[Vidéo] Coup de jeune sur la Breizh Armada !

Partis de Brest, une trentaine de bénéficiaires de Bretagne et de Loire-Atlantique ont rallié le village vacances de Morgat (Finistère) le 22 mai après plusieurs jours de navigation agitée. Une aventure participative intense pour les jeunes, prioritaires lors de cette troisième édition.

“Prêts à virer ?” Charlotte fixe l’horizon en attendant la réponse de ses coéquipiers, postés sur le pont, chacun concentré sur sa tâche. Puis elle donne un coup de barre à gauche. Cap sur Morgat ! “C’est mieux ! Le bateau ne s’est pas arrêté”, lance Jean-Louis, avant de féliciter Charlotte. “Allez, 14 sur 20 !” La note vaut pour tout le monde, car sur un voilier c’est le collectif et la cohésion qui priment. Chaque geste, chaque attitude peut avoir un impact sur le groupe.

“Envie de découvrir la voile et la vie en semi-communauté”

Maëlle découvre l’univers de la voile sur le Trait d’Union 2, le bateau de la CMCAS Loire-Atlantique-Vendée. Elle profite des conseils de Jean-Louis, ancien formateur à GrDF. ©Julien Millet/CCAS

À 33 ans, Charlotte, qui habite à Hennebont, dans le Morbihan, n’avait jamais navigué. “J’avais envie de découvrir la voile et la vie en semi-communauté sur l’eau”, déclare-t-elle, satisfaite de cette première expérience : “Jean-Louis est très pédagogue.” Fraîchement retraité de GRDF, ce dernier pratique la voile depuis dix ans au sein de l’ASGEN, l’association sportive gaz électricité de Nantes. Avec sa compagne Pascale, il est l’un des huit skippers bénévoles de la Breizh Armada 2021, composée de six voiliers : deux (“Sagamore” et “Chakana”) mis généreusement à disposition de la CMCAS Finistère-Morbihan par des bénéficiaires et quatre appartenant aux Activités Sociales, dont l’”Unaniezh”, propriété de la CCAS. Pour sa troisième édition, cette aventure participative a pris un petit coup de jeune : sur les quelque trente participants, un tiers a moins de 35 ans.

Vivre ensemble dans un petit espace peut paraître compliqué, surtout quand on ne se connait pas ! Mais l’entraide et la convivialité naissent très vite. Joachim, David et Jack (en bas à dr.) ont déjà prévu de reprendre la mer ensemble cet été. ©Julien Millet/CCAS

Jean-Louis a le goût de la transmission. “La formation, j’adore ça !”, confirme-t-il. En tant que chef de bord (sa compagne Pascale est co-skipper) du “Trait d’Union 2”, le voilier de la CMCAS Loire-Atlantique-Vendée, il fait profiter ses cinq jeunes coéquipiers de son expérience. “L’objectif, c’est qu’ils puissent, à la fin de la semaine, mener un bateau.” Pour cela, il faut bien sûr apprendre les gestes techniques et les termes marins, “savoir se situer, savoir quand il faut virer”… Mais pas seulement : “Naviguer, c’est pas de la régate ! On reste plusieurs jours à bord.” Il faut aussi apprendre à vivre ensemble dans un espace confiné.

“Tu n’espères qu’une chose : revenir l’année suivante !”

Pierre et charlotte, ont attrapé le “virus” de la voile, et ne rateraient une Breizh Armada pour rien au monde ! ©Julien Millet/CCAS

Pierre, le compagnon de Charlotte, n’en est pas à sa première aventure maritime. “Il y a deux ans, avec la Breizh Armada, on est parti dans les îles anglo-normandes. C’était magnifique ! Une fois que tu y as goûté, tu n’espères qu’une chose : pouvoir revenir l’année suivante ! On apprend énormément de choses : préparer le bateau, préparer les boots, tirer les bords, prendre la barre, virer le bord, monter les voiles, lire et tracer les cartes à la main…” Ce technicien réseau Enedis est un grand voyageur : avec Charlotte, il a passé cinq ans en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Asie. Aujourd’hui, il a envie de partager son goût de l’aventure avec ses collègues techniciens : “J’aimerais les motiver pour organiser avec eux des week-ends en mer sur le bateau de la CMCAS Finistère-Morbihan et contacter les anciens pour qu’ils nous enseignent des choses”.

Vivre plusieurs jours sur un bateau de 10 à 17 mètres de long avec cinq ou six autres personnes peut faire peur à certains. Matthias, fils d’agent, qui se définit comme “très timide”, a pourtant très bien vécu cette promiscuité. “Ça s’est super bien passé ! Et ça me donne vraiment envie de me former à la voile”. “Les colos CCAS m’ont énormément socialisé”, lâche-t-il spontanément en guise d’explication. À tout juste 20 ans, le jeune homme se verrait bien reprendre un jour la mer pour participer à des expéditions scientifiques aux antipodes.

“Permettre à tous d’avoir accès à la voile”

“Cette année, témoigne Arnaud Derit, administrateur de la CMCAS Finistère-Morbihan, le plus jeune participant avait 20 ans et le plus ancien 73 ans. Quelque chose est en train de se créer.” ©Julien Millet/CCAS

L’édition 2021 restera dans les mémoires des participants comme une aventure à part, en raison des conditions météo difficiles qui ont chamboulé le programme prévu. Le “Sagamore”, bateau de la CMCAS Finistère-Morbihan, a ainsi dû mettre le cap sur Roscoff, loin de la baie de Douarnenez où naviguaient les quatre autres voiliers. “Nous n’avons pas pu aller sur les îles d’Ouessant, de Sein, et de Molène, mais globalement tout le monde s’est régalé”, observe Arnaud Derit, administrateur de la CMCAS et président de la commission sports et nautisme. “Il y a un vrai collectif de bénévoles qui se crée depuis trois ans autour de ce projet. On met les prix très bas pour permettre à tous d’avoir accès à la voile.”



La Breizh Armada 2021 en bref

À g., quatre des six bateaux de la Breizh Armada 2021, avec l’Unaniezh, le plus gros d’entre eux. ©Julien Millet/CCAS

  • Du 17 au 22 mai
  • Parcours principal : Brest-Camaret-Douarnenez-Morgat
  • 6 bateaux : Unaniezh, Trait d’Union 2, Julutin, Toulindac, Sagamore, Chakana
  • 30 participants (dont 8 skippers) âgés de 20 à 73 ans
  • CMCAS participantes : Finistère-Morbihan et Loire-Atlantique-Vendée

Le saviez-vous ?

En 2018, la Breizh Armada avait rejoint le festival des jeunes agents à Soulac-sur-Mer.

 

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?