Filmer le travail : pleins feux sur les femmes

Shanghai atelier de textile à Pudong, 1992. Exposition “Travailleuses silencieuses” pour le festival Filmer le travail de Poitiers, en partenariat avec la CCAS et CMCAS Poitiers. ©Manuel Vimenet

Travailleuses, travailleurs de tous pays ! Jusqu’au 16 février, nos vies sont au coeur du festival international Filmer le travail, partenaire de la CMCAS Poitiers, au croisement de la recherche, du cinéma et de l’éducation populaire. Au programme pour les agent·es et leur famille : une exposition, des projections et une rencontre avec Joseph Ponthus, auteur à retrouver cet été dans vos villages vacances.


Depuis plus de dix ans, durant dix jours, l’association Filmer le travail croise les approches scientifiques, cinématographiques et populaires du travail au cours d’un festival unique en son genre, partenaire de la CMCAS Poitiers. Parler du travail et de ses mutations, des problématiques rencontrées par les travailleurs et les travailleuses du monde entier qui vivent, travaillent et luttent, c’est l’ambition de ce festival avec un accent particulier mis cette année sur les femmes au travail. Jusqu’au 16 février, divers lieux de Poitiers s’animent ainsi de projections, rencontres et débats, expositions, conférences et tables rondes, pour culminer le samedi 15 février avec la remise des différents prix, attribués par des professionnels mais aussi des jury populaires.

À voir avec la CMCAS Poitiers

Une expo sur le travail des femmes, des séances en famille, une projection-débat sur le travail intérimaire… La CMCAS Poitiers honore une nouvelle fois son travail de médiation auprès des agents et de leur famille pour proposer, au cours du festival, une programmation exigeante. (voir le programme complet).

► “Travailleuses silencieuses”, exposition photo de Manuel Vimenet

En sillonnant le monde, de la Chine à la Roumanie de Ceaucescu, jusqu’aux prisons françaises dans les années 1980, Manuel Vimenet a documenté le travail des femmes, victimes de la domination sexiste et dont l’humanité et le courage transparaissent sur la pellicule.

Entrée libre, du 10 au 15 février, à l’espace Mendès France


► “À la ligne, feuillets d’usines”, rencontre avec Joseph Ponthus

“J’ai reçu une telle baffe en découvrant l’usine qu’il fallait que je raconte ce truc bouleversant, physiquement et moralement, auquel j’étais confronté.” Dans ce récit autobiographique écrit à la façon d’un poème, Joseph Ponthus, jeune intérimaire exilé en Bretagne pour suivre sa belle, révèle la condition des ouvriers des abattoirs et des conserveries de poissons. Un auteur à rencontrer cet été dans vos villages vacances, un livre à retrouver dans leurs bibliothèques.

La rencontre est suivie de la projection de “la Boucane”, documentaire de Jean Gaumy sur les filetières de Fécamp.

► Lire l’entretien


Infos pratiques

Filmer le travail, jusqu’au 6 février 2020
en divers lieux de Poitiers 

Site internetfilmerletravail.org

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

cinq × un =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?