On ne naît pas créatif, on le devient

Séjour passion “initiation au vitrail”, Pleaux (Cantal), 2019. ©Charles Crié/CCAS

Élargir le champ des pratiques amateurs est l’un des fondements de la démarche d’éducation populaire des Activités Sociales et des CMCAS. Certaines initiatives rassemblent les générations pendant les vacances quand d’autres tentent des expériences – réussies – jusqu’au cœur du confinement.

“J’ai découvert l’aquarelle en vacances au village CCAS de Borgo (Corse). Ça m’a immédiatement plu. On peignait sur la plage ; on a même fait une exposition à la fin des vacances. En rentrant, j’ai continué et, aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer. J’ai toujours un carnet sur moi pour croquer des paysages. Lorsque je peins, j’oublie tout.” Ancien électromécanicien dans la production hydraulique (EDF), Christian Cisterne a même fini par ouvrir un club Aquarelle au sein de la CMCAS Valence. Il est loin d’être un cas isolé.


Lire aussi
Créateurs amateurs : vos témoignages


Tout comme les villages vacances, les clubs de CMCAS fourmillent d’ateliers de peinture, de dessin, de modelage, de bricolage, de couture, de ferronnerie, de photo… “Toutes les activités créatives plaisent”, résume Tony Bouvet, président de la CMCAS Tours-Blois, qui en compte une belle palette. Avant d’expliquer : “Peu coûteux, ces ateliers organisés dans la proximité sont conduits par des artisans ou des agents, et ils sont toujours pleins !”

“Des espaces de communication et d’entraide”

L’élu ne cache pas qu’il s’agit aussi “d’un choix politique”. Il préfère de loin ” rassembler les bénéficiaires de toutes générations autour d’une activité collective que vendre des billets pour un parc d’attractions à côté de Paris”. “Ce sont aussi des espaces de communication et d’entraide”, témoigne Sandrine Gachon, intervenante Arts plastiques au village vacances d’Auberville (Calvados). Voilà dix ans que ses ateliers estivaux favorisent les retrouvailles de fidèles. “Ils reviennent chaque année, parfois, avec un matériau qu’ils ont envie de travailler”, précise-t-elle. Bois flotté, mosaïque, sculpture, modelage, travail du verre, cette artiste potière propose chaque jour une activité différente.

L’aspect intergénérationnel, loin d’être un frein, galvanise le groupe, observe-t-elle. “Plus spontanés, les enfants stimulent la mise en route alors que les adultes, qui peuvent bloquer un peu au départ, ont la capacité de poser les choses. Une complémentarité fructueuse s’opère. Les familles qui travaillent ensemble construisent un lien et c’est beau à voir…”

Un espace de liberté extraordinaire

En CMCAS comme en vacances, les Activités Sociales sont un espace de création et de rencontres. ©Sébastien Le Clézio/ CCAS

Ce n’est pas Sylvie Pelisson, nouvelle correspondante de la SLVie 8 à Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher) qui dira le contraire. En avril dernier, confinée seule chez elle sans ses enfants, elle a eu l’idée de lancer “L’Art du confinement”. Le mot d’ordre ? “Montrer de quoi on est capable plutôt que rester dans la morosité.”

Un article dans la newsletter hebdomadaire relayé sur la page Facebook de la SLVie 8 a embarqué dans l’aventure plus d’une quarantaine d’agents. Ces derniers ont réalisé chez eux et avec les moyens du bord une œuvre de leur choix. “On n’est pas toujours conscient de son propre potentiel. Je crois que s’essayer à des activités créatives et les partager peut être une manière de réenchanter le monde”, martèle Sylvie.

Des jouets en bois, une lampe trompette, une chenille et des sacs à main en tissu, un luminaire en bois, des boucles d’oreilles, des tableaux, des sculptures, un triporteur-bar… la quarantaine d’œuvres a été rassemblée dans une exposition lors de l’assemblée générale de la SLVie à la sortie du confinement.


 

Hier, s’est déroulée notre Assemblée Générale de SLVie suivie d’une exposition “l’Art du confinement”.
👏 Ils ont vraiment du talent les Agents !! 👏
https://photos.app.goo.gl/BdRV1NHP2eiDP9Pi7

Publiée par SLVie 8 St-Laurent sur Mardi 15 septembre 2020


Transmettre, apprendre, et pallier la solitude des agents

“C’était très touchant de voir toutes ces œuvres auxquelles Sylvie avait donné un nom. J’ai découvert les talents de mes collègues et j’ai eu le sentiment que cela tissait d’autres relations entre nous”, se souvient Damien Lasson, ingénieur d’exploitation des cœurs et du combustible (IECC) au Centre nucléaire de production d’électricité de Saint-Laurent-des-Eaux. Lui-même travaille le bois et exposait un escabeau et un pupitre.

“Beaucoup d’entre nous ont quelque chose à transmettre”

L’élan collectif ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. “Quand on gratte un peu, beaucoup d’entre nous ont quelque chose à transmettre et beaucoup ont envie d’apprendre.” Férue de peinture, Sylvie profite de la mise à disposition récente d’un local juste à côté de la centrale de Saint-Laurent pour y installer des ateliers. “Le projet intéressait beaucoup l’assistante sociale du site qui pointait l’extrême solitude dans laquelle certains agents se trouvent “, confie-t-elle. Au planning des intervenants prêts à partager leur savoir-faire, elle énumère : François (soudure d’art), Pauline (couture), Bénédicte (pliage papier) et bien d’autres encore. Ouverture espérée en janvier 2021…

“On peut être amateur et très créatif. Dans notre société de plus en plus contraignante et agressive où l’on a du mal à révéler ce que nous sommes, les loisirs créatifs nous offrent un espace de liberté extraordinaire. Il faut le saisir”, plaide Sylvie. Elle a su en profiter, découvrant par exemple la xylogravure lors d’un séjour à Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées). À ses collègues qui partent dans les centres CCAS pour la première fois, elle explique : “Vous verrez, ce n’est pas que des vacances. Vous aurez la possibilité de découvrir des activités et d’y participer. ” Et la militante de conclure : “L’émancipation, c’est ça ! Il n’y a pas de citoyenneté sans capacité à se réaliser.”


Des cours en ligne et en accès libre sur la Médiathèque

Peinture chinoise, gravure, sculpture, aquarelle… Faites vos premiers pas grâce à la médiathèque. Accessible via ccas.fr, la Médiathèque numérique propose sous l’onglet Savoirs une multitude de propositions de loisirs créatifs (en accès libre).

Cette plateforme regroupe près de 1 000 cours d’art, plus de 15 ateliers, des dizaines de conférences et une WebTV qui présente plus de 1 000 émissions autour de nombreux thèmes. Les cours et vidéos sont animés par 23 artistes contributeurs.

Accéder à la médiathèque

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?