Tempête Alex : les électriciens et gaziers se mobilisent

Plusieurs décès et disparitions sont à déplorer après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. Ici, un aperçu des dégâts provoqués par la crue de la Roya, à Breil-sur-Roya. ©Shutterstock

Mise à disposition d’hébergements, numéro d’urgence et aides financières : en parallèle de l’intervention des agents des IEG sur le terrain, le conseil d’administration de la CMCAS Nice se mobilise auprès des sinistrés des Alpes-Maritimes. On fait le point avec Jean-Marie Richieri, président de la CMCAS.

Une semaine après la terrible catastrophe qui a touché les populations de plusieurs vallées des Alpes-Maritimes, quelle est la situation des bénéficiaires des Activités Sociales ?

D’après l’enquête que nous avons menée, 160 bénéficiaires se trouvaient dans la vallée au moment du passage de la tempête Alex. Parmi eux, 30 actifs et 130 retraités. À l’heure actuelle, nous sommes sans nouvelles de deux d’entre eux. Certains ont perdu leur maison, d’autres leurs véhicules. La plupart redoutent les jours à venir, encore sous le choc de ce qui vient de leur arriver.

Comment la CMCAS Nice a-t-elle réagi ?

Nous avons réagi immédiatement : 48 heures après la tempête, nous avons pu activer une cellule de crise, en coopération avec l’antenne régionale de la CCAS. Nous avons ainsi rapidement pu fournir les coordonnées de nos assureurs aux bénéficiaires, et mettre en place un numéro d’urgence afin que les bénéficiaires puissent nous joindre.

Nous avons fait immédiatement savoir aux autorités que nous mettions à disposition nos centres de loisirs. Deux d’entre eux ont d’ailleurs été réquisitionnés afin d’accueillir les agents venus en renfort, ainsi qu’une unité de sapeurs pompiers, à Saint-Martin-Vésubie et de Saint-Dalmas-de-Tende. Ce dernier accueille également les équipes EDF venues en renfort pour sécuriser la centrale hydraulique de Paganin. Le village vacances de Menton a enfin été mis à disposition de la préfecture, afin de reloger des sinistrés de la région.

Nous avons également relayé l’appel aux dons lancé par le Secours populaire français, et invitons chacune et chacun à y répondre de manière urgente.

Alpes-Maritimes : aide d’urgence pour les sinistrés

La fédération du Secours populaire français des Alpes-Maritimes a ouvert un répondeur “d’urgence catastrophe” au 04 92 00 24 26 pour recevoir toutes les demandes d’aide ou les offres de bénévolat. Parallèlement, toutes les antennes du Secours populaire du département sont ouvertes pour recevoir vos dons.

Faire un don en ligne “urgences intempéries”

Au-delà de la mise à disposition d’hébergements, comment se concrétise l’aide apportée par la CMCAS ?

Nous avons d’ores et déjà déclenché une aide financière pour deux des nôtres ayant perdu leur maison. Malheureusement, au moment où je vous parle, il est très difficile de joindre nos bénéficiaires car le réseau téléphonique est coupé. Certains d’entre eux disposent de résidences secondaires dans des zones inaccessibles. Il n’est donc pas facile d’identifier précisément ceux qui se trouvaient là-haut au moment du passage de la tempête. Les routes sont quant à elles bloquées : 70 % d’entre elles sont détruites.

Avez-vous autre chose à ajouter ?

En tant que président de la CMCAS Nice, je voudrais dire qu’il est essentiel pour l’ensemble du conseil d’administration d’être aux côtés de nos bénéficiaires et de l’ensemble des habitants de ces vallées meurtries, dans cette période dramatique. Nous avons immédiatement fait fonctionner la solidarité, au-delà du simple champ d’intervention de l’entreprise elle-même.


 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 − 5 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?