Colpo, centre de vacances impérial pour tous

A Colpo (Morbihan), l’ancienne ferme du château de la princesse Baciocchi et centre de loisirs de la CMCAS est désormais ouverte à tous les vacanciers. ©Charles Crié/CCAS

Une page se tourne à Colpo, mais le livre reste bien ouvert. Fruit d’un partenariat entre les Activités Sociales et Artes, acteur du tourisme social et solidaire, le centre jeunes flambant neuf a été inauguré fin septembre.

Ce vendredi 29 septembre, le centre de Colpo, dans le Morbihan, fêtait à la fois son 36e anniversaire et la livraison de locaux flambant neufs. Acquis en 1981 par la CMCAS Finistère-Morbihan, cet ancien domaine agricole de 21 hectares, édifié par la princesse Baciocchi, nièce de Napoléon Ier et cousine germaine de Napoléon III, fondatrice du village et de la colonie agricole de Colpo en 1864, est rempli des souvenirs heureux des bénéficiaires, des enfants et des jeunes venus séjourner dans les étables, les granges et les communs de cet endroit pittoresque riche en histoire.

Le château de Korn er Houët construit par “l’Aiglonne” et dans lequel elle rendit son dernier soupir en 1869, aujourd’hui en vente, surplombe le domaine que traverse depuis quelques mois une “deux fois deux voies” qui met Colpo à vingt minutes des plages du golfe du Morbihan et de Vannes. C’est d’ailleurs en dédommagement de sa surface expropriée et d’un bâtiment sacrifié au désenclavement utile du village “impérial” que le département du Morbihan a financé la renaissance du domaine de loisir des Activités Sociales : rénovation complète des parties communes et des cuisines ; création de sept salles de réunion et d’une dizaine de chambres nouvelles. Soit 1,5 million d’euros de travaux, soutenus par le conseil départemental, qui font de Colpo un des principaux centres touristiques et résidentiels du Pays vert.

Danse traditionnelle avec le cercle celtique de Saint-Armel, Bruno Rathouit, président de la CMCAS Finistère Morbihan (à gauche) et Jean-Paul Korbas, président d’Artes (à droite). ©Charles Crié/CCAS

De nombreux atouts

Si la CCAS et la CMCAS, qui ont conduit cette renaissance, restent des acteurs majeurs du domaine, la gestion en a été confiée à l’association Artes, un de leurs partenaires du tourisme social. Venu du nord de la France, Artes assurera la conduite de cet équipement, son ouverture à l’année et la diversification de ses activités. Le plateau technique sportif, la proximité des chemins de randonnées piétonnes et cyclistes, dans le triangle d’or du vélo armoricain, la proximité de Vannes et celle de la presqu’île de Rhuys, le passé historique du village, sont autant d’opportunités fortes, qui “restent à travailler”.

Cette alliance des acteurs du tourisme social redonne un avenir neuf et plein de promesses à cet attachant centre de séjour, cher au cœur des bénéficiaires morbihannais. Colpo, par les souvenirs de son étonnante histoire et la personnalité hors norme de sa fondatrice, le pittoresque de son architecture et des souvenirs que laissa – jusqu’à son tombeau – Élisa Bonaparte, mérite largement le détour…

Nouvelle extension du centre de Colpo, salle commune. ©Charles Crié/CCAS

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?