Festival Faits d’hiver : quand l’émeute et l’intime se dansent

Les corps se définissent autant par leur unicité que dans leurs relations entre eux et aux spectateurs. “Speechless Voices” de Cindy Van Acker. ©Mathilda Omi

La danse, c’est la vie. L’art de l’instant présent par excellence, de l’ici et maintenant. Sensible tant aux débordements de l’intime qu’aux agitations de la société. Du 13 janvier au 8 février, le festival Faits d’hiver, dont la CCAS est partenaire, part une nouvelle fois à la conquête de l’Île-de-France. À partir de 5 euros, avec la CMCAS Seine-Saint-Denis.

L’année 2020 sera féminine et sociale. Avec sa 22e édition, le festival de danse francilien Faits d’hiver entre de plain-pied dans la nouvelle décennie, en mêlant des thématiques résolument contemporaines à l’exploration de l’intime. Dans le cadre de leur partenariat avec l’association Micadanses, qui chapeaute le festival, la CCAS et la CMCAS Seine-Saint-Denis vous proposent quatre spectacles emblématiques de cette programmation, à des prix accessibles pour tous et toutes.

Depuis 1999, Faits d’hiver est le rendez-vous incontournable des amoureux de la danse contemporaine. Cette année, l’association Micadanses offre au public parisien un festival haut en couleur, énergique et joyeux. La programmation propose, dans dix lieux de diffusion (dont trois nouveaux lieux que sont Le Point Éphémère, l’Espace culturel Bertin Poirée et Le Socle), trente-six représentations, dont douze créations et une première.

On y croise avec bonheur des artistes portés par les rencontres culturelles de la CCAS, tels Nathalie Pubellier ou d’autres chorégraphes comme Bernardo Montet, renommé pour son travail sur la danse buto (danse japonaise née dans les années 1960, très prisée des danseurs contemporains), ou encore Thomas Chopin, qui fait de la danse un art de la révolte.

Une sélection de quatre spectacles

Comment se rencontrer soi-même ? Avec ce deuxième solo, Nach part à la recherche de son désir et des fantômes qui l’habitent. Création “Beloved Shadows”, de Leïla Ka et Nach. ©André Baldinger

Vous disposez encore de trois semaines pour assister aux trois soirées proposées par la CCAS et la CMCAS Seine-Saint-Denis au tarif préférentiel de 5 euros, qui explorent avec sensibilité les rapports humains et sociaux, ainsi que l’état de la société d’aujourd’hui.

“Le Charme de l’émeute”, de Thomas Chopin
Le spectacle résonne puissamment avec l’atmosphère actuelle de notre pays, puisqu’il s’intéresse aux révoltes du XXIe siècle : des printemps arabes au mouvement des Indignés, en passant par Nuit debout ou les conflits sociaux de ces dernières années, il plonge dans l’ambiance si particulière de ces mobilisations, tour à tour violentes, joyeuses ou silencieuses, où le désir d’être ensemble rejoint l’urgence de l’engagement.

“Beloved Shadows” et “C’est toi qu’on adore”, de Leïla Ka et Nach 
Les deux chorégraphes unissent leurs créations le temps d’une soirée. Tandis que “Beloved Shadows” donne à Nach l’occasion d’explorer les turpitudes de l’intime, dans un solo qui offre un corps traversé par les souvenirs, les émotions et les fantômes d’une vie, “C’est toi qu’on adore” préfère se pencher sur l’intensité d’une relation entre un homme et une femme, via un hip-hop métissé de danse contemporaine.

“Encyclopédie pratique. Détours”, de Lenio Kaklea
Ce spectacle nous invite à un voyage à la découverte des peuples d’Europe, et montre comment le mouvement révèle la diversité des habitudes, des métiers, des pratiques quotidiennes. Boxer, rêver, se peser, prier, faire la fête…

Parallèlement à cette programmation, la CMCAS, la CCAS et Micadanses vous proposeront deux ateliers de danse d’une demi-journée dans le courant de l’année (dates et programme à venir en proximité et sur le site de la CMCAS).


Le partenariat CCAS/CMCAS Seine-Saint-Denis/Micadanses

Les électriciens et gaziers et leurs familles bénéficient de tarifs préférentiels (sur présentation de l’attestation Activ’) pour assister aux représentations du festival ainsi qu’aux rencontres et animations à leur destination.

Tarifs pour chacune des trois soirées : 5 euros (prix public de 16 à 23 euros)
(“Le Charme de l’émeute”, “Beloved Shadows/C’est toi qu’on adore” et “Encyclopédie pratique. Détours”)

Pour les autres spectacles du festival, ces tarifs préférentiels varient selon les lieux (de 7 à 14 euros).

Informations et réservations auprès de la CMCAS de Seine-Saint-Denis : kamila.maouche@asmeg.org / 01 49 34 29 46

Les spectacles

Samedi 18 janvier à 20h30
“Le Charme de l’émeute” de Thomas Chopin
Au Théâtre de la Cité internationale – 17 boulevard Jourdan – 75014 Paris

Mardi 21 janvier à 19h30
“Beloved Shadows” de Nach
“C’est toi qu’on adore” de Leïla Ka
À la MPAA/St Germain – 4 rue Félibien – 75006 Paris

Samedi 1er février à 20h30
“Encyclopédie pratique. Détours” de Lenio Kaklea
Au Centre Pompidou – place Georges-Pompidou – 75004 Paris
Une rencontre avec l’équipe artistique est prévue à l’issue de certaines représentations (sous réserve).

Programme complet : www.faitsdhiver.com

Maison du festival
15, rue Geoffroy-l’Asnier
75004 Paris
Tél. accueil : 01 42 74 46 00

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatre + sept =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?