Sélection médiathèque : comment fait-on caca dans l’espace, et autres questions existentielles

Les quatre BD à ne pas manquer cette semaine à la médiathèque des Activités Sociales.

Cette semaine, la rédaction vous conseille le meilleur de la bande dessinée actuellement proposé par la médiathèque, avec en vedette, Marion Montaigne, prix du public au Festival d’Angoulême 2018 pour son album “Dans la combi de Thomas Pesquet”.

Vous n’avez pas encore ouvert un album de Marion Montaigne, prix du public au Festival de la bande dessinée d’Angoulême en 2018 ? C’est l’occasion ou jamais de la découvrir ! Voici quatre ouvrages emblématiques de la nouvelle coqueluche des bédéphiles. Un humour décapant, une bonne humeur communicative pour comprendre les défis techniques de l’odyssée spatiale de Thomas Pesquet, ou encore les interrogations existentielles d’un petit gars sympa, devenu multimillionnaire du jour au lendemain.

Pour plus d’infos sur la médiathèque en ligne des Activités Sociales : voir l’encadré en fin d’article.


1. Titeuf Pesquet dans l’espace

“Dans la combi de Thomas Pesquet”
Dargaud, 2017.
Tarif : 4 jetons.


Qui n’a pas suivi avec passion les aventures de l’astronaute Thomas Pesquet, envoyé sur la Station spatiale internationale (ISS) entre novembre 2016 et juin 2017 ? Durant six mois, “l’envoyé spatial” a tenu en haleine la France entière, grâce à ses superbes photos et messages vidéo postés sur les réseaux sociaux. Ce que l’on connaît moins, c’est le processus de préparation intensive qui précède le décollage. La dessinatrice Marion Montaigne a eu le privilège de pouvoir suivre le héros national durant l’année qui a précédé son envol. Dans cet album, elle retrace le parcours de Thomas Pesquet, depuis la naissance de sa vocation – très jeune – jusqu’à son atterrissage en juin dernier. Le tout avec un talent certain pour la vulgarisation scientifique et un humour corrosif.

Marion Montaigne s’est fait connaître en 2011, grâce à l’adaptation des petits strips de son blog “Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même !)” en série animée sur Arte. À l’époque déjà, elle se passionnait pour la science et s’attachait à décrypter de manière ludique et légère les énigmes de notre univers. Elle récidive avec Thomas Pesquet, qui a accepté de se faire croquer durant plus d’un an, de Cologne (Allemagne) à Moscou (Russie), en passant par Houston (États-Unis) et Baïkonour (Kazakhstan). Car six mois dans l’espace, c’est six ans de préparation drastique, qui relèvent davantage du parcours du combattant que de l’aventure galactique. Marion Montaigne, spécialiste de l’humour trash, s’ingénie à désacraliser le surhomme au mental d’acier qui fit rêver tant d’enfants durant son voyage. (“Il faut que tu rendes ça encore plus con !” lui dira-t-il à la lecture de ses premières pages). Elle parvient à rendre humaine et drôle une épopée avant tout scientifique et très technique. En insistant sur des détails de la vie quotidienne rarement abordés. C’est ainsi qu’elle lève enfin le mystère sur une interrogation existentielle : comment fait-on caca dans l’espace ?

2. Ah si j’étais riche…

“Riche, pourquoi pas toi ?” (tome 1)
Dargaud, 2013.

Tarif : 4 jetons.


“Ça veut dire quoi, être riche ?” Ainsi pourrait être formulée la question posée par cet album intelligent et jouissif. Philippe Brocolis, prototype du Français moyen, vit dans un petit appartement avec sa femme, son fils et son chien. Détail non négligeable : il vient de gagner au loto. L’avenir s’annonce donc radieux. Vive les voyages au soleil, les repas dans les restos étoilés, les belles voitures et les montres hors de prix ! Et pourtant… L’affaire va se révéler plus compliquée que prévu. Car être riche ne se résume pas à être plein aux as, comme le pense notre héros. C’est tout un monde qu’il faut décoder et conquérir.

Marion Montaigne est une habituée des BD documentaires sur les phénomènes scientifiques ou les questions de société. Elle choisit ici de s’attaquer au monde de l’argent. Et pour cela, elle acoquine son personnage à l’un des couples emblématiques de la sociologie politique : Michel et Monique Pinçon-Charlot, rien de moins, qui deviennent eux-mêmes des héros de BD. Directeurs de recherche au CNRS, ils sont réputés pour avoir fait des riches leur sujet d’étude favori (“la Violence des riches. Chronique d’une immense casse sociale”, La Découverte, 2014). Pas question cependant pour Marion Montaigne de mettre en images un traité de sociologie : elle se sert du couple Pinçon-Charlot et de leurs travaux pour dépeindre les travers des plus fortunés dans une aventure rocambolesque : ils deviennent de petits vieux à espadrilles, monomaniaques, qui poursuivent le héros jusque dans sa chambre pour l’interviewer. À mourir de rire !

3. Mathilde et les garçons

“Les Autres Gens 10-11” (tome 8)
Série créée par Thomas Cadène, ouvrage collectif (Marion Montaigne, CapucineLison Bernet…)
Dupuis, 2013.

Tarif : 4 jetons.


