Invitons-nous à la table des négociations !

Cliquez sur l'image pour signer la pétition

Cliquez sur l’image pour signer la pétition

En septembre prochain vont s’ouvrir des négociations cruciales pour l’avenir des Activités Sociales. Fédérations syndicales, directions de la branche des IEG et pouvoirs publics vont se retrouver pour « plancher » sur la réforme de leur financement, dans un contexte de fragilité des opérateurs historiques de l’énergie, de bouleversements économiques, financiers, technologiques et industriels des Industries Electrique et Gazière. C’est la pérennité de vos Activités Sociales, d’une partie de votre protection sociale, de notre modèle solidaire étendu à tous les salariés qui y contribuent par leur travail, qui est en jeu.

Invitons-nous à la table des négociations ! Soyons des milliers à les soutenir et à exprimer, fort et clair, qu’il n’y a qu’un seul chemin : celui de la solidarité !

60 Commentaires
  1. mary 2 années Il y a

    Je suis retraité et je suis le mouvement, bien sur, car il faut luter contre ce démantèlement organisé depuis des années…..vivement les élections et l’espoir d’avoir Mr Mélenchon comme président.
    regardez aussi bleu, blanc, zèbre.

  2. Sachello 2 années Il y a

    Nous sommes solidaire

  3. colinmaire 3 années Il y a

    Je suis le mouvement, bien sur, car il faut luter contre ce démantèlement organisé!

  4. brulant michel 3 années Il y a

    NE RIEN LACHER

  5. liliane dalbegue 3 années Il y a

    bonjour j’ai lu plusieurs commentaires et je reste solidaire de nos acquis

  6. georges 3 années Il y a

    Oui pour la solidarité mais

    De la faute à qui tout ceci, qui a appelé à voter socialiste,toutes les lois anti sociales ont été réalisées par eux,alors il en faut pas pleurer aujourd’hui.
    Pour ma part je ne part plus avec la CCAS depuis 2013 c’est devenu plus cher que de louer ailleurs depuis que la part des enfants est imposable.
    Mon message ne passera certainement pas pas dans la ligne de nos dirigeants

  7. PIONCHON 3 années Il y a

    il faut que tous les agents et leur famille réagissent, l’enjeu est crucial, on ne peut pas laisser démanteler tout ce qui a été acquis par de longues luttes. pensons à nos anciens et faisons leur honneur !

  8. Pons Jean Claude 3 années Il y a

    il ne faut rien lacher et pas de compromis avec ceux qui veulent nous détruire, détruire la solidarité qui fait notre différence. il faut aussi expliquer aux jeunes les enjeux de
    ces négociations : ne baissons pas les bras, il n’y pas de fatalité. Il faut aller jusqu’au bout. L’argent existe au lieu d’être utilisé “ailleurs”. Ne soyons plus dupe des bobards que ‘on nous raconte jour après jour. Car pendant ce temps certains se remplissent sur le dos des petits et des sans grades. Soyons fort et réagissons comme il se doit.

  9. didier 3 années Il y a

    c’était mieux avant….

  10. Pegeault 3 années Il y a

    Entièrement d accord

  11. Catchine 3 années Il y a

    Bonjour,
    D’accord avec Mimile. Les commentaires supprimés sur Campéole ? Surprenant non, n’avons nous pas le droit d’avoir des opinions différents et à quoi sert le droit d’écrire des commentaires ?? Bien sur qu’il faut se battre pour garder nos acquis mais sommes nous capable de tout arrêter (Centrales au ralenti et tout le monde sur le pont, coupure du courant etc..) comme nos anciens qui ont obtenu de hautes luttes les acquis que nous perdons petit à petit. Des économies bien sur mais au lieu de nous envoyer le “Journal” préférer de nous envoyer le catalogue vacances plus pratique à feuilleter papier que par internet (je suis même pret a payer les timbres), pour certains inactifs faire 60 km pour récupérer le catalogue ce n’est pas une économie^!!.
    Et la vérité sur Campéole ???
    @@++

  12. ROLLET 3 années Il y a

    Nous devons toujours nous battre pour garder les acquis qui nous restes!
    MAIS les agents n’ont -ils pas fait une faute en prenant des actions?
    Pour ma part ,j’ai refusé : UNE entrée dans la bergerie!
    !BATTONS NOUS POUR GAGNER.

  13. MASSION Bernard 3 années Il y a

    Un Inactif né en 1946 , qui fût également l’année de Naissance de notre Statût , pour les Jeunes actuels, et les anciens de la <> à bien répondre de par votre signature Electronique à donner à ceux que nous représenteront lors des négociations de Septembre 2016 en leurs accordant une confiance digne de ce Nom .

