[Vidéo] Chanté Nwèl, une tradition antillaise

©Daniel Talbot/CMCAS Martinique

Environ 250 bénéficiaires se sont retrouvés au centre de vacances de Sainte-Luce, samedi 14 décembre, à l’invitation de la CMCAS Martinique, pour le traditionnel Chanté Nwèl.

Un ti-bwa pour marquer le tempo, des chanteurs avec leur petit livre de chants, des tambours pour accompagner les voix, un leader qui donne le “la”, et un bon repas de Noël antillais. Ce samedi 14 décembre, au centre de vacances Plein Sud de Sainte-Luce, tous les ingrédients d’un beau Chanté Nwèl sont réunis.

Et les 250 bénéficiaires présents s’en donnent à cœur joie, se déhanchant au rythme des biguines, des valses et des mazurkas.

Mélange de cantiques et de chants profanes français issus d’anciennes chansons populaires médiévales et entrecoupés de refrains en créole, les Chanté Nwèl débutent dès la Toussaint et s’achèvent à Noël. Cette tradition martiniquaise et guadeloupéenne, qui permet aux gens de se retrouver pour chanter ensemble, est en recul aux Antilles, comme le constate Joël Dondon, vice-président de la CMCAS Martinique : “Avant, on pouvait avoir 1000 ou 2000 personnes qui se rassemblaient dans un même lieu. Aujourd’hui c’est devenu beaucoup plus familial.”

Autre explication possible de ce recul : la concurrence du carnaval, rendez-vous incontournable de la vie culturelle antillaise, qui se prépare dès le mois de décembre. Mais qu’on se le dise, au sein des Activités sociales de Martinique et de Guadeloupe, les Chanté Nwèl ont encore de beaux jours devant eux !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?