12254_-_Accueil_des_migrants_header-dossier
Solidarité
Accueil des réfugié.es : et maintenant ?

À l’heure du durcissement des conditions d’accueil en France des migrant.es et des exilé.es au travers du projet de loi “Asile-immigration”, la rédaction a choisi de rencontrer celles et ceux pour qui la solidarité exprimée dès 2015 perdure : simples citoyen.nes, élu.es des Activités Sociales et de la République et, en premier lieu sans doute, demandeurs et demandeuses d’asile, tous et toutes continuent de lutter pour une vie digne après la guerre, la violence et l’errance.

Tribune

3000 lits pour les réfugiés laissés vacants par l’État

Dans une tribune publique, Nicolas Cano, président de la CCAS, dénonce l’inaction de l’État face à la détresse des réfugiés, malgré la mise à disposition de 3000 places d’hébergement dans les centres de vacances de l’organisme.

Reportage

Peyrat-le-Château : village refuge pour les exilés

Pionnier dès 2015 dans l’accueil de migrants évacués de Calais, ce centre de vacances CCAS de la Haute-Vienne a été relayé par la municipalité, qui continue de loger une cinquantaine d’Érythréens, de Soudanais ou d’Afghans dans son village de gîtes. Rencontre avec les acteurs de cette riche aventure solidaire.

Reportage

Réfugiés en Côtes-d’Armor : l’intégration par le fest-noz

Retour en Bretagne, dix mois après la fermeture des centres d’accueil et d’orientation (CAO) de Trébeurden et de Trégastel, qui avaient accueilli 55 réfugiés afghans et soudanais venus de Calais. Le réseau de solidarité qui s’était constitué à l’époque perdure. Ce n’est pas de trop devant la complexité de la machine administrative.

Droit d'asile

Accueil des réfugiés : la loi du désordre

Alors que le gouvernement entretient, aux dires des associations et des collectifs solidaires, la crise de l’accueil des exilés partout en France, les agents en grève de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) demandent le retrait du projet de loi “Pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif”.

Entretien

Michel Agier : “Nous pouvons opposer des vérités scientifiques aux mensonges sur les réfugiés”

Pour l’anthropologue Michel Agier, les recherches scientifiques sur les migrations peuvent pallier les “gouffres d’ignorance” qui caractérisent les polémiques sur l’accueil des réfugiés. Mais ces recherches peinent cependant à gagner l’opinion publique.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?