Hymne à la vie à la maison d’accueil d’Andilly

Tournée Nationale lecture par Ysabelle Lacamp roman d'Eric Paradisi "Blond cendré", Les résidents du centre assistent à la lecture et participent au débats ©J.Marando/ccas

Tournée Nationale, lecture par Ysabelle Lacamp du roman d’Eric Paradisi “Blond cendré”. Les résidents du centre assistent à la lecture et participent au débats ©J.Marando/ccas

Dimanche 24 juillet après-midi, l’écrivain Ysabelle Lacamp était à la maison d’accueil pour personnes âgées d’Andilly, dans le Val-d’Oise. Pendant près de deux heures, elle est allée à la rencontre de dix résidentes et leur a fait partager quelques lectures, en toute convivialité. Un moment d’écoute et de tendresse absolue.

Ysabelle Lacamp ©J.Marando/ccas

Ysabelle Lacamp ©J.Marando/ccas

Il est 15h30 lorsque Ysabelle Lacamp, écrivain à la ville, arrive à la maison d’accueil pour personnes âgées de la CCAS située à Andilly, dans le Val-d’Oise. La veille, l’écrivain était dans le Nord, avant de rejoindre la capitale. Celle qui avoue vivre entre le Midi et Paris revêt ce jour sa casquette de lectrice.

En effet, Ysabelle Lacamp est ici aujourd’hui pour lire aux résidents de cette maison de retraite quelques extraits de “Blond cendré“, un livre d’Eric Paradisi, dans le cadre de la tournée culturelle de la CCAS. C’est l’air détendu que la lectrice arrive sur les lieux et commence à me confier sa joie de partager quelques instants avec des personnes venues l’écouter. “La CCAS voulait commémorer la sortie des camps et a choisi l’an dernier le livre “Blond cendré”. C’est la deuxième année que je vais le lire et j’en suis ravie car je le redécouvre à chaque fois”, confie celle qui a notamment écrit “L’Homme sans fusil”.

Pour le plaisir de la lecture
blond_cendre
Bonheur supplémentaire pour Ysabelle Lacamp, certaines des dix résidentes présentes ont déjà lu le livre. “J’adapte la lecture en fonction du public, mais je suis surtout là pour le plaisir de lire.” Le sourire aux lèvres, l’auteur se présente auprès des dix résidentes, s’assure que toutes peuvent l’entendre. Son plaisir est palpable. Elle présente “Blond cendré”, le résume, sans oublier de parler de son auteur. “J’ai rencontré Eric Paradisi, je suis en quelque sorte son porte-parole”, s’amuse Ysabelle Lacamp.

Rapidement, la parole se libère. Marie-Joseph Bonnin, l’une des résidentes, est la première à oser parler. Elle avait 16 ans lorsque la Seconde Guerre mondiale – qui est largement évoquée au cours du roman – éclate. “Nous avons toutes plus ou moins connu cette période très pénible. Pendant la lecture, nous avions des repères. Ce livre, cela va permettre aux autres, à ceux qui ne l’ont pas vécue, de connaître notre souffrance.” S’ensuit un véritable dialogue d’une richesse rare entre les résidentes, leurs enfants, le personnel soignant et Ysabelle Lacamp.

A droite, Marie-Josèphe Bonnin lit le livre d'Éric Paradisi. "Blond cendré". A gauche, Christiane Fleury résidente ©J.Marando/ccas

A droite, Marie-Josèphe Bonnin lit le livre d’Éric Paradisi. “Blond cendré”. A gauche, Christiane Fleury résidente ©J.Marando/ccas

Jamais la lectrice ne se départira de son sourire. Toujours, elle s’enthousiasmera de la prise de parole des résidentes et particulièrement de celle de Marie-Joseph, qui s’est même adonnée aux joies de la lecture avec un plaisir non feint. “J’ai lu pendant des années devant de jeunes enfants. Evidemment, les textes étaient différents”, raconte cette arrière-grand-mère.

Photo de "famille" des résidents de l'établissement EHPAD d'Andilly EDF GDF ©J.Marando/ccas

Photo de “famille” des résidents de l’établissement EHPAD d’Andilly EDF GDF ©J.Marando/ccas

Après près de deux heures de rencontre, il est temps de se quitter. Tous remercient l’écrivaine et lectrice d’être venue jusqu’à Andilly. Elle, promet de tout faire pour que l’auteur de “Blond cendré”, Eric Paradisi, vienne, le temps d’un après-midi, à la rencontre de ces résidentes. Une promesse qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd…

Violette avec une soignante de la Résidente de l'établissement EHPAD d'Andilly EDF GDF ©J.Marando/ccas

Violette avec une soignante de la Résidente de l’établissement EHPAD d’Andilly EDF GDF ©J.Marando/ccas

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix − trois =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?