Van Gogh en Provence

Fondation Vincent Van Gogh, Arles (Bouches-du-Rhône) © FLUOR architecture

Fondation Vincent Van Gogh, Arles (Bouches-du-Rhône) © FLUOR architecture

C’est la troisième fois que la Fondation Vincent Van Gogh d’Arles organise une rétrospective du grand peintre néerlandais. Mais l’exposition, “Van Gogh en Provence : la tradition modernisée” réunit 31 tableaux, dont 29 n’ont jamais été montrés à Arles (Bouches-du-Rhône).

Les toiles sont issues des musées Van Gogh à Amsterdam et Kröller-Müller à Otterlo (Pays-Bas). Sélectionnés par l’un des spécialistes les plus renommés qui soit, les tableaux offrent un panorama des sept années de production intense du peintre avec l’apogée de son séjour provençal au cours duquel il produisit quelque 500 œuvres.

Vous retrouverez les portraits, les paysages et les natures mortes auxquels Van Gogh reste fidèle, sur les traces de ses maîtres comme Rembrandt, Delacroix, Millet et les artistes de l’école de Barbizon.

« Autoportrait au chapeau de feutre gris », 1887

“Autoportrait au chapeau de feutre gris”, 1887

« Bateaux de pêche sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer », 1888

“Bateaux de pêche sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer”, 1888

« Bateaux de pêche sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer », 1888

“Bateaux de pêche sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer”, 1888

« Vieille Arlésienne », 1888

“Vieille Arlésienne”, 1888

En suivant le fil des toiles choisies, le visiteur pénètre dans sa quête artistique, qui commence à Nuenen, dans le Brabant, où il s’attache à restituer la rudesse de la vie des gens du peuple. Puis à Paris, ses premiers autoportraits et ses natures mortes de fleurs. Puis la Provence, et son expérience physique et sensuelle du soleil et de la nature. Enfin à Auvers-sur-Oise, où il terminera sa vie, non loin des blés tendres qu’il a tant aimés.

« Table de café et absinthe », 1887

“Table de café et absinthe”, 1887

« Le Botteleur » (d’après Millet)

“Le Botteleur” (d’après Millet), 1889

« Saules têtards au soleil couchant », 1888

“Saules têtards au soleil couchant”, 1888

« Champs d’iris près d’Arles », 1888

“Champs d’iris près d’Arles”, 1888

“Van Gogh en Provence : la tradition modernisée”
A voir jusqu’au 11 septembre 2016
, à la Fondation Vincent Van Gogh
35 ter rue du Docteur-Fanton,
13200 Arles.
Tél. : 04 90 93 08 08.
Plus d’infos sur le site de la Fondation Vincent Van Gogh

INFOS PRATIQUESEspace CUL

Retrouvez vos billets à tarif préférentiel sur le portail Culture et Loisirs :
4€ au lieu de 9€.
Billets valables de 3 à 6 mois après l’achat.

Pour accéder à la billetterie, rendez-vous sur le site ‘ccas.fr‘, identifiez-vous à l’aide de votre NIA et de votre mot de passe, puis cliquez sur l’espace Culture et Loisirs, ou, une fois identifié, suivez ce lien

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze − 2 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?