Tombola « Gagnons Tokyo » (Handisport) : Richard Fautré remporte le gros lot

Gagnant de la tombola « Gagnons Tokyo », Richard Fautré est venu récupérer son lot au siège de la Fédération française Handisport, le 10 février dernier. ©Stéphanie Boillon/CCAS

Il avait une chance sur cinq mille de gagner. Le sort l’a désigné. Gagnant de la tombola « Gagnons Tokyo », organisée par la Fédération française Handisport (FFH), partenaire des Activités Sociales, Richard Fautré, bénéficiaire de la CMCAS Bourgogne-Franche-Comté, est reparti de Paris, le 10 février, au volant d’une Renault Twingo électrique flambant neuve ! Pour cet ancien chercheur en véhicules propres, le hasard a bien fait les choses…

Avant chaque paralympiade, la Fédération française Handisport (FFH) organise traditionnellement une grande tombola en direction de ses adhérents et de ses partenaires – dont les Activités Sociales font partie depuis 2008 –, afin de financer la participation des athlètes – et de leurs guides – à la compétition olympique.

Tous les quatre ans, la CCAS et les CMCAS jouent donc naturellement le jeu, en offrant ou en revendant à leurs bénéficiaires des carnets de tombola. Et, cette fois, bingo ! Parmi les 100 000 billets mis en vente, c’est celui de Richard Fautré, bénéficiaire de la CMCAS Bourgogne-Franche-Comté demeurant près de Sens, qui a été tiré au sort et a décroché le gros lot. Et pas n’importe lequel : une voiture électrique Renault Twingo d’une valeur de plus de 20 000 euros !

Les clés du véhicule ont été remises à l’heureux gagnant par Hugues du Jeu et Guy Tisserant, respectivement trésorier et trésorier-adjoint de la FFH, le 10 février dernier. Trois semaines seulement avant le départ des 17 handisportifs sélectionnés pour Pékin, où se dérouleront, du 4 au 13 mars, les Jeux paralympiques d’hiver 2022.

Hugues du Jeu (debout) et Guy Tisserant, administrateurs de la Fédération française Handisport, remettent à Richard et Solange Fautré les clés de la voiture électrique dans laquelle ils vont repartir. ©Stéphanie Boillon/CCAS

Le sport, outil de resocialisation

Le hasard se sera, en tout cas, montré particulièrement facétieux vis-à-vis de Richard Fautré, lui qui a travaillé sur les véhicules électriques au centre d’études et de recherche des Renardières (Écuelles, en Seine-et-Marne) entre 1973 et 1989. Aujourd’hui à la retraite, le septuagénaire se souvient avoir acheté son carnet de dix billets de tombola, à 2 euros l’unité, lors d’un passage à sa CMCAS. Sans se douter une seconde qu’il multiplierait sa mise par mille ! À bord de sa nouvelle voiture silencieuse, lui qui adore la guitare ne profitera que mieux des « solos » de son idole, Carlos Santana.

Présent à la cérémonie, Emmanuel Salles, président de la Commission Activités physiques et Sportives, Loisirs de la CCAS, a profité de l’occasion pour rappeler les liens étroits qui unissent les Activités Sociales à la FFH depuis quatorze ans.

« C’est un partenariat gagnant-gagnant qui nous engage jusqu’en 2024. Avec, bien sûr, en ligne de mire les Jeux olympiques de Paris dans deux ans, sur lesquels nous avons commencé à travailler. Par nos actions communes, une même ambition nous anime : la resocialisation à travers le sport. Non seulement à l’échelle de nos territoires, quand nous incitons les CMCAS à s’inscrire toujours plus dans le mouvement handisport, mais aussi dans nos différentes activités, leurs contenus et leur encadrement. »

Richard Fautré et son épouse en compagnie d’Emmanuel Salles, président de la Commission Activités physiques et sportives, Loisirs à la CCAS, venu féliciter amicalement le gagnant. ©Stéphanie Boillon/CCAS

La FFH fait ainsi profiter les Activités Sociales de son expertise, notamment en matière d’équipements sportifs dans le cadre des séjours #Soyez sport, mais aussi en assurant le suivi de formations pour permettre aux Activités Sociales d’accueillir les personnes en situation de handicap dans les meilleures conditions possibles. Tout en se réjouissant de ce soutien, l’élu de la CCAS reste toujours aussi admiratif de la capacité du handisport – dont l’accès aux compétitions est gratuit, rappelons-le – à trouver des solutions. Le partenaire idéal en somme…


Direction Pékin 2022

Du 4 au 13 mars, suivez les 17 athlètes sélectionnés aux Jeux paralympiques de Pékin.

Ski alpin hommes : Arthur Bauchet, Hyacinthe Deleplace, Manoël Bourdenx, Jordan Broisin, Lou Braz-Dagand, Oscar Burnham, Victor Pierrel, Jules Segers.

Ski alpin femmes : Marie Bochet.

Ski nordique : Benjamin Daviet, Anthony Chalençon.

Snowboard : Maxime Montagionni, Mathias Menendez Garcia.

Les guides : Valentin Giraud-Moine et Maxime Jourdan (ski alpin), Brice Ottonello et Alexandre Pouyé (paraski nordique).

À suivre sur France TV

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?