    Nos Oeuvres Sociales doivent être Fiers de son Parcours Accomplis depuis 1946 ……….

    <> Un Visionnaire du Social…. un Nom digne de Respect.

    Bernard MASSION

    Inactif depuis 1998 .

  14. BISIAUX Lucien 3 années Il y a

    Je suis totalement solidaire

  15. MOY Robert 3 années Il y a

    Je suis partisant de faire en sorte que nos acquis continuent à exister malgré les dégats faits suite à la modification de notre statut qui est le résultat de la vente de nos entreprises par les politiques et l’imposition de ces mêmes politiques d’imposer à EDF de racheter EREVA (en faillite) afin que les actionnaires ne perdent pas d’argent (ce déficit) est beaucoup plus important que le côut de nos activités sociales . je souhaite que le maximum des agents se mobilisent pour essayer de ne pas perdre ce qui a été gagné par nos ainés .bon courage et croisons les doigts ce ne sera pas facile mais il faut y croire.

  16. metriau 3 années Il y a

    Que l’on arrête de nous jalouser et par les informations nationales et autres de nous faire jalouser !!!
    Ces “avantages” tant décriés depuis des décennies sont le fruit de hautes luttes,manifestations, grèves longues et difficiles !
    On tire sur nous alors que beaucoup d’autres secteurs possèdent d’autres avantages lesquels nous restes volontairement cachés par les médias !!!
    OUI pour nos activités sociales , quel bel outil de fraternité.
    OUI le PAR pour le POUR ET NOTRE FOND des 1%

  17. TRUEL 3 années Il y a

    Gérer en luttant, lutter en gérant.
    Il avait raison Marcel Paul

  18. QUESNEL 3 années Il y a

    Solidaire également à vos actions

  19. DURAND Michèle 3 années Il y a

    Oui, je suis d’accord avec cet appel. Il est inconcevable que notre “salaire social différé” qui nous a été octroyé au lendemain de la guerre grâce au statut de nos Entreprises Nationalisées ne soit plus respecté au XXI ième siècle. Soyons vigilants et réactifs face aux attaques de notre gouvernement et de l’Europe.

  20. Michelant 3 années Il y a

    Les anciens doivent se retourner dans leurs tombes en voyant ce qui ce passe !

  21. branchu 3 années Il y a

    totalement solidaire avec vos actions.
    claudeb

  22. mimile 3 années Il y a

    bjr
    je suis stupefait de voir que les commentaires sur CAMPEOLE ont ete supprimes,et le mien pas publie!!!!
    drole de democratie,vous fuyez le debat.
    totalitarisme

  23. MICHEL TETAZ walter 3 années Il y a

    Sauvons nos acquis car ils font partie des valeurs de nos entreprises.

  24. aubry 3 années Il y a

    Je suis solidaire,
    Je refuse la modification de notre régime.
    sans la ccas mes enfants n’auraient pas connu le plaisir des colos

  25. Loussot Marie Noelle 3 années Il y a

    Je suis solidaire,
    Je refuse la modification de notre régime.
    sans la ccas mes enfants n’auraient pas connu le plaisir des colos

  26. GUESDON Bernard 3 années Il y a

    sauvegardons nos activités sociales

  27. TILLOUS Michel 3 années Il y a

    je vous demande de ne jamais oublier que vous avez en charge un instrument fondamental de la vie du pays.votre dignité , comme l’intérêt national , vous font un devoir impérieux : – de continuer a défendre sans jamais défaillir le service public , propriété de la nation , contre les représentants du grand capital industriel et bancaire dont le seul objectif est d’asservir encore plus le pays à leurs insatiables besoins de domination et de profits . De continuer avec le même courage à défendre notre légitime statut national, nos retraites,nos œuvres sociales,issus du programme du conseil national de la résistance,expression du combat de ceux qui ont été jusqu’au sacrifice de leur vie pour sauver le pays et,avec lui, ses riches traditions d’humanisme et de liberté. MARCEL PAUL

  28. SERGE 3 années Il y a

    Non non non aux réformes. Nous allons droit au mur avec tous ces bouleversements bénéfiques uniquement à nos politiques

