Les écrans de la réalité

Participants du FIGRA ©S.Chyrek/CCAS

Quarante bénéficiaires de la région étaient au FIGRA le 27 mars ©S.Chyrek/CCAS

La 22e édition du FIGRA s’est déroulée du 25 au 29 mars dernier au Touquet (Pas-de-Calais). Grâce à leur partenariat, la CCAS et les CMCAS Nord-Pas-de-Calais et Littoral Côte d’Opale proposent chaque année aux agents d’y découvrir une programmation riche et dense.

Une centaine de projections, des débats, des expositions, des rencontres avec les réalisateurs, les reporters…Au Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société, tout (ou presque) aborde des sujets engagés. L’homophobie, les armes chimiques dormant sous la mer, les bébés volés de la dictature argentine, l’utilisation de bombes au phosphore blanc par l’armée américaine en Irak, la bataille de 17 mineurs de fond depuis 1948 contre les Charbonnages de France, le traitement de la folie…«Le festival dévoile des histoires qui donnent à cette réalité, souvent difficile, dangereuse, une dimension humaine incroyable. C’est aussi la magie du grand écran qui en donnant à voir le monde tel qu’il est, nous permet ensemble de mieux le saisir et le décrypter », souligne Georges Marque-Bouaret, directeur délégué du festival.

Depuis 2008, la CCAS est partenaire de l’événement dont le prix « Coup de pouce ». Celui-ci soutient, à hauteur de 1500 euros, un projet de film. Il a été attribué cette année à Lionel Rossini pour Desplazados, une plongée dans l’univers des 5,5 millions de déplacés colombiens. Parmi les nombreux autres prix, celui « de l’impact », parrainé par Amnesty International. Il concerne des documentaires dont la diffusion a entraîné des changements tangibles sur les situations de violation de droits humains. Il est attribué cette année à Denis Delestrac dont le film décrit le drame écologique de la sur-utilisation du sable au niveau mondial.

La CMCAS Littoral Côte d’Opale s’est mobilisée elle-aussi. Le mois dernier, elle conviait ses ressortissants à la projection de Celui qui chante(en présence de Pierre Verdez, son réalisateur), un film optimiste et fort sur la reconstruction d’un homme paralysé à la suite d’un accident. Le 27 mars, les 23 membres du Conseil d’administration de la CMCAS Nord Pas de Calais se sont « délocalisés »le temps d’une journée pour siéger (le matin) dans une salle du palais des Congrès au sein du festival. Une découverte pour certains qui n’avaient jamais fréquenté le festival. La veille, un bus était affrété pour une quarantaine de bénéficiaires de la région. Ils ont notamment assisté à la projection de Voyage en Barbarie, de Cécile Allegra et Delphine Deloget. Le film qui a reçu le prix Olivier Quemener/RSF au palmarès 2015 du Figra révèle le trafic d’êtres humains qui sévit depuis 2009 dans le désert du Sinaï. En habitué des lieux, Frédéric Servet, vice-président de la CMCAS Nord-Pas-de-Calais, témoignait. «Je me prépare toujours à recevoir des chocs intellectuels et émotionnels.» Mais ce sont surtout « les débats et les rencontres avec les auteurs à l’issue des projections qui font la particularité de l’événement.»

Un partenariat qui essaime
Pour la troisième année consécutive, le Figra se délocalisera le temps de trois soirées au centre CCAS de Marinca(Corse), les 11, 12 et 13 juin prochains.« Regards sur le doc à Marinca » propose aux vacanciers un temps de réflexion et de sensibilisation qui se décline en deux projections par soirée. A noter cette année, parmi les six films projetés (3 courts, 3 longs), Invisibles, de Pascal Crépin, agent EDF retraité. Hommage aux bénévoles du Calaisis qui viennent en aide aux migrants, le documentaire est le fruit du travail de Pascal Crépin et de l’association Mine de rien – agents et bénéficiaires des IEG – qui ont sillonné la région pendant un an et demi. Le film est projeté le 2 avril à Calais. A noter aussi cet été, dans cinq centres de vacances*, la présence d’Yves Gaonac’h. Le réalisateur, primé en 2014 pour « Tête-Haute, 8 mois de Bagarre », interviendra dans le cadre des actes éthiques. « Et vous, votre travail de rêve ?» est le thème de l’atelier audiovisuel de deux jours qu’il conduit cet été en recueillant la parole des bénéficiaires (tournage, montage puis projection-débat sur le thème de l’engagement et sens du travail).

* Luchon, Savignac, Saint-Raphaël, Les Sables d’Olonne et au Cap d’Agde (juillet-août, dates à préciser).

1 Commentaire
  1. Viollon 4 ans Il y a

    bonjour,
    dans le cadre du stage photo à Merlimont en mars 2015, l’animateur Bruno Brikka nous a emmenés au Figra du Touquet,un film sur les migrants était projeté.le groupe a apprécié la qualité de ce film soutenu par la CMCAS Cote d’Opale.
    merci à Bruno et Guillaume pour la qualité de ce stage.
    cordialement.
    bernard.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20 − dix-huit =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?