[En images] Jeunes : des colos sous haute protection

Comme chaque automne, des milliers d’enfants et d’ados de 4 à 17 ans ont pu passer quelques jours en colos lors des vacances de la Toussaint. Un pari réussi pour les Activités sociales, qui ont tout mis en œuvre pour allier encore une fois responsabilité et émancipation.

Colo 12-14 ans “survie douce” de Vaudagne, à Servoz (Haute-Savoie), automne 2020. Distribution de gel hydroalcoolique avant la partie de ping-pong. ©Pierre Charriau/CCAS


Après des départs en vacances d’été qui ont pu se tenir malgré des conditions incertaines, les équipes des Activités sociales ont accueilli cet automne plus de 3000 jeunes au sein de leurs colos nationales et régionales, dont près de 2000 enfants en proximité.

Colo de proximité 6-8 ans “Ma vie de petit indien” à Savines-le-Lac (Hautes-Alpes), automne 2020. Au programme, découverte de traces d’animaux, contes, fabrication d’attrape-rêves, jeux et balades autour du thème des indiens. @Julien Millet/CCAS


Cet été, le contexte sanitaire avait contraint les Activités sociales de repenser rapidement le réseau d’accueil des jeunes sur le territoire, la durée des séjours ainsi que les activités proposées.

Bousculées, les colos d’été n’en étaient pas moins extra… et ordinaires.

Voir notre portfolio sur les colos d’été

Colo 9-11 ans, Andernos-Les-Bains (Gironde), juillet 2020. ©Sébastien Le Clézio/CCAS


Cet automne, les colos l’étaient tout autant, et les activités ont pu se déployer comme d’habitude : cani-rando, ateliers cuisine et pâtisserie, tir à l’arc, tournage de films, simulation de vol, pâte à sel, karting, journée plage ou VTT… et leur réalisation, toujours adaptée aux consignes sanitaires en vigueur.

Colo 12-14 ans “sports mécaniques” à Montlouis (Pyrénées-Orientales), automne 2020. Protection sanitaire maximale pour cette journée de karting : les casques de karting sont désinfectés avant usage, les enfants portent un masque et une charlotte sur leurs cheveux. ©Charles Crié/CCAS


Colo 12-14 ans “cani-rando” à Saint-Secondin (Vienne), automne 2020. Guidé par le son de la voix, le chien partage la balade en groupe avec un VTT attelé. @Charles Crié/CCAS


Colo 12-14 ans “survie douce” de Vaudagne, à Servoz (Haute-Savoie), automne 2020. Séance de tir à l’arc avec des bénévoles. ©Pierre Charriau/CCAS


Colo 12-14 ans “survie douce” de Vaudagne, à Servoz (Haute-Savoie), automne 2020. Séance de tir à l’arc avec des bénévoles, Philippe Quillevere et Hervé Dreuse. ©Pierre Charriau/CCAS


Pour assurer la protection des enfants et des équipes d’encadrement, depuis l’été dernier, les services santé de la CCAS ont mis à la disposition de ces dernières un ensemble de ressources documentaires, pour accueillir au mieux les enfants en colo en cette période d’épidémie.

Du côté des consignes sanitaires et règlementaires, les encadrants y retrouvent des informations éditées par les médecins conseils de la CCAS et s’appuyant sur les protocoles officiels, pour organiser les activités en intérieur et en extérieur ainsi que la vie quotidienne.

Colo de proximité 4-5 ans “bord de mer” à Mesquer (Loire-Atlantique), automne 2020. Moment de repas pour les petits, encadré par les équipes de restauration. @Charles Crié/CCAS


Colo 12-14 ans “survie douce” de Vaudagne, à Servoz (Haute-Savoie), automne 2020. Partie de ping-pong dans la belle salle multi-activités du centre. ©Pierre Charriau/CCAS


Le saviez-vous ?

Si des symptômes de Covid-19 sont identifiés parmi les enfants ou les encadrants, un protocole sanitaire précis est prévu par les services santé de la CCAS.

► Dans le cas d’un enfant, la famille est immédiatement prévenue pour organiser son retour dans les plus brefs délais, et la procédure d’isolement et de sollicitation d’un avis médical est également enclenchée.
► Dans le cas d’un adulte, la personne est isolée dans un lieu dédié, un avis médical est sollicité pour une prise en charge immédiate, jusqu’à l’organisation du retour à domicile.


Colo de proximité 4-5 ans “bord de mer” à Mesquer (Loire-Atlantique), automne 2020. Martin et Éléanor goûtent les joies de la mer au mois d’octobre. @Charles Crié/CCAS


Colo 12-14 ans “survie douce” de Vaudagne, à Servoz (Haute-Savoie), automne 2020. Les masques n’empêchent pas de goûter le grand air autour de Saint-Gervais. ©Pierre Charriau/CCAS


Les équipes d’encadrement y disposent aussi de ressources pédagogiques, pour expliquer ce contexte d’épidémie et décrypter l’actualité, et pour faire respecter les gestes barrières de manière ludique aux enfants, quel que soit leur âge.

Colo de proximité 4-5 ans “bord de mer” à Mesquer (Loire-Atlantique), automne 2020. La douceur d’un petit jeu dans la médiathèque, animé par une encadrante masquée. @Charles Crié/CCAS


“Cet été, nous avons fait en sorte que les enfants ne soient pas asphyxiés par cette situation anxiogène et puissent profiter au maximum de leur colo” assurait Lionel Pipitone, président de la commission Jeunes au conseil d’administration de la CCAS, dans le dernier numéro du Journal des Activités sociales.

À voir la mine réjouie des gamins et des gamines cet automne, la promesse a de nouveau été tenue.

Colo de proximité 6-8 ans “Ma vie de petit indien” à Savines-le-Lac (Hautes-Alpes), automne 2020. Avec les colos, on s’envole ! @Julien Millet/CCAS



lien vers site jeunes

Colos, soutien scolaire, BAFA… Tout pour les jeunes et leur famille dans la rubrique Jeunes du site ccas.fr

Étiquettes :
0 Commentaires

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?