Clermont-Ferrand, l’Auvergnate sans façon

Abritant un jardin d’essences méditerranéennes, le parc Montjuzet offre une vue imprenable sur la ville et ses alentours. ©Didier Delaine/CCAS

Ville natale de Blaise Pascal, terre du sacre de Vercingétorix et siège de Bibendum, Clermont-Ferrand, au pied du Puy-de-Dôme, tire à la fois profit d’un passé glorieux et d’un environnement géographique exceptionnel.

“Ce midi vous venez manger à la maison ! Je préviens Christian, mon mari” : avec une spontanéité qui confirme la chanson de Brassens, l’invitation de Joëlle, notre guide, a donné le ton de notre escapade clermontoise. L’ancienne assistante sociale à EDF est bien décidée à nous faire porter un regard neuf sur cette ville que sa mauvaise réputation prétend enclavée.

Cette fille d’employé Michelin nous a d’abord raconté sa propre histoire, comme pour mieux cerner celle de sa ville natale. “À mon époque, les écoles, dont la mienne, les crèches, les clubs sportifs, le premier supermarché (une coopérative), appartenaient à Michelin”, témoigne Joëlle, attestant ainsi la puissance du fleuron de l’industrie française du pneu. Devant le musée à la gloire de l’industriel local ou encore face à ce drôle de “toboggan” au carrefour de pistes, les souvenirs de notre guide affluent : “C’est là qu’ils faisaient les essais de pneus à l’époque.” À l’arrêt depuis des années, le site est aujourd’hui le théâtre de l’invariable circuit des touristes à bord d’un tramway rouge comme la pouzzolane, cette pierre volcanique locale.

Marqué par son passé rayonnant, puis son déclin industriel, le chef-lieu du Puy-de-Dôme est désormais une ville étudiante (ils sont près de 35 000), qui a su se réinventer. Pour preuve : la ville est candidate au titre de Capitale européenne de la Culture en 2028. C’est à la fois dans l’histoire, bien antérieure à la révolution industrielle, et en se tournant vers l’avenir, que la belle Auvergnate affiche ses ambitions. À Montferrand, le village médiéval, aux rues bordées d’habitations à pans de bois et de maisons romanes, sert ainsi chaque année de décor à des Fêtes médiévales. Sur les murs du vieux Clermont, plus de 80 oeuvres de street art sont recensées. Les nombreux musées de la ville, hôtels particuliers, galeries, en font un vivier de l’art contemporain, y compris en lien avec le paysage comme en témoigne le festival d’art contemporain en pleine nature Horizons Sancy. Clermont-Ferrand s’est aussi imposée, depuis le début des années 80, comme une ville de cinéma avec le Festival international du court métrage, deuxième plus grand événement français après Cannes. Côté musiques actuelles, Europavox, né en 2006, fait la part belle aux artistes européens.

80 Volcans en enfilade

Ce dynamisme, la ville le doit aussi à un environnement géographique privilégié. Classée Grand Site de France avec ses 80 volcans en enfilade, ses lacs et villes thermales, la région offre ses “poumons verts” au coeur même des villes, comme en témoigne le parc Montjuzet. Là, à 486 mètres d’altitude, sur le petit volcan qui domine la ville, le panorama nous laisse sous le charme. Un moment plus tard, ce sont nos papilles qui succombent. Avec une salade du jardin, de la charcuterie du pays et un plat de pomme de terre et saucisses à la fourme d’Ambert, Christian, qui nous a mitonné ce festin, conforte la réputation non usurpée de savoir-vivre et de partage des Auvergnats.

Fiers de leur région, Joëlle et Christian ne quitteraient pour rien au monde cette ville prodigue où les innombrables fontaines sculptées du vieux Clermont crachent de l’eau de Volvic. Dans les ruelles pavées, où l’histoire locale inscrit ses propres légendes sur les plaques d’eau à l’effigie de Pascal ou de Vercingétorix, suivre les pas de Joëlle, c’est percer les secrets de la pierre de lave de Volvic qui “habille” la plupart des bâtiments administratifs et l’envoûtante “Dame noire” (la Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption). Derrière les portes des immeubles et autres hôtels particuliers, des cours intérieures aussi surprenantes que communicantes nous ravissent. “Toutes les habitations ont des caves qui peuvent s’étendre sur quatre niveaux. Elles étaient autrefois utilisées pour stocker les fromages, du vin et servaient aussi de repli aux résistants pendant la guerre”, explique notre Clermontoise. C’est d’ailleurs avec en bouche le goût authentique et prégnant du Salers vieux, le fromage local, que nous avons pris la route vers le plateau de Gergovie et la Chaîne des Puys.

À voir

Le Musée de l’aventure Michelin

©Didier Delaine/CCAS

En plein coeur de Clermont-Ferrand, en face du stade Marcel-Michelin, ce musée à la fois ludique et interactif, retrace l’aventure de cette famille hors du commun. ©Didier Delaine/CCAS

Le musée archéologique de la bataille de Gergovie

©Didier Delaine/CCAS

Situé à 25 minutes de Clermont-Ferrand, le plateau de Gergovie est un belvédère exceptionnel sur l’Auvergne. Le musée vous replonge dans l’histoire de cette bataille opposant Jules César à Vercingétorix, remportée par ce dernier en 52 avant J-C.

La chaîne des puys

©Didier Delaine/CCAS

Terrain de randonnées pédestres, situé à l’ouest de Clermont-Ferrand, le site recense 80 volcans, dont le puy de Dôme. Autant de merveilles naturelles à parcourir.

Le lac de la Cassière

©Didier Delaine/CCAS

Plus sauvage que son voisin le lac d’Aydat (aménagé), le lac de La Cassière, à 20 km au sud-ouest de Clermont-Ferrand, est une curiosité géologique. Et l’endroit idéal pour une décompression totale ou pour une partie de pêche à la truite…


Où séjourner avec la CCAS ?

La maison familiale de Super-Besse (à g.) et le centre Saviloisirs à Saint-Amant-Roche-Savine (à dr.). Crédits : ©Joseph Marando/CCAS ©Saviloisirs

Les villages vacances les plus proches

Super-Besse : maison familiale CCAS
Téléphone : 04 73 79 81 50

Murol : convention (gîtes)
Téléphone : 04 73 88 60 04

Saint-Amant-Roche-Savine :
convention (gîtes et campings)
Téléphone : 04 73 95 73 60

 

ccas.fr-vacances

Réservation, catalogues, séjours en France ou à l’étranger… : bienvenue dans la rubrique Vacances du site ccas.fr

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?