L’étrange Noël de Monsieur Marcel

Un carrousel pour Noël ©T.Princep/CCAS

Un carrousel pour Noël ©T.Princep/CCAS

Le 14 décembre 2014, la CMCAS Nord Pas-de-Calais fêtait Noël de manière atypique : plus de 100 bénévoles ont monté un projet entièrement “maison”, façon Tim Burton. La fête foraine à l’ancienne a enchanté une dernière fois le site EDF Charles de Muyssart avant sa fermeture. Bienvenue dans la famille de Monsieur Marcel, où les enfants sont bâtisseurs des Activités Sociales. 

Étrange Noël à Lille en ce dimanche de décembre 2014 : c’est l’Imaginarium des fous, réunissant les enfants farfelus de Monsieur Marcel. La femme canon y côtoie l’homme insensible, suivis de la femme à barbe, des souffleurs de nuage et des danseuses de cancan… Conteurs, performeurs, danseurs ou acrobates, les artistes professionnels et amateurs déambuleront tout l’après-midi parmi les bénéficiaires au gré de numéros itinérants. Puis c’est la découverte des nombreux stands, manèges et spectacles disséminés tout autour du chapiteau central du Bal des enfants : stands forains (tir à la carabine, chamboule-tout…), mais aussi petits spectacles (Le plus petit cinéma du monde, Dalhia la Femme sans tête …) et les réconfortantes barbe-à-papa, crêpes et vin chaud. A la tombée de la nuit sortent les cracheurs de feu, avant que n’éclate un grand feu d’artifice final.

Le bénévolat au cœur

Chacun confie la “chance” que représente la mise en œuvre du projet. Un pari fou et ambitieux, né d’une envie commune de bousculer les habitudes et de briser le cercle vicieux de la facilité des spectacles “clé en main”. “Aujourd’hui, on a l’habitude de devenir le consommateur de notre CMCAS, et c’est un peu dommage”, déplore Bernard Peltier, vice-président de la section moto de la CMCAS et bénévole en cuisine sur le site. Accompagné de sa femme et sa fille, elles aussi bénévoles, et du noyau dur des retraités de la section moto, il dit s’investir pour les enfants des agents, “qui sont tous comme nos enfants”. Le désir de “revenir aux sources” des Activités Sociales a naturellement épousé l’idée d’une fête foraine à l’ancienne, peuplée de stands loufoques aux noms évocateurs. Telle cette Usine du Père-Noël où s’affairent, en coulisses, deux lutins bénévoles.

Car la fête n’aurait pas été possible sans la présence constante et l’engagement à toute épreuve de plus d’une centaine d’agents la CMCAS Nord-Pas-de-Calais, actifs et inactifs, accompagnés parfois de leur famille, qui se sont investis avec le personnel du territoire et les élus dans la construction d’un Noël alliant l’artistique à l’artisanal.

Jean-Paul Segard, Chef de Gare et élu de la SLVie de Lille©T.Princep/CCAS

Jean-Paul Segard, Chef de Gare et élu de la SLVie de Lille©T.Princep/CCAS

Encadrés par la troupe professionnelle de la Compagnie Akozal et son directeur artistique Emmanuel Rabita, ils ont durant six semaines préparé le site et fabriqué des décors féeriques. Mais ils leur ont aussi donné vie, en assurant eux-mêmes le spectacle, faisant de cet événement une expérience artistique et humaine exemplaire. À 62 ans, Vianney Lerand, alias Mister Mile, a ainsi eu l’occasion de conter l’histoire extraordinaire de son Essoreuse à chagrins, machine à rêver artisanale qu’il avait déjà proposé dans de petites fêtes de quartier : “Quand j’ai vu l’appel à bénévoles, je me suis dit que c’était parfait !”.

“Le “fait maison” constituait déjà en soi un défi, souligne Adrien Grall, vice-président de la SLVie de Lille, mais le principal challenge, c’était d’impliquer le bénévolat dans le culturel et l’artistique. C’était la première fois, y compris pour moi !”. Preuve que l’innovation culturelle et sociale sont complémentaires, la préparation de cet Étrange Noël fut le lieu d’une expérimentation sociale, humaine et artistique inédite.

S’exercer à vivre … et retrouver du lien social

A la veille de la fête, Emmanuel Rabita confie :

“L’objectif est de rêver, mais aussi de souder, de rétablir des communications, pour retrouver de nouvelles paroles et de nouveaux dialogues. Passés le froid et la fatigue, les contraintes, il y a l’amitié, la liberté et l’émotion … Pour nous tous, le projet est déjà réussi.”

De l’organisation à la construction, rien n’aurait été possible sans l’entraide et la mise en commun, jusqu’aux matériaux utilisés pour les décors, issus de la récupération et de vides greniers. Un projet sur lequel les anciens et les jeunes se rencontrent, et où s’effectue la transmission des valeurs sur le terrain.

L’attachante famille de Monsieur Marcel : artistes amateurs, bénévoles de tous horizons©T.Princep/ccas

L’attachante famille de Monsieur Marcel : artistes amateurs, bénévoles de tous horizons©T.Princep/CCAS

Delphine Delmarre, Technicienne Séjours Activités et moteur du projet insiste : “Dès que tu contamines les gens par le rêve … chacun amène un petit bout de force, sans savoir ce qu’il amène. Ce sont ces moments là qui amènent à voir ce que tu as au fond de toi”. C’est tout le sens de la démarche, que l’équipe partage avec la compagnie Akozal : “Le directeur de la Compagnie fait avec ce que sont les gens : il va chercher ce qu’ils sont, pour le mettre en lumière”.

Parmi ces bâtisseurs, déambule Jean-Michel Sartel, responsable du pôle Séjour Activités et pilote du projet. Dimanche dernier, il était Le concierge du monde : harnaché de sa hotte mystérieuse, il parcoure la fête en distribuant ses clés … “J’ai retrouvé la clé, annone-t-il, la clé de l’amour …” Je suis repartie avec la mienne. “Garde-la toujours, m’a-t-il dit, son regard bleu luisant aux lumières des cracheurs de feu, lorsque tu seras seule et perdue, tiens-la bien en main, elle ouvrira tous les possibles… ».

Femme à barbe, batucada et lutins bénévoles

Retrouvez les photos de l’imaginarium des fous et des bénévoles de la CMCAS.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze + trois =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?