18-35 ans : génération perdue ?

Emploi, amour, sexe, argent, pauvreté, bonheur… 342 000 jeunes Français·es de 18 à 34 ans ont répondu à la plus grande enquête interactive jamais réalisée sur la jeunesse européenne.

L’enquête lancée sur Internet en 2013 dans 33 pays d’Europe en partenariat avec France Télévisions est un autoportrait.

Celui d’une jeunesse mise sous pression par la violence de la société qui l’entoure.

Mais aussi celui d’une génération indignée, prête à se rebeller.

“Perdue”, “sacrifiée”. Ce sont les adjectifs qui reviennent le plus souvent lorsqu’on demande aux jeunes de décrire en un mot leur génération.

Leurs deux principales préoccupations ? L’emploi et l’environnement.

Près d’un jeune sur deux pense que son avenir sera moins bon que la vie qu’ont vécue ses parents.

Génération perdue ? En colère, en tout cas : 61 % sont prêts à participer à un mouvement de révolte de grande ampleur du type Mai 68.

Et vous ?

Étiquettes :
0 Commentaires

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?