pause “selfie” pour l’équipe Chagall devant le grand sphinx de Tanis, vieux de plusieurs milliers d’années. Découverte dans les ruines du temple dédié au dieu Amon, cette sculpture de granit a rejoint le département des Antiquités égyptiennes du Louvre en 1826.


©Didier Delaine/CCAS

C’est l’équipe Munch qui est arrivée en tête. Elle a mis une heure et un peu plus de trente minutes pour trouver l’ensemble des indices. Les concurrents s’applaudissent mutuellement. “Ce genre d’activités permet de découvrir l’art de façon ludique. Par contre, faire ça avec les enfants n’est pas de tout repos”, conclut, amusé, l’un des participants.


©Didier Delaine/CCAS

Le moment de vérité est bientôt arrivé pour l’ensemble des joueurs. Reste à trouver le code secret. En recoupant les trois mots clés obtenus au cours de l’épreuve, on réalise que la clé du mystère était sous nos yeux depuis le début. Le père de la Joconde : De Vinci. Mais que peut-bien contenir le cryptex ?


©Didier Delaine/CCAS

Une boucle d’oreille. Voilà donc ce que renfermait le coffret cylindrique. Quelques éclaircissements s’imposent. Sandrine, l’une des trois guides, se charge donner les explications quant à cet étrange contenu. Il s’agirait d’un cadeau d’adieu que Monna Lisa aurait offert à De Vinci avant que celui-ci ne parte en France rejoindre la cour de François Ier, espérant secrètement que le peintre reviendrait un jour réunir les deux bijoux. Certains historiens ont émis l’hypothèse que la personne représentée sur le tableau serait en réalité un homme, mais cette théorie est sujette à débats. Un secret de plus que De Vinci aura emporté avec lui dans la tombe.


Veuillez vous connecter sur ccas.fr (NIA et mot de passe) avant d’accéder au site.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

19 − deux =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?