CapÉchecs : 19e clap d’ouverture

CapÉchecs est le seul rendez-vous d’échecs où amateurs et joueurs confirmés, petits comme grands, s’affrontent. ©Eric Raz/CCAS

C’est parti pour neuf jours au rythme des pendules et des discussions enthousiastes sur le jeu aux 64 cases ! Du 28 octobre au 6 novembre, CapÉchecs fait son grand retour au village vacances CCAS du Cap d’Agde, pour sa 19e édition.

Au centre de tourisme du Cap d’Agde, peu importe que vous pratiquiez les échecs comme un art, un sport ou un simple amusement. CapÉchecs est ouvert à tous : c’est un tournoi à part, un événement pas comme les autres.

On pourrait le résumer en un mot : diversité. Car, depuis vingt-sept ans, tout s’entremêle aux Rencontres nationales et internationales d’échecs (créées par la CCAS) : les cultures, les générations, les joueurs, les spectateurs. Les passionnés y viennent du monde entier. Chaque année, près de 900 participants s’affrontent, qu’ils soient de haut niveau, débutants ou confirmés. Naturellement, les terrains de jeu se transforment en lieux de vie, où les échanges foisonnent dans la fraternité.

Des trophées en cascade

Mais l’esprit de compétition, dans sa forme saine, n’est jamais très loin. À l’annonce de l’édition 2021, une nouvelle fois, on se réjouit d’assister au brassage des confrontations insolites. Au programme : les quatre opens classiques de différents niveaux, le Rapide du Cap, le trophée Anatoly Karpov. Et bien d’autres rencontres encore.

Pour ressentir des émotions fortes, s’atteler au dépassement de soi, les occasions ne manqueront pas. Pour observer et apprendre des meilleurs aussi : le casting est prestigieux, la notoriété de l’événement attire l’élite.

CapÉchecs 2017, rencontres nationales et internationales d’échecs au centre CCAS du Cap d’Agde : “Match défi” opposant Anatoli Karpov, 12ème champion du Monde d’échecs (Russie, GMI 2626) et Anatoli Vaïsser, quadruple champion du monde d’échecs des vétérans (France, GMI2506) ©Eric Raz/CCAS

Anatoly Karpov, l’ancien (multiple) champion du monde, grand maître international, fidèle de CapÉchecs depuis 1994, viendra célébrer ses 70 ans. Veselin Tapolov, champion du monde 2005, jouera quant à lui le trophée… Karpov, au plateau mixte fort alléchant. Dans la célèbre arène de la salle Molière, on retrouvera également des étoiles montantes de la discipline, comme Daniel Dardha, 16 ans seulement et déjà double vainqueur du championnat de Belgique (2019 et 2021).

En résumé, il y en aura, des hommes et des femmes qui ont sacrifié du temps, beaucoup de temps, à l’étude du jeu des rois et de ses millions de combinaisons possibles ! Leur présence déstabilisera-t-elle les jeunes venus en colo – du 31 octobre au 6 novembre – et les agents des Industries électriques et gazières amateurs d’échecs ? Le succès des sessions proposées en collaboration avec Europe Échecs, dans les villages vacances, laisse présager le contraire : les bénéficiaires ont du talent !



Enfin, signalons aux néophytes qui n’oseraient pas s’aventurer dans un tournoi : l’entrée pour les spectateurs est gratuite. Nul doute que ces étranges combats devraient en fasciner quelques-uns.

À chaque édition, CapÉchecs réaffirme le caractère indémodable de ce jeu ancestral. Qui, semblerait-il, a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à la mini-série Netflix “Le Jeu de la dame”, sortie en 2020 et visionnée par 62 millions d’abonnés de la plateforme. Aux États-Unis, dans les semaines qui ont suivi sa diffusion, les ventes de jeux d’échecs ont augmenté de 125 %, rapportait le « New York Times » (article en anglais).

Une telle inflation ne serait pas possible pour la grande fête des échecs du Cap d’Agde ; pandémie oblige, le nombre de places aux différents tournois open est limité. Alors, n’hésitez pas, anticipez et inscrivez-vous dès maintenant !


Infos pratiques

S’inscrire en ligne

Inscriptions sur place possible (prix majorés).

Pour tout renseignement : www.capechecs.com

Protocole sanitaire

Annulé en 2020, CapÉchecs 2021 se conforme naturellement à un protocole sanitaire cette année. L’accès aux lieux de tournois et d’hébergement est conditionné à la présentation d’un pass sanitaire, qui sera contrôlé quotidiennement. Les 29 et 30 octobre, sur place, il sera possible de faire faire des tests antigéniques. En outre, la désinfection des espaces et du matériel sera renforcée, et les dispositifs de restauration adaptés (limitation du nombre de personnes, sens de circulation, etc.).

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?