[En images] Prises de tête : CapÉchecs comme vous ne l’avez jamais vu

©Joseph Marando/CCAS

À deux mains, doigts écartés ou poings serrés, sur les tempes ou sous le menton, quelle que soit la mimique, à CapÉchecs, la prise de tête rythme toutes les rondes.

Au sens propre comme au figuré, la prise de tête du joueur d’échecs a des vertus aussi insoupçonnées que méconnues. Quasi spontanée avant d’exécuter un coup, objet de réflexion ou pure stratégie d’intimidation, elle est néanmoins protéiforme, mais toujours fascinante.

Alors, signe de faiblesse ou posture de “maître du jeu”, sous l’œil bienveillant de notre objectif, laissez-vous embarquer dans la sphère de l’échéphilie, entre prise de tête et jeux de mains.

Texte : Stéphane Alesi
Photos : Joseph Marando


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


©Joseph Marando/CCAS


Étiquettes :
0 Commentaires

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?