Colos : vrai ou faux ?

© Sebastien Le Clézio/CCAS

©Sebastien Le Clézio/CCAS

Selon le baromètre de satisfaction CCAS 2014 – TNS Sofres, 94 % des parents qui ont déjà envoyé leurs enfants en colonie de vacances avec les Activités Sociales s’estiment “plutôt satisfaits”, voire “très satisfaits” de l’expérience. Cependant, il n’est pas toujours facile de laisser partir son enfant pour sa première colo… Si vous n’osez pas franchir le pas, voici de quoi vous rassurer.

La colo, c’est enrichissant et formateur.

Vrai
Loin de son cocon protecteur, le jeune y apprend à se débrouiller seul. La colo est peut-être une étape décisive dans sa vie sociale, sa prise de confiance en lui, l’affirmation de sa personne, où les notions de partage et du vivre-ensemble sont primordiales.

Partir dès l’âge de 4 ans, c’est trop tôt.

Faux
Idéale pour un premier départ, la colo 4-5 ans est un séjour de proximité : une aventure ni trop éloignée, ni trop longue, en dehors du cadre familial. 1 400 enfants âgés de 4 à 5 ans sont partis en colo CCAS l’an passé.

Je peux connaître le projet pédagogique du séjour.

Vrai
Il est adressé aux familles par courrier.

La thématique du séjour est la seule activité proposée.

Faux
L’activité principale du séjour n’est pas appréhendée sur le mode de la consommation mais comme un support du vivre ensemble.

Mon enfant est obligé de faire du foot alors qu’il préfère le ping-pong ou le théâtre.

Faux
La participation aux activités est libre.

En colo, on peut rencontrer un jeune d’un autre pays.

Vrai
Dans le cadre de l’opération “Les enfants du monde”, une centaine de jeunes Ukrainiens, Maliens, Sahraouis, Libanais, Algériens, Tunisiens, Marocains seront accueillis dans les séjours CCAS cet été.

Partir avec un copain ou une copine rencontré dans une colo CCAS, c’est possible.

Vrai
Pour les jeunes âgés de 15-17 ans qui souhaitent partager leur séjour avec un ami, pensez à compléter l’information « Jumelage ». C’est la possibilité pour deux jeunes d’être affectés ensemble à un même séjour. Les demandes doivent être identiques pour les deux jeunes. Toutefois, le jumelage se fera en fonction des places disponibles.

Animateurs, enfants, lieux… tout est différent en colo. Face à de nombreux inconnus, mon enfant est prêt pour partir.

Vrai
Sauf cas exceptionnel, l’enfant est prêt ; ce sont les parents qui le sont moins !

On peut faire entièrement confiance aux convoyeurs bénévoles.

Vrai
Les convoyeurs sont des collègues actifs ou retraités engagés dans les Activités Sociales, en lien étroit avec les CMCAS.

La valise à roulettes, mieux que le sac à dos.

Vrai et Faux
Choisissez l’encombrement et la maniabilité du bagage adaptés à l’enfant.
La valise à roulettes a notre préférence, mais optez pour une valise qui n’est pas plus haute que votre enfant. Pour les séjours itinérants, le sac à dos est plus que recommandé.

Dans le prix du séjour, tout est compris.

Vrai
Transport, hébergement, repas, activités… Dans le prix, tout est compris !

Je suis averti(e) s’il arrive quelque chose à mon enfant.

Vrai
Sur chaque colo, un assistant sanitaire est présent pour les petits bobos du quotidien. Si votre enfant tombe malade, il est conduit en consultation chez le médecin ou en consultation chez le médecin ou à l’hôpital le plus proche. Vous en êtes immédiatement informé par votre président de CMCAS.

La surveillance de votre enfant et sa sécurité sont prioritaires.

Vrai
Nos équipes d’encadrement sont vigilantes et sensibilisées sur les questions d’intégrité physique et morale des enfants. Ce sujet est abordé par les équipes avec les jeunes afin de réaffirmer que leur corps leur appartient. Un animateur référent pour chaque chambrée est à l’écoute des jeunes en permanence. Par ailleurs, toute personne travaillant dans une colo doit produire avant l’embauche un extrait de casier judiciaire vierge.

Les allergies alimentaires sont respectées par un régime adéquat.

Vrai
En fonction de son niveau d’allergie et de son d’âge, votre enfant bénéficie d’un accueil anticipé et personnalisé. Quels que soient les besoins de votre enfant ou ses problèmes de santé, avertissez votre antenne de proximité, SLVie ou CMCAS.

Si mon ado a sa première relation sexuelle en colo, je peux le savoir.

Vrai et Faux
En la matière, la discrétion est de mise. Une première relation sexuelle, si elle est connue des animateurs, donnera lieu à une écoute et un accompagnement spécifique pour le jeune, tenant même compte de son désir ou pas de confidentialité par rapport à sa famille. Systématiquement, une consultation médicale sera proposée avec conseil médical et informations sur la contraception, le tout en lien avec l’astreinte médicale assurée par les médecins conseil de la CCAS.

Le portable est obligatoire.

Faux
Il est même déconseillé. Néanmoins, le premier jour, pendant la mise en place des règles collectives, les jeunes décident naturellement d’éteindre leur portable pendant la journée.

Je n’aurai aucune nouvelle de mon enfant pendant la colo.

Faux
Fini le répondeur Allô colo, désormais les parents dont les enfants partent en colo auront un aperçu de leur séjour en images via une nouvelle plateforme en ligne : Regarde mon séjour.

Les jeunes peuvent communiquer entre eux sur les réseaux sociaux.

Vrai
Près de 7 000 ados communiquent, échangent déjà avant, pendant et après leurs séjours via le groupe Facebook Colos CCAS constitué par des jeunes des Activités Sociales.

Les Activités Sociales peuvent répondre à toutes les questions que je me pose encore.

Vrai
Contactez l’accueil conseil de proximité et surtout discutez-en avec vos collègues de travail. 84 % des parents qui ont déjà envoyé leurs enfants en colo recommandent l’offre de séjours jeunes de la CCAS.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

18 − douze =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?