Frédéric Chaix, des nouvelles fraîches et rythmées

Frédéric Chaix – Agent EDF et écrivain ©Bertrand de Camaret/CCAS

À 56 ans, Frédéric Chaix, pilote opérationnel d’applications sur le site EDF de Nanterre Picasso, est également écrivain, sur son temps libre, et passionné de musique. Il a déjà sorti un recueil de nouvelles et a d’autres projets en tête.

Pour Frédéric Chaix, écrire est d’abord et avant tout un plaisir. “Pour le plaisir d’être lu”, précise cet informaticien de 56 ans, entré à EDF en 1986 après avoir obtenu un DUT informatique et fait l’armée. Originaire de Montélimar (Drôme), il est arrivé un peu par hasard en région parisienne, et a troqué son Sud natal pour la banlieue où il a élu domicile.

Une innovation ludique

La spécialité de Frédéric Chaix ? Les nouvelles. En 2005 sortait “Rock’n roll désillusion”, son premier recueil paru chez l’éditeur Manuscrit.com, qui imprime à la demande. “En France, nous avons la culture du roman et il est difficile de faire publier des nouvelles. Pourtant, c’est passionnant et c’est un exercice difficile”, confie celui qui aime débuter ses textes par l’extrait d’une chanson et qui multiplie les prix, notamment lors du concours de nouvelles organisé par EDF en 2012.

Chaque jour, dans le RER qui le transporte de Houilles à Nanterre (Hauts-de-Seine), l’agent EDF dévore des histoires qu’il choisit sur une machine à distribuer des nouvelles à la gare. “Je n’ai qu’à sélectionner le temps que je veux y consacrer, d’une à trois minutes, et une nouvelle est imprimée.” Et Frédéric Chaix ne désespère pas de voir, un jour, une de ses nouvelles sortir de la machine puisque certaines, publiées sur le site Short Edition, ont été sélectionnées.

Passionné de jeux et de musique

Mais l’écriture n’est pas l’unique passion de l’informaticien. En tête de liste figurent les jeux de société et la musique. “Il y a quelques années, j’ai pris trois ans pour créer mon entreprise. Je vendais des disques vinyles sur Internet. C’était passionnant, mais très fatigant et peu rémunérateur.”

Quant à sa passion pour les jeux de société, elle l’a poussé à gérer, avec un de ses collègues, la ludothèque du site EDF Nanterre Picasso depuis plus de vingt ans. Question projets, Frédéric Chaix en a plus d’un. S’il commence à entrevoir la retraite – ce sera dans six ans –, il se réjouit déjà du temps libre dont il disposera. “Il me manque encore quelques nouvelles mais il n’est pas impossible que je publie un deuxième livre.”

Ultra Short Stories en chanson n°4 :

“I am an anarchist, I am an antechrist… ”

Putain les Sex Pistols trop fort ce groupe.

Vive l’anarchie, pourris, tous des pourris, il faut tout péter !

Alors il casse un verre…

… à moutarde.

Tintin & Haddock, en miettes, au sol.

No future…

… Il faut bien balayer.”

Frédéric Chaix

Retrouver les écrits de Frédéric Chaix en ligne sur https://short-edition.com/fr/auteur/frederic-chaix

1 Commentaire
  1. LEGER 7 mois Il y a

    Des simples mots sur une feuille, quelques photos et le tour est joué !!!
    Avec les connaissances et l’expérience d’une équipe autour de l’écrivain, se cache souvent le talent d’un groupe en faveur de la culture.
    A consommer sans modération pour son plaisir et celui des autres.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

16 + 9 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?