Colos 100% autonomie : attention, ados en vadrouille !

Prise de décisions entre les jeunes sur les activités qu’ils souhaitent faire lors de leur séjour. ©P.Marini/CCAS

Une colo pas juste pour se la couler douce. Début avril, une dizaine d’ados se sont lancés dans la grande aventure de l’autonomie, en construisant leur séjour eux-mêmes. Reportage à Amiens, dans la Somme.

Pour la bande, tout a commencé le dimanche 9 avril. Venu des quatre coins de la France, les 11 jeunes se découvrent au sortir de la gare d’Amiens. C’est un séjour à la particularité originale qu’ils ont choisi : une colo 100% autonome. Le principe en est simple. “Au début du séjour, nous avons discuté de l’organisation et du budget qui nous était alloué. Le but, c’est qu’ils choisissent ensemble le programme de la semaine et qu’on les aide à mettre en place leurs idées”, explique Fabien Lebrun, directeur de la colo.

Si la formule semble convaincante, l’implication de certains n’est pas toujours à la hauteur des attentes. “Evidemment, le séjour est bien différent de ce que l’on vit d’habitude, notre travail c’est plus de l’organisation que de l’animation, malgré tout, je m’attendais à ce que les jeunes aient envie de faire plus de choses. Finalement, ce qu’ils préfèrent, c’est être entre eux et discuter, avoue Ysia Manabre, animatrice. Mais s’ils sont heureux comme cela, c’est le principal.”

Viens avec tes idées !

Visite du Crotoy (Somme) pendant le séjour de la colo autonome. ©P.Marini/CCAS

Un semblant d’indépendance qui remporte l’adhésion des jeunes. “C’est mon petit frère qui m’a inscrit, et honnêtement, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, je suis agréablement surpris”, raconte Félix. Alexis, lui, apprécie le déroulé. “Chaque jour, nous établissons le planning avec les animateurs. Nous proposons des activités, faisons des recherches sur Internet et nous occupons de l’organisation. Bien souvent, nous sommes d’accord, mais si ce n’est pas le cas, nous nous divisons en plusieurs groupes.”

Le groupe des filles s’amuse des propos des garçons. “Vous n’avez jamais rien organisé”, s’exclame Chloé, sourire aux lèvres. Elles, elles ont notamment organisé la sortie poney du vendredi après-midi, sortie qui n’a malheureusement attiré que trois participants. “Mais ça, ce n’est pas un problème, comme il y a quatre moniteurs, on arrive à s’arranger.”

Contenter l’ensemble du groupe n’est pas mince affaire mais certaines sorties ont mis tout le monde d’accord. “Nous avons adoré la sortie cinéma et la visite de la cathédrale Notre-Dame à Amiens”, se réjouissent Justine et Marie, inséparables depuis le premier jour. Le parc Saint-Pierre, le troc patate et la patinoire font également partie des gros succès. Les activités plus controversées, à l’instar des Hortillonnages d’Amiens, un dédale de canaux avec des jardins flottants, ont contre toute attente fait l’unanimité. “Nous avons tendance à influencer leur choix. Au début ils ne sont pas toujours emballés, mais finalement, après, ils sont enchantés et veulent même y retourner”, relate Ysia. C’est le cœur empli de souvenirs que ces 11 ados ont retrouvé leur domicile. Reste à savoir s’ils sont rentrés chez eux plus autonomes qu’ils en étaient partis.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?