“Kiss & Cry”, le feu sous la glace

Sarah Bramms joue les ados rebelles en quête de perfection dans “Kiss & Cry”. ©DR

Sorti en salles le 20 septembre, le film “Kiss and Cry”, de Lila Pinell et Chloé Mahieu, nous plonge dans l’univers du patinage artistique de haut niveau, dans lequel des adolescentes oscillent entre rage de vaincre et premiers émois amoureux. Une sélection de l’Acid au festival de Cannes 2017, soutenue par la CCAS.

“Kiss & Cry” (“embrasser et pleurer”, en anglais) désigne l’endroit où les jeunes patineuses attendent le verdict du jury lors d’une compétition. Un leitmotiv parfait pour décrire les affres de l’adolescence. Sarah, 15 ans, revient à Colmar (Haut-Rhin) pour reprendre le patinage de compétition après une période d’interruption et de doute. 5h30 : réveil, entrainement. 8h : collège. 12h30 : entraînement. 14h : collège. 17h : entraînement. 21h : extinction des feux. Cinq jours par semaine, sans oublier les championnats le week-end. Malmenée par son entraineur, Xavier, elle se soumet à une discipline de fer, sans broncher. Au début, tout au moins. Mais les premières soirées alcoolisées et les beaux yeux de Sam viennent troubler cet emploi du temps spartiate…

Après leur documentaire, “Bouclé piqué”, tourné en 2012, Lila Pinell et Chloé Mahieu poursuivent l’exploration de l’univers de la compétition sportive pour les enfants et les adolescents. La pression familiale, les rivalités sur la glace, se surperposent aux doutes et à la violence des émotions de cette période de la vie. “Kiss & Cry” est une fiction au ton juste, dans laquelle la plupart des jeunes filles jouent leur propre rôle, et qui tente de répondre à quelques interrogations lancinantes : faut-il tout sacrifier sans regrets pour espérer grimper sur le podium ? Les enfants ont-ils le devoir de réaliser les rêves de leurs parents? Peut-on s’émanciper sans faire face à de douloureux renoncements?
Réponse en salle, avec l’Association pour le cinema indépendant et sa diffusion (Acid).

La fiche
Kiss & Cry, sorti en salles le 20 septembre

Un film de Chloé Mahieu et Lila Pinell
France – 2017 – 80 min
Avec Sarah Bramms, Xavier Dias, Dinara Droukarova, Carla-Marie Santerre…

Soutien CCAS – Acid Cannes 2017. Ce film fait partie de la programmation Acid du Festival international du film de Cannes 2017. Depuis 1993, la programmation cannoise de l’Acid est l’occasion de soutenir le cinéma indépendant devant les distributeurs, exploitants et programmateurs internationaux. Les films programmés à Cannes sont ensuite accompagnés par l’Acid et ses cinéastes dans les différentes étapes de la diffusion en salles. L’Acid est partenaire du festival Visions sociales de la CCAS.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?