Temps de pause : comme un temps de suspension

Un vernissage était proposé au restaurant méridien CCAS de Mundlsheim, à Strasbourg. « Temps de pause » du photographe Alain Bernardini est un choix de la collection Du Frac Alsace. 2 photographies seront accueillies du 14 novembre au 13 avril 2016 © Didier Delaine/ccas

Vernissage de l’exposition « Temps de pause » du photographe Alain Bernardini, au restaurant méridien CCAS de Mundolsheim, à Strasbourg, le 2 décembre 2015. ©Didier Delaine/ccas

La volonté politique de créer des passerelles entre la culture et le monde du travail a été ratifiée en avril 2014, par la convention nationale signée entre la CCAS et le ministère de la Culture. Après Mérignac et Montpellier, l’initiative se poursuit aujourd’hui à Mundolsheim, avec deux œuvres d’Alain Bernardini, prêtées par le Fond régional d’art contemporain (FRAC) Alsace et exposées dans le hall du restaurant CCAS du centre Électricité de Strasbourg (ES). 

Face à la mer, un homme assis sur une plage, en habit de travail, regarde l’horizon. Installée sur le mur qui fait face à l’entrée du restaurant CCAS, la photographie grand format de l’artiste Alain Bernardini, intitulée Les Retardateurs #1, Cédric, Plage de Saint-Nazaire, ne passe pas inaperçue. « Cet artiste a pour principe de photographier le monde du travail avec des clichés qui prennent à revers les représentions traditionnelles. Il montre des travailleurs, non pas dans l’action, mais dans des temps d’inaction ou de repos », explique Anne-Virginie Diez, responsable des publics au FRAC Alsace. « Le but de la sensibilisation à l’art contemporain n’est pas d’aimer les œuvres mais de comprendre ce langage non oral de l’artiste. C’est une prise de conscience par rapport au monde qui est le notre. »

Le regard décalé d’Alain Bernardini sur cette représentation contemporaine du monde du travail est un à-côté qui questionne. « Cet accrochage s’inscrit pleinement dans les rapprochements des mondes de l’art et du travail de la culture et de l’entreprise. Il permet le temps de la pause méridienne d’accéder à une ouverture d’esprit », commente Yves Grusenmeyer, membre de la coordination territoriale et trésorier général de la CMCAS de Mulhouse. Cette initiative enthousiasme Alain Flon, chef cuisinier : « Les agents viennent, s’interrogent, se demandent pourquoi une œuvre est exposée. Après libre à chacun de l’interpréter. » Néanmoins elle permet « de s’évader et d’apprendre à connaitre la culture dans une nouvelle approche. »

Mercredi 2 décembre, jour du vernissage, au moment de la pause déjeuner, les agents se sont arrêtés pour regarder ce Retardateur #1 Cédric, Plage de Saint-Nazaire, une œuvre évocatrice du temps de pause qui attire le regard et permet de se projeter le temps d’un moment de suspension.

Paroles de bénéficiaires : écouter les réactions des agents

D’autres territoires CCAS projettent de rebondir sur cette convention nationale entre le ministère de la Culture et la CCAS, en travaillant sur la mise en place de nouvelles déclinaisons de l’art dans l’entreprise… À suivre !

Temps de pause, deux photographies de l’artiste Alain Bernardini sont accueillies successivement du 14 novembre 2015 au 13 avril 2016, dans le hall du restaurant de Mundolsheim (Bas-Rhin). Cliquez ici pour plus d’informations.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatre + 6 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?