Printemps de Bourges : bénévoles, artistes ou festivaliers, tous bénéficiaires des Activités Sociales

Le stand de la CMCAS Berry Nivernais. ©Didier Delaine/ CCAS

En coulisses, dans le jury des Inouïs, ou carrément sur scène, ils et elles sont agent·es ou élu·es des Activités Sociales de l’énergie, et ont contribué à faire du Printemps de Bourges, partenaire de la CCAS et de la CMCAS Berry Nivernais, le premier festival d’ampleur de la saison.



Toute première fois dans un jury !

Claire Guzzo, 49 ans, responsable technique à Enedis Bourges, membre du jury des Inouïs du Printemps de Bourges, CMCAS Berry Nivernais. ©Didier Delaine/ CCAS

“Je me baladais place Séraucourt, carrefour du Printemps de Bourges, et j’avais envie de dire bonjour à n’importe qui, surtout à mes collègues du jury des Inouïs ! C’est la deuxième année que les bénéficiaires de la CMCAS Berry Nivernais participent à la sélection d’un artiste issu de la catégorie chanson pop, qui sera ensuite accueilli dans les rencontres culturelles de la CCAS. Souvenez-vous d’Oré, gagnante du prix de la CMCAS aux Inouïs 2018, et en tournée estivale à la CCAS l’été dernier. Moi, c’est ma première fois et j’en suis très heureuse.

Plus grand tremplin de France, la scène des Inouïs accueille de jeunes talents. ©Didier Delaine/ CCAS

Les jeunes talents des Inouïs sont extras, de tous styles musicaux et venant de toute la France. J’ai particulièrement apprécié le groupe San Salvador : leurs percussions changent de ces boîtes à rythme trop communes ces derniers temps. Que voulez-vous, j’apprécie les classiques ! Le jury partage mon avis mais pas sur tout, c’est ça aussi la démocratie. Quoi qu’il en soit, à l’issue de cette expérience, je crois que Gaël Classen, notre président de CMCAS, a vu en moi une future ambassadrice du festival auprès de mes collègues. Rendez-vous l’an prochain ? Eh bien, pourquoi pas ! C’est ma façon de participer à cette structure que j’admire !



Troisième année, et toujours le même délire !

Jérémy Pasquier, 28 ans, technicien gazier, GRDF Bourges, festivalier, CMCAS Berry Nivernais. À droite, le stand de la CMCAS Berry Nivernais.

Troisième année et toujours le même délire. Rejoindre les copains, aider sur le stand de la CMCAS, assister aux concerts… En tant que bénéficiaire, ce week-end reste toujours gravé dans mon agenda. Il me faudrait bien plus qu’une rage de dent pour ne pas répondre présent (et j’ai vraiment une rage de dent) ! Ce qui me plaît, au-delà des 25 degrés, c’est l’ambiance générale. Je suis donc là chaque année depuis trois ans !

Au Printemps de Bourges, de jour comme de nuit, c’est la folie !

J’y croise Hervé Gautier, mon référent d’équipe à GRDF, qui m’a toujours tendu la main et qui l’offre au stand (même les deux). Un vrai bâtisseur de l’extrême, comme il l’a déjà prouvé de nombreuses fois au Festival d’Énergies de Soulac. Ça me plaît de participer à tout cela d’autant que je l’entends souvent me dire “place aux jeunes”. Ne t’en fais pas Hervé, je prends des notes pour Soulac 2020 !



“Bourges, c’est un peu ma bulle”

Matthieu Serres, 25 ans, chimiste à la centrale nucléaire de Saint-Laurent (Loir-et-Cher), bénévole au Printemps de Bourges, CMCAS Tours-Blois. ©Didier Delaine/ CCAS

Cela fait trois ans que je viens au Printemps de Bourges. Et dire qu’à l’origine je venais juste rejoindre un collègue et ami, bénévole à l’époque et aujourd’hui jeune élu de la CMCAS Berry Nivernais, Kevin Théis. Quant à moi, de festivalier, je suis passé serveur et bricoleur en quelques heures… Un vrai Tony dans “Madame est servie” ! Mais en réalité, être bénévole ne me semble pas être une contrainte.



Je sais que je reviendrai l’année prochaine, car bien plus qu’un festival, c’est notre rendez-vous annuel avec les copains, et surtout Kevin. Une histoire d’amitié que l’on célèbre en aidant toute la troupe. Dans le nucléaire, on n’a pas toujours l’occasion, ou plutôt la chance, de se mélanger avec d’autres agents. Bourges, c’est un peu ma bulle, l’opportunité de rencontrer des personnes issues d’un autre monde tout en restant de la même famille.



Seul en scène

Hugo Bourgeat, dit Hondes, 23 ans, étudiant en BTS audiovisuel, bénéficiaire de la CMCAS Toulouse, s’est produit seul en scène.

C’est ma deuxième édition sur scène au Printemps, et cette fois j’en ai deux ! Pour mon intronisation en 2017, c’est la scène ouverte Le Berry qui m’avait accueilli, grâce à la CMCAS qui sélectionne quelques groupes chaque année. Cette année, j’ai installé mes platines, mon ordi et tous mes instruments sur la scène de la CMCAS Berry Nivernais, pour leur présenter mon nouveau projet, seul en scène, plus personnel et plus intime.

J’ai réussi à accéder à ces différentes scènes grâce à ma mère, qui m’a passé l’info que la CMCAS cherchait de jeunes talents. Un envoi de candidature et une sélection plus tard, je suis là et je suis sûr que ma première fois place Séraucourt, au stand de la CMCAS, n’y est pas pour rien. La prochaine, ça sera peut-être sur la scène des Inouïs, puis… pourquoi pas les grandes scènes. Les rêves ne sont pas toujours pour la bleusaille !



Le Par et le Pour, c’est dans l’air du temps !

Delphine Idier, 38 ans, trésorière générale adjointe de la CCAS et membre de la commission culture nationale.

Depuis mon arrivée dans les Industries électriques et gazières en 1999, j’en ai fait du chemin ! La liste est longue, avec une prédilection pour la culture, d’où ma présence au Printemps de Bourges. Gaël Classen, le président de la CMCAS Berry Nivernais, a eu le nez creux : impossible de ne pas répondre à une telle invitation. J’ai donc inauguré l’ouverture du stand de la CMCAS et la deuxième édition du jury, en compagnie du staff des irréductibles bénévoles.

L’ambiance et la construction de l’événement me plaisent. C’est rare de voir se côtoyer aussi facilement amateurs et pro de la musique. L’accès à la culture pour tous et toutes, c’est mon créneau, et là, tout converge ! On y trouve un “je ne sais quoi” d’inspirant pour les projets que je porte au niveau national. Le jury des Inouïs donne aussi des idées. Il illustre clairement notre volonté du Par et du Pour.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

un × deux =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?