La retraite anticipée

©Shutterstock

Les agents des Industries électriques et gazières (IEG) peuvent partir plus tôt à la retraite suivant leur situation familiale, leur état de santé, la pénibilité de leur travail ou la précocité de leur carrière.

Le régime spécial des IEG permet aux agents de prendre leur retraite de manière anticipée s’ils remplissent certaines conditions.

Enfants

L’agent justifiant de 15 ans de service, et s’il a interrompu ou réduit son activité pour s’occuper de son enfant, peut partir :

– avant l’âge légal, s’il a eu un ou plusieurs enfants avant le 1er juillet 2008 et s’il est né avant 1963 pour un enfant et avant 1965 pour deux enfants. S’il a trois enfants ou plus (conditions cumulatives avant le 1er janvier 2017), il peut partir sans condition d’âge ;

– quand il le souhaite, pour s’occuper de son enfant handicapé (80 % d’incapacité) âgé d’au moins 1 an et né ou adopté ou recueilli avant la cessation d’activité.

Handicap, maladie, accident

L’agent justifiant de 15 ans de service peut partir :

– sans condition d’âge, si son conjoint est atteint d’une infirmité ou d’une maladie incurable rendant impossible l’exercice d’une profession quelconque ;

– de manière anticipée, en fonction du degré d’incapacité, s’il a été victime d’un accident du travail ayant entraîné une invalidité définitive ou une incapacité permanente partielle d’au moins 25 % au moment de la cessation d’activité. Cette anticipation est cumulable avec un abaissement de l’âge légal au titre des services effectifs “actifs”, “insalubres” et militaires ;

– dès 50 ans, s’il est déclaré inapte ou en situation de longue maladie. L’agent peut partir dès 55 ans s’il est handicapé et justifie d’une durée d’assurance minimale et d’une durée de cotisation tous régimes avec incapacité permanente d’au moins 50 %.

Service actif et service insalubre

L’agent peut demander la liquidation de sa retraite entre 55 ans (générations avant 1962) et 57 ans (générations 1967 et plus), s’il comptabilise au moins 15 à 17 ans (selon la génération) de services effectifs actifs, insalubres et militaires ou dix ans de services effectifs insalubres.

Carrière longue

Les agents ayant commencé à travailler avant l’âge de 20 ans peuvent partir avant 62 ans sous réserve de justifier d’une durée d’assurance (tous régimes) en début de carrière et d’une durée d’assurance cotisée (tous régimes) pendant la carrière. Peuvent être comptabilisées comme périodes cotisées : les congés maternité, les congés maladie, l’invalidité (deux trimestres sur toute la carrière), les inaptitudes temporaires et le service national.

Pour toutes informations complémentaires
vous pouvez consulter le site cnieg.fr
ou contacter votre DRH

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

1 × cinq =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?