“Êtres au travail”, ou comment la photographie interroge le travail contemporain

Marc, pompiste dans une station-service, autoroute de Normandie, France, 2008. ©Jean-Michel Turpin.

Docteure en ergonomie et ingénieure à EDF recherche et développement, Cecilia De la Garza a participé à la conception de l’exposition de photos Êtres au travail, puis au livre qui porte le même titre. Cecilia de La Garza est lauréate des Parle 2020.

Êtres au travail

L’exposition et le livre “Êtres au travail” réunissent 80 images réalisées par 34 photographes issus du monde entier, commentées par 80 experts scientifiques, couvrant 23 pays et 4 continents. 38 secteurs d’activité et 57 métiers y sont représentés. Cette exposition a eu lieu en 2019 sur les grilles du Sénat à l’occasion du centenaire de l’OIT et avec le support de celle-ci.

“Les images illustrent le travail contemporain et futur dans le monde entier. Elles ont aussi pour ambition d’interroger sur les conditions de travail et les liens avec les jeunes générations.” Cecilia De la Garza


Voir les photos

L’association Lumières sur le travail, dont vous êtes secrétaire, est à l’initiative de l’expo “Êtres au travail” puis de l’édition du livre. Comment est né ce projet ?

L’association a été créée en 2008 par Sophie Prunier-Poulmaire, maître de conférences à l’université de Paris X Nanterre. L’idée était de faire converger des points de vue artistiques et culturels avec des éclairages scientifiques pluridisciplinaires autour du travail.

Notre objectif était de réunir des artistes et des scientifiques – chercheurs, praticiens, psychologues, sociologues, philosophes, juristes… toutes celles et ceux qui ont quelque chose à dire sur le travail – pour susciter une réflexion sur cette thématique. Cela a donné lieu à plusieurs projets associant la photographie, puis le cinéma et le dessin de presse [lire la chronologie ci-dessous].

De quelle façon avez-vous participé à l’exposition et au livre ?

J’ai participé à l’élaboration du projet avec le Sénat et l’OIT, aux sélections des photos qui proviennent de reportages existants, à la recherche de financements, au suivi des auteurs et des experts.

Qu’est-ce que vous a attiré dans cette association ?

Avant d’intégrer EDF en 2006, j’étais moi-même maître de conférences en ergonomie à l’université Paris Descartes. Je suis passionnée de cinéma, de musées, des arts en général. L’idée de faire parler les arts sur le travail m’a tout de suite plu. De plus, c’était l’occasion de faire mieux connaître mon domaine de compétence, l’ergonomie.

Avez-vous une photo préférée ?

C’est difficile ! L’une de mes préférées est une photo de Jean-Michel Turpin, prise en Chine, montrant le travail à la chaîne effectué par de jeunes femmes. De cette rangée de dos affairés à leur tâche s’échappe le regard d’une jeune fille. J’adore ce regard à la fois malheureux et résigné qui exprime beaucoup de choses sur sa condition. C’est une image très forte.

Usine d’électroménager, Shanghai, Chine, 2006 ©Jean-Michel Turpin

Comment avez-vous eu l’idée de présenter le livre de l’expo à la CCAS ?

J’avais vu passer une annonce incitant les agents à envoyer leur ouvrage. Et je trouvais que ce concours des Parle était intéressant. Je sais aussi que les livres qui sont dans les bibliothèques de la CCAS sont de grande qualité. J’avoue qu’au départ je n’y croyais pas du tout. C’est un ouvrage particulier, original.

À cause de la crise sanitaire, les rencontres avec les vacanciers ont été annulées cet été, mais je serais ravie, avec Sophie Prunier-Poulmaire, la présidente de Lumières sur le travail, de venir en parler avec les agents.

Chronologie des projets de l’association

2009“Le travail révélé, regards de photographes, paroles d’experts”, exposition de photographies réalisée par les étudiants en ergonomie et psychologie du travail de l’université Paris Nanterre (mairie du 13e arrondissement).
2010“Lumières sur le travail, quand le cinéma met le travail en débat”, festival parrainé par le réalisateur Cédric Klapisch et la sociologue Anni Borzeix, université Paris Nanterre.
2015“Le bonheur au travail, regards croisés de dessinateurs de presse sur le travail”, table ronde à la Sorbonne (Paris), suivie de la parution d’un ouvrage.
2016“Work’n’roll”, tables rondes, débats et concert à la Cigale (Paris).
2019 – “Êtres au travail”, exposition pour le centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), accrochée sur les grilles du Sénat (mars à juillet 2019).


blog Parle

Lecture, écriture, musique, photographie : vos passions en partage sur ccas.fr et sur la communauté des Parle

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

deux × quatre =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?