“Démanteler les frontières entre les différentes disciplines”

Visuel du spectacle ” Nuova barberia Barloni” (le nouveau salon de coiffure Barloni) présenté par la compagnie italienne Teatro necessario, dans le cadre des tournées culturelles, dans les centres de vacances de la CCAS, pendant l’ été 2020. © Pierangela Flisi

Récompensé par de nombreux prix internationaux, le Teatro Necessario pose, cet été, ses valises dans les centres de vacances CCAS pour présenter “Nuova Barberia Carloni”. Cette comédie burlesque pluridisciplinaire enchantera petits et grands. Une histoire sans paroles décoiffante et hilarante. Interview de Leonardo Adorni, acteur et directeur de la troupe.

Pouvez-vous nous présenter le Teatro Necessario ?

La compagnie Teatro Necessario a été fondée en 2001 à Colorno [ville située près de Parme, dans le nord de l’Italie, ndlr] et réunit des artistes au profil éclectique, caractérisé par différentes expériences dans le domaine théâtral, musical et du cirque. Les traits distinctifs de la production sont le démantèlement des frontières entre des disciplines différentes, le choix d’une narration subtile et parfois impalpable, faite non pas de mots mais de gestes. L’impossibilité aussi de distinguer, à l’intérieur d’un même spectacle, le moment où le théâtre se termine pour laisser la place au cirque, là où commencent la danse et l’invention gestuelle, pour remplacer la partie mimique ou une idée comique. La compagnie a reçu plusieurs reconnaissances en Italie et à l’étranger dans le secteur du cirque et du théâtre de rue.

Comment définiriez-vous votre spectacle “Nuova Barberia Carloni” ?

C’est un spectacle de nouveau cirque, de théâtre physique, comique et musical.

Visuel du spectacle “Nuova barberia Barloni” ©Roberto Manfredi

Pourquoi avoir choisi un salon de coiffure à l’ancienne. Que représente-t-il ?

Le salon de barbier a toujours été un lieu de rencontres où les clients se rendaient non seulement pour se faire couper la barbe et les cheveux, mais aussi et surtout pour passer du temps en bonne compagnie : discuter, se détendre, écouter de la bonne musique. C’étaient des lieux très importants pour la vie sociale, surtout dans les villages ; des lieux qui fascinent encore aujourd’hui.

“Nuova Barberia Carloni” est une comédie sans paroles. N’avez-vous donc rien à dire ?

Bien au contraire. Cette comédie “dit” beaucoup sans utiliser de mots. La communication passe à travers le langage du corps, la mimique, la gestualité, et à travers la musique qui accompagne toute la narration.

Vous avez tourné dans le monde entier. Comment avez-vous développé un langage universel ?

Depuis toujours nous souhaitons pouvoir communiquer avec tout le monde sans la barrière de la langue, de façon simple et immédiate. Le cirque contemporain nous a offert plusieurs outils pour utiliser et développer le langage du corps et rejoindre les publics du monde entier et de tout âge.

Dans cette période très morose, il nous reste le rire. Peut-il éveiller les consciences pour changer les mentalités ?

On ne peut peut-être pas changer la mentalité des gens, mais on aime penser que notre message est toujours positif et plein d’espoir. Nous sommes persuadés qu’une attitude positive envers la vie et face à l’adversité est la meilleure façon pour affronter les difficultés, avec le sourire et la volonté.

© Pierangela Flisi

Le gouvernement français a décidé de soutenir (un peu) le monde artistique, très mal en point à cause de la crise sanitaire. Qu’en est-il en Italie ?

En Italie, des fonds ont été alloués pour compenser les premiers mois de la crise sanitaire, mais, à ce jour, nous ne connaissons pas encore les mesures extraordinaires qui seront mises en place pour éviter que le secteur artistique ne chute dans une crise encore plus profonde.

Les récompenses du Teatro Necessario : 

2011 – Prix Eolo, pour la meilleure production (Italie).

2010 – Prix du public – International “Wandertheaterfestival” (Allemagne).

2009 – Prix Torotela (Italie) ; Prix Luigi Sicuranza – II edizione, « XIV meeting degli artisti di strada » (Italie) ; Gagnant du festival Festebà – jeune public (Italie).

2008 – Prix jeune et enfance au festival Arca (Espagne).

2007 – Gagnant du Concours international de cirque contemporain “Sul filo del circo” (Italie).

2006 – Gagnant du Milano Clown Festival (Italie).

2005 – Gagnant du festival Arts de Carrer (Espagne) ; Gagnant du 12e Festival “Cabaret Emergente” e Premio Originalità – Carlino d’Oro, Teatro Storchi (Italie).

2004 – Gagnant du “Premio Otello Sarzi nuove figure del teatro”, au Festival international “I teatri del mondo” (Italie).

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

11 − trois =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?