  29. Jean-Pierre PLAT 3 années Il y a

    L’évolution du contexte énergétique à l’intérieur de l’espace Européen a complètement dynamité le modèle Français et l’entreprise.
    La privatisation du secteur des IEG a permis l’arrivée de nombreux opérateurs leur permettant de participer à la concurrence à la sauce de la commission européenne ( soit disante libre et non faussée) qui s’apparente plus à un pillage des richesses au détriment des besoins du public.
    Bien qu’intégrés dans la branche pour faire du fric, certains refusent de participer au financement du salaire différé du personnel, nos activités sociales.
    Se retranchant derrière le fait que EDF est à la fois l’organisme collecteur du 1% à qui ils doivent fournir des chiffres pour calculer l’assiette du financement des activités sociales et en même temps leur plus gros concurrent, ils tergiversent et pourrissent la situation pour ne rien payer.
    Comme dans le même temps les pouvoirs publics se désinteressent de cette situation (c’est pas leur problème) et que cette situation semble bien arranger les 2 cadors du secteurs ( EDF et ENGIE), on arrive à la situation abbérente de ne plus savoir le montant du budget qui serra alloué d’une année sur l’autre.
    En clair, qui paye ? Sur quelle base ? Des groupes internationaux doivent-ils être imposés sur leur seules ventes en France, alors que d’autres activités ne sont pas intégrées (Production, activités de services, trading, vente et ingéniérie sur des projets à l’international) ?
    D’autres questions doivent aussi être débattues. Qui sont les bénéficiaires? les salariés du secteur dont l’entreprise n’est pas intégrée au statut sont ils bénéficiaires des activités sociales? je pense à Dalkia ou EDF Energie Nouvelles , filiales de EDF hors statut.
    Oui, il faut mettre le financement des activités sociales à l’ordre du jour
    Oui, il faut négocier pied à pied la réorganisation de l’organisation de la collecte et de la répartition du financement.
    Oui, il faut etre solidaire et ouvrir notre espace à nos collègues non statutaires des filiales et pourquoi pas à certains de nos prestataires permanents dont nos boites sont les clients majoritaires.
    Par contre, ces négociations doivent se construire sous l’oeil attentif et vigilant du personnel. Pas question qu’on y perde notre âme et notre fierté.
    Les Activités Sociales des IEG doivent rester gérées et construites PAR & POUR le personnel.

  30. jean hausser 3 années Il y a

    la volonté des gouvernements successifs est claire :
    démanteler et privatiser nos entreprises (ex :EDF et GDF ) au profit du marché (sous prétexte de directives européennes )

    dans ce cadre , le Statut National et la CCAS doivent progressivement disparaitre .

    seule une très forte mobilisation des agents actifs et inactifs pourra bloquer ce choix économique.

  31. CHAUBARON Jean-François 3 années Il y a

    Arrêtons le massacre ! …

  32. PAOLETTI 3 années Il y a

    Il est ” grand temps” de se bouger(actifs comme retraités) si l’on ne veut pas tout perdre.
    Nos gouvernants s’y entendent très bien dans ce domaine.
    Alors quand il faut y aller, il faut y aller avant qu’il ne soit trop tard….

  33. Boulanger Jean pierre 3 années Il y a

    BARP
    Entièrement d’accord avec le commentaire laisser par « Maillard » le 14 /07/ 2016 a 8h 01, on doit refuser tout compromis, tout recul de nos acquis. S’invité? oui mais pour ne rien lâcher.

  34. DESBROSSES Joël 3 années Il y a

    Sans les activités sociales, je ne serai peut être jamais parti en vacances et mes enfants n’aurai jamais connu le bonheur des colos.
    Merci

  35. MUSSLER François 3 années Il y a

    Ne touchez pas aux statuts gagné de hautes luttes par nos prédécesseur qui ont soufferts pour obtenir ces avantages bien mérités au vu des salaires toujours en-dessous de ceux du privé à coefficient égal, luttons contre les revenus des actionnaires qui minent la société et qui à terme perdron le fleuron EDF au non de cette EUROPE du (Fric) productrice de misère et de chômage généralisé, jeunes agents réagissez.

  36. BERTHELOT 3 années Il y a

    Je suis pour construire le rapport de force afin de rendre nos Activtés Sociales et de Santé, il ne faut pas dissocier ces deux fondamentaux, pour rendre accessible à tous les agents qui œuvrent dans les secteurs de l’énergie. La base de calcul du 1% d’aujourd’hui, qui est saboté par les groupes capitalistes accompagné de partis politique “acceptation de la loi du marché K” , doit rester au même niveau financier sur une contribution de toues les entreprises nationalisées ou non indexé sur leurs ventes (est-ce comme le 1% en France et hors Taxes ?).
    La première des SOLIDARITE doit être celle à bâtir tout de suite entre tous les salariés de l’Energie ! Tout comme le combat contre la loi dite Travail !
    Bon courage à toutes et tous ENSEMBLE !

    Secrétaire UFICT CGT Mines Énergie Calvados.

