Fils et fille d’agent, ils “croquent” pour vivre

Reportage au 47e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, où les Activités sociales de l’énergie et du rail organisaient une rencontre avec Claire Malary et Jérôme Bouquet. Leur point commun ? Leur métier – auteur·e·s de bandes dessinées – et celui de leurs parents !

Fils et fille d’agents des Industries électriques et gazières, Claire Malary et Jérôme Bouquet, respectivement auteur.es du roman graphique “Hallali” (grand prix Artemisia 2019) et du conte dessiné “Là où nos pas nous mènent” (éditions FLBLB) nous racontent leurs vacances à la CCAS, les bibliothèques et l’encadrement des colos.

Au cours d’un débat organisé le 1er février par la fédération CGT des cheminots et animé par un ingénieur culturel de la CCAS, l’un et l’autre revient sur les difficultés de son travail et la précarité du métier. Dans un entretien plus intimiste, les deux jeunes auteur·e·s nous croquent même un cadavre exquis à deux mains. Action !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 × deux =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?