J comme jeune agent et comme Jimmy

Jimmy d’Eurveilher, technicien d’exploitation et animateur de la commission jeunes de la CMCAS Tours-Blois. ©Mathilde Normand/CCAS

1,85 mètre de fronde et de sourire aux lèvres : rencontre avec Jimmy d’Eurveilher, technicien d’exploitation à Tours et animateur des JAG (jeunes agents) de Tours-Blois.

À 28 ans, Jimmy semble avoir déjà coché les cases d’une vie bien remplie. Tout part d’Évreux, dans l’Eure, mais pas que ! Issu d’une famille aux origines réunionnaises, il lui a fallu concilier camembert et rougail. Une révolution haute en couleur pour une personnalité qui l’est tout autant. Après le collège, vint l’apprentissage. Deux ans de BEP, deux ans de bac pro en électrotechnique et six mois d’attente pour rentrer dans le futur Enedis. Encore quatre ans aux Andelys, près d’Évreux, et c’est finalement à Tours (Indre-et-Loire) qu’il choisit de poser ses valises en tant que technicien d’exploitation. Mais surtout pour y suivre l’amour – nommé Adeline, qu’il épouse en 2015 – puis y devenir papa en 2016 d’une petite Noelia et tout récemment d’une (toute) petite Maelys.

Un roi sur son destrier ? La comparaison pourrait se tenir. Remplaçons l’avoine par le gasoil, le cheval par un roadster Suzuki GSR 600, et on y est. Jimmy est motard dans ses déplacements et surtout pour le plaisir… Ou comment joindre l’utile à l’agréable, y compris au sein des Activités Sociales, où Jimmy se joint aux collègues de la CMCAS Tours-Blois pour organiser “la” sortie moto de l’année, aux 24 Heures du Mans motos, les 21 et 22 avril prochains. Ajoutez l’aéromodélisme et le VTT comme autres passions et le personnage se révèle.

Individualistes, les jeunes ?

On commence à comprendre que ce fonceur à l’air taquin et entier (“Ça passe ou ça casse”, selon ses propres mots) ne fait jamais les choses à moitié. Un solitaire solidaire constamment entouré, en témoigne son engagement tous azimuts. Sans héritage familial en bagage sur ce plan, il est pourtant devenu “un élu” : en l’occurrence, animateur de la commission des jeunes agents de la CMCAS Tours-Blois. Imaginez sept compères réunis afin de proposer leur idée et leur vision des Activités Sociales. “Une affaire d’amitié avant tout”, livre-t-il. Il n’y a qu’à voir l’émulation engendrée durant leurs réunions pour ne pas en douter.

Qui a dit que cette génération était celle de l’individualisme ? En tout cas, pas les 12 000 jeunes agents du Festival d’Énergies, dont Jimmy reste friand : à son actif, deux éditions du festival, sous deux casquettes, celle de festivalier et celle d’interlocuteur direct de la CMCAS Tours-Blois. Une coiffe de bénévole que son collègue Jonathan Orgeur, membre de la commission jeunes et de l’association Bouge ton bled, souhaite lui voir reprendre bientôt : durant le Festival des Kampagn’Arts, les 29 et 30 juin prochains, festival musical rural partenaire de la CMCAS, où beaucoup d’agent.es sont régulièrement bénévoles.

Jimmy (à dr.) en compagnie de Jonathan Orgeur, collègue membre de la commission jeunes de la CMCAS, et de l’association Bouge ton bled, organisatrice du festival des Kampagn’Arts. ©Mathilde Normand/CCAS

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

sept + seize =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?