Facebook : l’esprit de groupe

Le groupe “Colos CCAS” compte actuellement 6 100 membres. ©Joseph Marando/CCAS

“Colos”, “Centres de vacances”, “Techniciens des IEG”… Des groupes Facebook créés par des bénéficiaires des Activités Sociales leur permettent d’échanger entre eux. Et pas seulement derrière un écran.

Virtuels, les réseaux sociaux ? Ne dites pas cela à Camille, 19 ans, qui, via un groupe Facebook, échange depuis plusieurs années avec une dizaine d’amis rencontrés lors d’une colo “musique” de la CCAS. Cela leur a même permis de se retrouver à Paris pour le concert de clôture d’une de ces colos. “Les relations humaines, ça s’entretient !” lance Camille. Bryan Lebrun est un des administrateurs du groupe Facebook “Colos CCAS”. Il se souvient des débuts, à une cinquantaine de membres, en 2013. Le chiffre dépasse aujourd’hui 6 100, pour 4 250 membres actifs. Le groupe sert à échanger des souvenirs et des photos, une fois la colo terminée. Mais aussi à préparer la suivante. “À partir d’avril-mai, on commence à avoir beaucoup de monde, avec des questions du type : “Qui va où ?”” confie Bryan. Des covoiturages sont organisés pour rejoindre les centres. Camille, devenue animatrice, fréquente également un autre groupe, qui réunit animateurs et directeurs de colos CCAS, pour constituer les équipes ou échanger des informations sur le Bafa, par exemple.

Se renseigner sur les activités

Autre groupe, autres discussions : celui sur les centres de vacances de la CCAS. “Il sert notamment à échanger sur les activités disponibles à proximité des centres, pour que le séjour se passe bien”, témoigne un de ses administrateurs, Julien Reversé, chargé d’affaires Enedis. “En ce moment, on a pas mal de questions sur les activités pour les enfants dans les stations de sports d’hiver”, ajoute-t-il. Beaucoup en profitent pour faire part de leurs jugements, parfois très différents, sur tel ou tel centre. Et la reprise de certains d’entre eux par Campéole a entraîné son lot d’avis. Julien veille à la courtoisie des échanges entre les 3 100 membres.

“Entrer en contact avec des techniciens sur place”

Le panorama serait incomplet sans le groupe “Techniciens des IEG”. Technicien GRDF depuis 2006, Gabriel Duquesne, a, comme beaucoup de collègues, postulé dans différentes régions au cours de sa carrière. “Le seul moyen d’avoir des informations, c’était la ligne managériale. C’est bien, mais je voulais aussi entrer en contact avec des techniciens sur place, afin de savoir combien il y a d’agents, l’ambiance générale, où habiter… ”

Il a créé le groupe en 2016, qui dépasse aujourd’hui les 11 000 membres et dont “l’offre s’est un peu enrichie”. On y trouve aussi bien des photos de barrages hydrauliques que de pauses méridiennes dans des endroits insolites, comme dernièrement au pied du Mont-Blanc. Des agents dépêchés dans les Antilles après le passage de l’ouragan Irma ont aussi pu envoyer des photos et recevoir des messages de soutien. La vie, quoi…

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?