Elections de CMCAS : un berrichon à l’affiche

Campagne “J’aime je vote” ©DR

A l’affiche des futures élections de CMCAS, on trouve un message (votez !) mais aussi des gens. Attardez-vous sur ce couple de retraités : voici les Clément, membres du réseau solidaire du Cher, de l’Indre et de la Nièvre. Retraité d’EDF et engagé dans les Activités Sociales, François nous fait part de ses motivations.

Lorsqu’il est contacté par l’actuel président de la CMCAS de Berry Nivernais, Gaël Classen, pour une séance photo, François Clément accepte immédiatement. Avec sa compagne, Sylvie, agent comptable Grdf et bientôt retraitée comme lui, ils figureront sur l’une des quatre affiches de la campagne “J’aime, Je vote”. Deux mots qui résument bien les raisons de son enthousiasme. Pour le vice-président de la SLVie de Châteauroux, il est important d’encourager les agent.e.s à voter pour élire leurs représentant.e.s en CMCAS, quelle que soit leur allégeance syndicale. “Le principal étant de s’exprimer”, on n’aurait pas mieux dit ! Voilà pourquoi il pose avec Sylvie pour la campagne. Mais qui est François ?

« Les Activités Sociales, c’est notre héritage et patrimoine. Derrière la vitrine, ce sont des hommes et des femmes qui ont beaucoup donné pour construire et aiguiller les autres. »

François nous a reçus chez lui dans l’Indre, à Buxières-d’Aillac, petit village de 254 habitants. Ce pur produit estampillé Berry a grandi et étudié dans ces contrées. D’un père travaillant à EDF et ayant coiffé la casquette syndicale, il assure la relève en bonne et due forme. École de métiers d’EDF de Sainte-Tulle (Alpes-de-Haute-Provence), intégration au service de changement de tension à Paris, formations et postes variés en région Centre…

François connaît EDF et ses salarié.e.s professionnellement, mais pas uniquement. En témoigne sa participation aux commissions, au comité, au conseil d’administration et, finalement, à la présidence de la CMCAS de Châteauroux en 1995, quelques années après son père. Un travail de sauvegarde et une volonté de montrer que les luttes d’hier demeurent encore d’actualité. Facile à dire, n’est-il pas ? Facile à faire également, une enveloppe, un papier et nous, encore et toujours nous !

Lire aussi : Elections de CMCAS : comment voter ?

Résumer François à ces intitulés serait réducteur, tout comme penser qu’il s’agit uniquement de filiation. Toujours dans la partie, il continue ses activités comme vice-président de la SLVie de Châteauroux et participe avec sa compagne au réseau solidaire et rend visite aux pensionnés de la CMCAS Berry Nivernais. Vous le retrouverez également au festival Darc de Châteauroux comme bénévole. Mais la retraite c’est aussi penser à soi ? Chez François, le « soi » c’est aussi la maison, ses travaux et sa famille. Deux enfants devenus grands… et le souhait de rattraper ces instants donnés aux autres.

1 Commentaire
  1. gazman 1 année Il y a

    bonjour,

    comme François clément,fils d’agent des IEG,j’adhère totalement à sa maxime sur l’héritage et le patrimone historique de la loi de 1946,et le don de soi,des femmes et des hommes,qui ont construit et aiguiller les autres,et j’ajouterai,dans un esprit de partage et non de consommateur.
    les activités sociales des IEG ,témoins de l’émancipation humaine au fil des transformations sociétales,trouveront toujours un relais inter-générationel,à nous de le saisir et non pas attendre des autres…..

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?