Dr Frédéric Costa : “Il nous faudrait 45 à 90 minutes de sport par jour”

Escalade urbaine au Festival d’Énergies, les 19 et 20 mai 2018, à Soulac-sur-Mer (Gironde). ©Eric Raz/CCAS

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la sédentarité tue plus que le tabac ! Pour le docteur Frédéric Costa, médecin généraliste et médecin-conseil à la CCAS, “cela confirme la nécessité de l’activité physique pour les mammifères humains que nous sommes”.

Les faits sont là. Les smartphones et autres écrans ont insidieusement modifié l’occupation du temps libre d’une population en majorité urbaine, penchant vers une indolence préjudiciable. “Il faut encourager l’humain enfermé dans son confort à avoir recours à l’activité physique non pas comme un bien de consommation, mais comme un besoin de santé et de bien-être. Ainsi il pourra redécouvrir une appétence naturelle à l’effort, à l’apprentissage et à l’agilité…”

Comme un chasseur cueilleur

Campagnes de publicité rares, du fait d’un manque de discernement des pouvoirs publics ? Si ces dix dernières années, les propositions ont augmenté en matière d’activités physiques et sportives, l’obésité et diverses pathologies associées, elles, n’ont pas baissé. Pour le clinicien, “ces messages n’atteignent pas ou peu les populations auxquelles ils devraient être destinés en priorité. Celles socialement défavorisées.”

“Pour observer des résultats visibles, il nous faudrait 45 à 90 min par jour pour soumettre notre organisme à des accélérations du rythme cardiaque, de la respiration, lui permettre de brûler ses réserves. Au-delà, l’activité physique et le sport sont aussi des outils majeurs de prévention et de puissants facteurs de transmissions intergénérationnelles, de rencontre et de lien social”.

Aussi, au quotidien, le Dr Frédéric Costa incite-t-il ses patients à se lancer dans la pratique d’activités physiques régulières dites fonctionnelles, c’est-à-dire proches de ce que le “chasseur-pêcheur-cueilleur nomade que nous sommes encore pourrait rencontrer dans son environnement naturel : courir, sauter, grimper, nager, pousser, soulever, etc.” Et ce, à tous âges. “À condition de trouver la plus adéquate et qu’elle soit source de plaisir, de dépassement de soi, mais également de nouveauté.”


Lire aussi 
Dr Frédéric Costa : “Aujourd’hui, on peut rester en forme jusqu’à 90 ans et plus”


 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-huit + 15 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?