  37. MALLEA 3 années Il y a

    Nos activités sociales ont prouvé leur efficacité auprès de tous ceux, jeunes, adultes, retraités depuis des décennies. Dans le contexte actuel, où il est de plus en plus difficile de prévoir des vacances, ce système en a aidé plus d’un à pouvoir partir un peu.

  38. tonton 3 années Il y a

    garder et respecter nos acquis ……

  39. Tremblay 3 années Il y a

    Solidaire á 100%

  40. Michel Capelle 3 années Il y a

    Il est primordial de sauvegarder notre modèle social à une époque où, malheureusement la distribution des richesses crées privilégie les actionnaires par rapport à ceux qui les créent.

  41. Marie Thérèse Garbero 3 années Il y a

    SOLIDARITE pour moi c est une évidence.

  42. Elisabeth 3 années Il y a

    Il est important de sauvegarder nos acquis, je suis entièrement solidaire.

  43. Lohiague Jean Pierre 3 années Il y a

    Solidarité

  44. Jaguelin 3 années Il y a

    Je suis entièrement solidaire

  45. LAETITIA 3 années Il y a

    POUR POUR POUR ARCHI POUR nos activités, Les colos pour les enfants sont superbe, les activités proposés par nos SLVies, le par et le pour …….

  46. Mongé 3 années Il y a

    Il est devenu franchement intolérable d’entendre très souvent que nous sommes privilégiés , personne n’a interdit à quiconque de faire une demande pour entrer à EDF , les médias critiquent sans cesse , eux n’ont pas d’avantages ? on monte les gens les uns contre les autres ,quelle société !!!!!En plus les personnes qui nous gouvernent Merci . Il faut que l’on conserve nos acquis et que chacun garde les leur .Moi j’ai travaillé 20 ans dans le privé , bonjour je ne regrette pas d’être entré à EDF .

  47. LAURENT 3 années Il y a

    Je ne vois pas pourquoi l’on veut toucher à nos acquis,mais cela ferait tellement plaisir à tant d’envieux,pour eux nous sommes des nantis ,alors que nous avons concedès à l’epoque a vivre avec des revenus inferieurs au privé ,et de plus notre participation du 1% prelevé de nos salaires mais cela personne ne le sais mais ont nous jalouse qu’est ce que cela leur rapportera?

  48. MEOT 3 années Il y a

    Pour une réactualisation du mode de financement afin de préserver nos Activités Sociale intergénérationnelle.

  49. Frédérique 3 années Il y a

    Solidaire à fond…

  50. Alessandri 3 années Il y a

    Totalement solidaire

  51. Montarnal 3 années Il y a

    Pourquoi s’acharner sur EDF alors que d’autres commités d’entreprises privés ont encore plus d’avantages que nous. Tous les ouvriers devrais avoir tous ces avantages( camp de vacances etc…)

  52. Maillard 3 années Il y a

    Le simple fait d’entrer en négociation montre, de la part de nos responsables des oeuvres sociales, une position de recul par rapport à la situation actuelle alors que rien n’oblige à modifier quoi que ce soit aux textes législatifs actuels.
    La prose employée indique déjà l’acceptation d’un recul du financement largement anticipé d’ailleurs sur le terrain par la mise en place d’actes d’austérité.
    Il nous faut combattre ces politiques qui ne sont plus “socialistes” que par l’usurpation d’un mot.
    Refusons toute négociation qui n’aboutiera qu’à un recul de nos acquits.

  53. VERMEERSCH 3 années Il y a

    Je refuse également toute modification de notre régime

  54. rouanet 3 années Il y a

    si les activites sociales n existaient pas il faudrait les inventer !!!

  55. Jacques DEDIEU 3 années Il y a

    Il n’est pas acceptable de laisser démanteler nos Activités Sociales basées sur la Solidarité et la mobilisation de chacun au service de tous.
    Le “par et le pour” doiit garder tout son sens.
    Mobilisons-nous et restons Solidaires pour sauvegarder ce qui peut encore l’être au service du plus grand nombre de nos Bénéficiaires.

  56. fock chui 3 années Il y a

    je suis pleinement solidaire

  57. VALERIE DAVY 3 années Il y a

    Je refuse que le CE DES IEG soit modifié. Je refuse que nos acquis sociaux soient modifiés.
    Marcel PAUL doit se retourner dans sa tombe. Le respect de son combat, de ceux tous ceux l’ayant soutenu, ayant prolongé nos acquis durant toutes ces décennies. NON ne touchés pas à note CE !

  58. Verhaeghe didier 3 années Il y a

    Il est important de sauvegarder les acquis obtenus par la lutte de nos ailleurs.

  59. DUHAMEL Daniel 3 années Il y a

    Je suis pleinement solidaire.

  60. collin 3 années Il y a

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatorze − sept =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?