Bienvenue dans le petit monde de Mathilde Islematy, étudiante en droit de 22 ans. Elle mène une petite vie sans histoires, entourée de sa famille et de ses amis. Jusqu’au jour où elle donne trois numéros à un inconnu croisé dans la rue et gagne grâce à lui trente millions d’euros au Loto. C’est le début d’une folle aventure feuilletonnante, qui s’étale sur 15 tomes, dont nous vous proposons ici le huitième volume.

En 2010, Thomas Cadène crée la première bédénovela (contraction des locutions BD et télénovela, ces soap operas télévisés qui font fureur sur le continent sud-américain) intitulée “les Autres Gens”, sous la forme d’une websérie. Il avait envie de réactualiser le principe du feuilleton publié dans les journaux au XIXe siècle, en profitant des facilités offertes par les nouvelles technologies. Il créé donc un site Internet qui lui permet de publier des épisodes quotidiennement, à consulter sur abonnement. Par la suite, les éditions Dupuis ont la bonne idée de republier cette série sous format papier (dont tous les tomes sont disponibles sur la médiathèque). On y suit avec délices les déboires de Mathilde et sa joyeuse bande de gentils fêlés : Romain, son frère, en couple avec Kader, et dont le penchant pour l’UMP crée quelques tensions avec son père, gauchiste patenté ; Stéphane, agent immobilier qui déplore de n’être que le sex-boy de Mathilde ; Manu, meilleur ami de Mathilde qui voudrait être plus que cela, et qui se console dans les bras d’Hélène, sa voisine, et de son amant John. Jeux de dupes, chassés-croisés, portes qui claquent, fric et manipulations jalonnent les épisodes de cette tragi-comédie jouissive, dont on prend plaisir à suivre les rebondissements qui malmènent ces personnages qui nous ressemblent tant. On vous prévient : c’est très addictif !

ASTUCE : utilisez le moteur de recherche de la médiathèque pour accéder aux autres tomes de la série.

4. Dessine-moi un robot

“L’Intelligence artificielle. Fantasmes et réalités” (tome 1)
Avec Jean-Noël Lafargue, Le Lombard, 2016.
Tarif : 4 jetons.


Terminator, le cyborg venu du futur, Hall – l’ordinateur intelligent de “2001, l’Odyssée de l’espace” –, R2D2 et C3PO, les deux robots de la saga “Star Wars”… Tout le monde a entendu parler de ces personnages issus de l’imagination fertile de réalisateurs de films de science-fiction. Tous se fondent sur un concept qui suscite à la fois fascination et crainte : l’intelligence artificielle. Aujourd’hui, elle est présente partout : des fameux algorithmes qui calibrent les propositions commerciales sur Internet en fonction des centres d’intérêt de l’utilisateur, à ceux qui sont programmés pour le trading à haute fréquence, en passant par Siri, l’assistant vocal de certains téléphones portables, elle est devenue notre compagne de tous les instants. Mais au fond, l’intelligence artificielle, qu’est-ce que c’est ? Jean-Noël Lafargue, expert en histoire des technologies, maître de conférences à l’université Paris VIII, s’est associé à la dessinatrice Marion Montaigne pour croquer avec humour et fantaisie les applications et implications de cette innovation technologique.

©Le Lombard, 2016.

“L’Intelligence artificielle” est le premier tome de la série “La petite bédéthèque des savoirs”, lancée par les éditions Le Lombard, associant pédagogie et bande dessinée. L’idée est d’explorer les sciences humaines, tout en s’en moquant, sans s’interdire aucun domaine (science, philosophie, économie, géographe…). Les auteurs de ce premier opus mêlent clichés et explications sérieuses, fantasmes et actualité, caricatures désopilantes et grands noms de la science, pour tenter de découvrir, enfin, si l’avènement des robots annonce la fin de l’humanité.


Comment ça marche ?

Première étape : rendez-vous sur la rubrique Culture et Loisirs du site ccas.fr, et identifiez-vous à l’aide de votre NIA et de votre mot de passe. Cliquez sur le bloc Médiathèque.

gif utilisation médiathèque

Si vous avez déjà crédité votre compte et activé le contrôle parental, passez à l’étape 4 !

Deuxième étape : créditez votre compte. Cliquez sur le bouton “Je me connecte”, puis sur votre nom qui s’affiche. Dans le menu déroulant, allez dans la rubrique “Créditer mon compte”, puis laissez-vous guider.

Troisième étape : activez le contrôle parental. Certains de ces ouvrages ont une restriction d’âge. Pour y accéder, il faut définir un code à 6 chiffres : cliquez sur votre nom en haut à droite, puis sur “Mon profil” dans le menu déroulant, et suivez les instructions.

Quatrième étape : pour accéder au contenu de l’ouvrage, il faut entrer votre code parental, après avoir cliqué sur la couverture du livre.

À noter : après la première consultation, ces livres sont accessibles durant 360 jours. Certains contenus de la médiathèque sont en accès libre, d’autres sont payants. Pour ces derniers, vous réglez la location de films, livres, bandes dessinées, titres de presse en ligne à l’aide de jetons, achetés avec votre carte bancaire. Le prix en jeton est indiqué sur chaque livre ou film (1 jeton = 0,25 euro).

mediatheque

Veuillez vous connecter sur ccas.fr (NIA et mot de passe) avant d’accéder au site.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?