Open de tennis de table : zoom sur un sport populaire

Open de tennis de table organisé par Campéole au domaine de la Pinède à Tregunc (Finistère), les 28 et 29 septembre 2019. ©Didier Delaine/ CCAS

Les 28 et 29 septembre derniers, les pongistes confirmés ou amateurs étaient invités à passer un week-end en famille au domaine de la Pinède à Trégunc (Finistère), en partenariat avec la Fédération française de tennis de table. Retour en images sur un sport praticable à partir de 4 ans !

Sport olympique depuis 1988, le tennis de table est pratiqué sur tous les continents, Chine en tête, qui domine les compétitions internationales et compte près de 10 millions de licencié·es, soit près de la moitié des licencié·es au niveau mondial.

Au camping Campéole de la Pinède, les 28 et 29 septembre dernier, la vitesse des balles n’égalait certes pas les échanges à la vitesse de la lumière des compétitions professionnelles, mais le sérieux était au rendez-vous, pour petits (voire très petits) et grands.

Mais au fait, d’où vient le tennis de table, régulièrement appelé “ping-pong” ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, son origine n’est pas asiatique mais européenne : inventé en Angleterre à la fin du XIXe siècle, il amusait une grande partie de la noblesse de l’époque, qui pratiquait avec des balles en caoutchouc ou en liège, une planche qui servait de filet et avec une raquette en couverture rigide de livre. Le terme “ping-pong” caractériserait le son de la balle contre la raquette. C’est en 1902 que la balle de caoutchouc est remplacée par une balle en celluloïd.

Banni du vocabulaire officiel, le terme “ping-pong” est déposé par un équipementier américain en 1901. C’est pourtant ce mot-onomatopée qui influence le nom donné aux joueurs et joueuses professionnel·les : les pongistes.

C’est en 1928 eut lieu le premier championnat de France de tennis de table, un an après la création de la Fédération française de tennis de table (FFTT). Aujourd’hui, la FFTT comptabilise un peu plus de 200 000 licencié·es français·es, pour 3,5 millions de pratiquant·es.

Sport populaire par excellence, largement pratiqué en vacances, le ping-pong n’a pas d’âge !

©Didier Delaine/ CCAS

Le week-end organisé par Campéole au centre de vacances de la Pinède, en partenariat avec la CCAS et la fédération, était aussi l’occasion de plusieurs animations sportives et ludiques.

©Didier Delaine/ CCAS

En bref, un week-end réussi !

©Didier Delaine/ CCAS

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

sept − 2 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?