Les Arbres de Noël sont essentiels : la preuve à la CMCAS Seine-Saint-Denis

Le 5 décembre dernier, la CMCAS Seine-Saint-Denis a ouvert la saison des Arbres de Noël, une tradition des Activités Sociales attendue par les familles. Ici au Cirque Phénix, à Paris. ©Julien Millet/CCAS

Le premier Arbre de Noël de l’année avait une saveur particulière, après les annulations de l’an dernier. À la CMCAS Seine-Saint-Denis, le 5 décembre dernier, les familles avaient rendez-vous au Cirque Phénix pour un spectacle haut en couleur – et gratuit – avant la traditionnelle remise des cadeaux aux enfants.

En ce premier dimanche de décembre, des centaines de familles ont bravé la pluie matinale pour entrer sous l’immense chapiteau blanc du Cirque Phénix, planté en bordure du bois de Vincennes, à Paris. Environ 780 familles bénéficiaires de la CMCAS Seine-Saint-Denis – autrement dit 3 300 personnes – sont attendues pour profiter de l’Arbre de Noël, le premier depuis l’annulation de toutes les festivités en 2020.

La crise sanitaire a rendu l’organisation de l’événement plus difficile que d’ordinaire, comme nous l’a confié Claudio Uva, assistant du service Activités Sociales et Culturelles de la CMCAS, qui est présent parmi les membres de l’équipe des organisateurs, reconnaissables à leur gilet rouge. Cela n’empêche pas la bonne humeur d’être au rendez-vous, bien au contraire : cette journée est la récompense de leurs efforts.

Dans le hall, des bénévoles de la CMCAS remettent un sachet de friandises à chaque enfant – ce qui fait déjà briller les yeux de certains. ©Julien Millet/CCAS

Peu à peu, le public pénètre dans la vaste salle de 5 500 places, où flotte une odeur de pop-corn. Venu de Montreuil avec sa famille, Arthur, 9 ans, attend les clowns avec impatience. Son père, Julien, 44 ans, ne manque aucun Arbre de Noël : « C’est toujours un plaisir de venir avec mes trois enfants. C’est aussi une façon de remercier ceux qui travaillent à l’organisation des Activités Sociales », ajoute-t-il. Un peu plus loin, Cédric, 52 ans, présent avec son épouse et trois de leurs enfants, se réjouit également : « Cette fête, c’est comme la sortie au parc d’attractions, un moment festif important, qui peut nous redonner un peu de bonne humeur. »

Impressionnés, les enfants le sont d’autant plus lorsqu’ils montent sur scène avec les artistes. ©Julien Millet/CCAS

Installée sur le gradin d’en face, la petite Emmy, 3 ans, attendait cette sortie depuis longtemps. « D’habitude, nous n’arrivons pas à la faire se lever le dimanche, mais aujourd’hui aucune difficulté ! s’amusent Jessica et Yann, ses parents. Il faut dire que c’est son premier Arbre de Noël et sa première fois au cirque. »

Le spectacle Gaïa débute enfin. Ce « show acrobatique » met à l’honneur 40 femmes artistes de différents pays présentant de stupéfiantes prouesses physiques.

2 700 jouets commandés

Comme Emmy, Inès et sa sœur (à dr.), les enfants de la CMCAS Seine-Saint-Denis ont reçu en avance leurs cadeaux de Noël, grâce aux 50 bénévoles mobilisés. ©Julien Millet/CCAS

Après les applaudissements, les familles rejoignent la distribution des jouets. Grâce aux bénévoles de la CMCAS mobilisés, des centaines de boîtes attendent les enfants – 2 700 jouets ont été commandés.

Figurines de super héros et jeux de société, girafes en caoutchouc et trottinettes, sans oublier les livres : il y en a pour tous les âges et tous les goûts. Côme, 11 ans, repart avec un ouvrage documentaire et l’enthousiasme du spectateur ébloui : « C’était des numéros hors du commun, affirme-t-il. Ce que j’ai préféré, c’est l’acrobate qui faisait de la voltige en hauteur, accrochée à des anneaux : elle prenait beaucoup de risques ! »

De son côté, Lino, 3 ans, s’amuse follement avec la Formule 1 en bois qu’il vient de recevoir, tandis qu’Inès, 8 ans, serre contre elle une boîte contenant un hélicoptère téléguidé. Près de l’entrée, un Père Noël à la longue barbe accueille les plus petits, ravis de venir faire l’incontournable photo souvenir. Adèle, 7 ans, s’avance lentement vers lui, visiblement impressionnée.

Une formule gratuite pour les familles

C’est le premier Arbre de Noël pour Nicolas et Juliette et leurs deux enfants en bas âge. Ils ont été agréablement surpris qu’aucune participation financière ne leur soit demandée et sont heureux d’offrir ce moment à leur progéniture. « Personnellement, je me souviens encore de la fête de Noël du comité d’entreprise de mes parents, confie Juliette. C’était un moment que l’on attendait. Une fois, d’ailleurs, le cadeau que j’y ai reçu a été le seul car mes parents n’avaient pas assez d’argent. »

Au stand du goûter, Cécile Roth, présidente de la CMCAS, rappelle le principe de ce rendez-vous convivial : « C’est d’abord une sortie culturelle de qualité pour tous. Le prix public d’une place au Cirque Phénix est généralement de 40 euros : ce serait hors d’atteinte pour un foyer aux revenus moyens. Avec nous, c’est en accès libre. Les jouets, cela compte aussi : à la différence d’un chèque-cadeau, l’enfant repart avec quelque chose sous le bras et le sourire aux lèvres. C’est cela, notre plus grand plaisir ! »

Dès les prochaines semaines, l’équipe de la CMCAS va s’atteler à préparer… l’Arbre de Noël 2022 ! « Nous allons rencontrer des prestataires mi-décembre pour connaître leurs propositions de spectacles, explique Claudio Uva. Nous y prendre autant à l’avance nous permet de trouver une proposition qui soit d’excellente qualité, qui entre dans notre budget, et à la date que nous voulons. » Il faut bien une année entière de préparatifs pour que cette fête des enfants soit inoubliable.

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?