En résidence à Super-Besse, Buridane trouve sa voix… et la vôtre

L’artiste lyonnaise Buridane, en résidence à la maison familiale de Super-Besse (Puy-de-Dôme), du 26 au 30 mars derniers. ©Frédérique Arbouet/CCAS

Auteure-compositrice et interprète, Buridane est une artiste instinctive et humaniste. Elle était en résidence d’écriture à la maison familiale de Super-Besse du 26 au 30 mars, dans le cadre du partenariat CCAS et Francos Éduc.

Prolongement du partenariat entre la CCAS et les Francofolies de La Rochelle, le dispositif Francos Éduc favorise la découverte et la pratique de la chanson par les plus jeunes et les adultes. L’année dernière, le groupe rennais Monsieur Roux avait investi le centre de vacances de Munster, en Alsace. Cette année, Super-Besse accueillait Buridane, sa plume et sa guitare. “J’étais une danseuse qui écrivait”, rappelle la jeune Lyonnaise. Entre la danse et l’écriture, son cœur a longtemps balancé. Comme la danse est muette, Buridane se plonge encore plus dans l’écriture qui est “une compagne de voyage”. Et son désir d’être sur scène, d’échanger avec un public, la mène de facto à chanter. En entreprenant une carrière de chanteuse compositrice et interprète, à 23 ans, elle choisit de faire danser les mots.

Seule en scène avec sa guitare, elle est rapidement repérée. En 2009, elle est sélectionnée et primée au Chantier des Francos de La Rochelle. Dès 2011, elle effectue deux tournées culturelles dans les centres de vacances de la CCAS. Sept ans plus tard, un nouveau partenariat avec les Activités Sociales se crée, au travers des Francos Éducs. Entre-temps, elle sort deux albums, “Pas fragile” en 2012, et récemment “Barje endurance” en octobre 2017.

Entre pop, rap et folk, ses chansons sont des instantanés de vie, d’espoir, d’ironie, de mélancolie. Son écriture plus poétique que narrative joue avec les mots, les allitérations, les rythmes, les contrastes. En résidence à Super-Besse, elle prépare son troisième album. Une semaine pour écrire… “sans wi-fi, ni écrans”. “Je ne pensais pas être hyperconnectée, confie la jeune artiste, mais je me suis rendu compte que les écrans tuaient la créativité, ça m’a remis en question.” En échange, elle a proposé aux vacanciers de participer à des ateliers d’écriture de chanson et de mise en musique, et un concert.

En fin de journée, Buridane organise des ateliers artistiques à la carte. “L’idée est de se rencontrer autour de la création. À moi de m’adapter et de répondre aux demandes des participants. On peut y participer une seule fois. ” explique l’artiste. Un atelier a été dédié au travail de la respiration et du diaphragme, de la posture du corps pour apprendre à chanter, un autre consacré au déclenchement de l’écriture jusqu’à la mise en forme d’un court texte versifié, ou encore à la mise en musique d’un texte déjà écrit par un vacancier.

Alain Kuicke, retraité et bénéficiaire de la CMCAS Loire Atlantique-Vendée, a découvert le bonheur d’oser écrire. Écoutez son texte, très personnel, écrit durant la résidence de Buridane :

Seule en scène

Pour clôturer cette résidence d’écriture, Buridane, en concert seule avec sa guitare, a chanté son dernier répertoire. L’album “Barje endurance”, dans un tourbillon de mots incisifs, de rythmes, de sonorités, d’amour et de violence, de gravité et de légèreté, interroge : “Jusqu’où est-on capable d’endurer des situations inconfortables ? Il y est question de fin de cycles et de début d’autres, de cette transition entre les deux.” Buridane entonne “Perspectives”, une chanson qui ouvre un chant / champ des possibles.

“J’aspire et j’espère que reviennent un jour les perspectives…
Car c’est beau c’est beau de penser à demain…
Quand soudain de mes yeux j’en écarte les mains.”

Entre urgence et patience, Buridane, douce et puissante, enfantine et mature, poursuit son chemin poétique “de qui je suis et de ce que j’ai envie de dire.”


Retrouvez Buridane en tournée

16 avril Soirée Oh Taquet !, La Loge, Paris (75).
20 avril Paloma, Nîmes (30).
27 avril Le Salon de Musiques, Le Rocher de Palmer, Bordeaux (33).
24 mai Le Pédiluve, Châtenay-Malabry (92).
25 mai Théâtre Le Poche, Béthune (62).
28 juin Festival Paroles et Musiques, Saint-Étienne (42).
30 juin Festival Sur la remorque du Pat’, Maizeroy (57).

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?