Fessenheim : au coeur de l’humain

©E.Dexheimer/Signatures

Moment de détente et d’humour à la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) ©E.Dexheimer/Signatures

Le 24 janvier dernier, le conseil d’administration d’EDF a acté le protocole d’indemnisation ouvrant la voie à l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) en 2018. En 2015, le photographe Éric Dexheimer a partagé la vie quotidienne des travailleurs et des travailleuses de la centrale. Il vient de publier un recueil de ses photographies. 

Doyenne des centrales nucléaires du parc français, la centrale de Fessenheim abrite chaque jour une vie quotidienne dont il est rare d’être le témoin. Dans l’exposition “Travailler à Fessenheim”, Éric Dexheimer livre une série d’instantanés de situations humaines à la fois extraordinaires et banales pour ses 850 salariés EDF et 250 prestataires permanents.

©E.Dexheimer/Signatures

Réunion technique des opérateurs de conduite, un des moments de transmission des savoirs entre anciens et nouveaux opérateurs. ©E.Dexheimer/Signatures

©E.Dexheimer/Signatures

Un cuisinier du restaurant CCAS prépare les repas des agents (300 repas en moyenne le midi). ©E.Dexheimer/Signatures

©E.Dexheimer/Signatures

Apprentie en formation avec le maître soudeur. ©E.Dexheimer/Signatures

©E.Dexheimer/Signatures

Chimistes se passant les consignes entre les laboratoires en zone et hors zone contrôlée. ©E.Dexheimer/Signatures

 


Pour aller plus loin

visuel-couv-fessenheimFessenheim, Visible/Invisible, Eric Dexheimer et Sylvestre Huet, Loco, 2017, 176 p.

Projet commun de la CCAS et de la CMCAS Mulhouse, l’exposition “Travailler à Fessenheim” est le fruit d’une résidence artistique d’Eric Dexheimer de mai à juillet 2015. L’exposition a été présentée l’été dernier à la Maison des énergies EDF, à Fessenheim.

3 Commentaires
  1. Fshsacrifiée 3 années Il y a

    Merci pour ces belles photos, c’est le coeur serré et triste que nous quitterons l’Alsace, Fessenheim est un des plus beau endroit où nous avons pu travailler. Merci d’avoir fait ces photos qui resteront un beau souvenir.

  2. estavoyer 3 années Il y a

    Après avoir travaillé 17 années sur ce site (de 1979 à 1996 ), je n’éprouve aucune émotion au vu de cet album photos tristounet , insipide et erratique.
    Au travers de ces images, le prestige et l’âme de Fessenheim semblent avoir disparu.

    Peut-être ne sont-ils que dans mes souvenirs?

  3. Dony Francis claude 3 années Il y a

    Bonjour
    j’ai consulté le reportage avec interret ayant travaillé sur FSM et principalement en salle des machines .
    Je me permets de vous signaler une erreur sur la photo N°34 “partie de l’alternateur” il ne sagit nullement d’une partie de l’alternateur mais d’une partie de la turbine a vapeur c’est un rotor basse pression.
    Bien cordialement.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20 + huit =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?