Immuable baie de Somme

La baie de Somme. ©C.Crié/CCAS

Comment un estuaire béant, inondé par les marées, peut-il être aussi attractif ? La baie de Somme, “sauvage, énigmatique, lunaire, envoûtante”, laisse une impression d’immensité et de bout du monde. Chaque année, 30 000 touristes tentent la traversée mythique et plusieurs milliers de coureurs s’y retrouvent pour vivre une aventure sportive exceptionnelle.

“Figure-toi, chère amie, une immense solitude bornait l’horizon par de vagues collines. Pas un homme, pas une cabane, pas un arbre” : voilà comment Victor Hugo décrivait la baie de Somme en 1837. Près de deux siècles plus tard, rien n’a changé ! Marais, dunes, plans d’eau et molières – ces prés salés, naturels, situés en bord de mer sur lesquels paissent les moutons – constituent la baie de Somme. Et lui confèrent ce charme singulier et perpétuel. De la pointe de Saint-Quentin-en-Tour-mont (au nord) à celle du Hourdel (au sud), l’échancrure s’étend sur 70 km² (14 km de longueur sur 5 de large) dont 45 % de prés salés. À l’époque gallo-romaine, la baie s’étirait plus à l’ouest dans les terres, jusqu’à Abbeville et Rue. Après avoir parcouru 245 km depuis Fonsomme (Aisne) où elle prend sa source, la Somme, Samara pour les Romains, vient s’y jeter dans la Manche.

La maison familiale de Merlimont ©C.Crié/CCAS

Étourdissante traversée

C’est entre Le Crotoy et Saint-Valery-sur-Somme que cette langue de sables mous, de vase et de boue, immergée par les marées, est le plus impressionnante. Chaque année, 30 000 visiteurs effectuent l’emblématique traversée. Une balade de 6 km, enivrante, parfois physique, à entreprendre impérativement accompagné d’un guide ! Lorsque la mer se retire (jusqu’à 14 km), elle dévoile une mosaïque de paysages. De longs rubans de sable bordent le tapis vert du schorre (partie végétalisée recouverte par les marées, appelée également pré salé), troué, çà et là, de brèches d’eau. Étrange et mystérieuse baie de Somme. Le temps semble s’y être arrêté. Pourtant la baie renaît des flots à chaque marée. On dit que le ciel et la mer s’y confondent…

Baie de Somme. ©Charles Crié/CCAS

Baie de Somme. ©Charles Crié/CCAS

Vite désorienté, l’on prend garde de toujours avoir à l’œil l’horizon de l’une des deux rives, tant il semble facile de s’y perdre. Ce vaste domaine compose un généreux garde-manger pour les 7 000 moutons de l’estran, dits de pré-salé (appellation d’origine protégée), qui y pâturent 75 jours par an, de mai à novembre. Au nord-ouest, la réserve nationale de la baie de Somme (3 000 ha dont 200 ha terrestres) sert de halte migratoire et de site de reproduction aux oiseaux. Mais gare aux chasseurs ! Tapis dans leur hutte, ils transforment leur paradis en enfer.

Les stars de la baie n’ont rien à craindre, ils appartiennent à une espèce protégée. Des milliers d’admirateurs parcourent des kilomètres pour les apercevoir. Voilà quelques décennies déjà (en 1980) – on ne sait trop pourquoi –, une colonie d’une vingtaine de phoques et de veaux marins y a élu domicile. Il fait visiblement bon vivre en baie de Samara, car, à présent, on dénombre 400 veaux marins et une centaine de phoques gris. Pour les admirer, rendez-vous sur la plage du Hourdel à marée basse.

Mers-les-Bains, l’élégante

Mer-les-bains. ©Charles Crié/CCAS

Mer-les-bains. ©Charles Crié/CCAS

Sauvegardé et classé depuis 1981, le quartier du front de mer n’a rien à envier à la promenade des Anglais. Avec ses villas raffinées style Belle Époque, aux façades multicolores érigées en front de mer, la station balnéaire de Mers-les-Bains ravive le ciel de Picardie. Les hautes falaises de craie, qui dominent Mers, aiment à se mirer dans les trous d’eau laissés par la mer retirée. C’est qu’à marée basse, passée la plage de galets, une plage de sable tend les bras aux vacanciers téméraires qui souhaitent goûter le plaisir du bain. À deux pas, plus au sud, on passe en terre normande. Mais le charmant port de pêche du Tréport opère une attraction irrésistible. Ce serait dommage de le louper.

La magie des couleurs

Telle la montagne Sainte-Victoire, à Aix-en-Provence, peinte à maintes reprises par Cézanne, la baie de Somme inspira les maîtres : Degas, Boudin, Corot, Delacroix, Seurat, Toulouse-Lautrec… Une histoire de lumières… De l’aube au crépuscule, tour à tour nacrée, opalescente, flamboyante, laiteuse, cette immense étendue se teinte de bleu, de vert, d’ocre et de reflets irisés. Elle se métamorphose au gré de la lumière jusqu’à disparaître sous les flots pour réapparaître éternellement. Colette, qui séjourna régulièrement au Crotoy de 1906 à 1910, écrivait : “La baie de Somme, humide encore, mire sombrement un ciel égyptien, framboise, turquoise et cendre verte. La mer est partie si loin qu’elle ne reviendra peut-être jamais.” Pour Jean-Pierre Wojcieszak, bénévole du Nord-Pas-de-Calais qui encadre des séjours découverte de région, “la baie de Somme, ça ne s’explique pas, ça se vit !”

La plage de Fort-Mahon

Plage de Fort-Mahon. ©C.Crié/CCAS

Plage de Fort-Mahon. ©C.Crié/CCAS

Rivage de sable fin à perte de vue, dunes préservées où il fait bon se perdre, Fort-Mahon a tout du paradis. Ne cherchez pas le fort, il n’y en a jamais eu ! Situé entre la baie de Somme et la baie d’Authie en remontant au nord du Crotoy, le hameau, installé en 1790, s’est mué en une remarquable station balnéaire familiale au XIXe siècle. Fort-Mahon-Plage est né pour le plus grand plaisir des amoureux des grands espaces encore sauvages.


Centre de vacances CCAS de Merlimont

vignette-merlimont-2Maison familiale
42, avenue de la Plage

62155 Merlimont
Tél.: 03 21 89 19 20


vignette-merlimontGîtes
Rue Camille-Delacroix
62155 Merlimont
tél : 03 21 94 64 18


Centre de vacances CCAS de Ponches

vignette-ponches5, rue du Molinel
80150 Crécy-en-Ponthieu
Tél.: 03 22 23 64 54

Ponches est un petit écrin de nature préservée où il fait bon se reposer, se balader et pêcher, activité phare du centre.

mediatheque

Réservation, catalogues, séjours en France ou à l’étranger… : bienvenue dans la rubrique Vacances du site ccas.fr

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?