#Mytho : “Décrypter une fake news permet de développer l’esprit critique”

L’émission web #Mytho, format court animé par Scotty et Maïssa, décrypte les actualités et les légendes urbaines pour un public d’ados. ©Aurore Teboul

Lancée en septembre dernier à l’initiative de Lumières sur l’info, association de journalistes qui lutte contre la désinformation, la chaine Youtube #Mytho propose aux adolescents des vidéos ludiques et très drôles qui décryptent les fakes news. Entretien avec Aurore Teboul, responsable éditoriale de cette série produite par Zebra production.

Comment est née l’idée de #Mytho ?

L’idée est avant tout partie d’un constat : il y a plein de programmes sur les fakes news et l’information, mais ils sont pour la grande majorité suivis par un public relativement âgé. Notre ambition première était de s’adresser à des jeunes de 14-15 ans en moyenne. Pour ce faire, nous avons souhaité partir de leurs centres d’intérêt et leur parler avec leur code à eux. D’où notre volonté de faire présenter le programme par deux jeunes, Scotty et Maïssa.

Qui sont Scotty et Maïssa et quel est leur rôle dans la fabrication des vidéos ?

Maïssa a 16 ans, elle est lycéenne. Scotty a 23 ans, il est comédien. Ils ont été retenus suite à un casting. Ils ont un rôle très important dans l’élaboration des vidéos, qui s’effectue collégialement lors de conférences de rédaction. Ils fourmillent d’idées et nous apportent un regard neuf sur l’actualité.

Comment intéresser les jeunes aux médias sans les ennuyer ?

Déjà, avec l’humour de Maïssa et Scotty, il est difficile de s’ennuyer ! Ils sont très drôles et nous permettent d’allier bonne humeur et rigueur, et donc de joindre l’utile à l’agréable. Sur le fond, nous essayons d’alterner entre des sujets sérieux et d’autres plus légers. Et surtout, ce qui paraît le moins sérieux ne l’est pas forcément.

Une fake news n’est pas obligatoirement plus dangereuse dans certains domaines que dans d’autres. Si demain, il y a 100 jeunes qui pensent que mettre du beurre sur une brûlure ça soigne, on aura 100 brûlures mal soignées.

Donc au départ, c’est une fake news qui fait rigoler, mais elle peut avoir des conséquences plus dangereuses qu’une fake news soi-disant plus sérieuse. Dans tous les cas, décrypter une fake news permet de développer l’esprit critique, de faire comprendre comment chemine une fausse information.

Comment “éduquer” les jeunes aux médias, sans tomber dans un discours paternaliste ou moralisateur ?

Dans un premier temps en mettant un point d’honneur ne pas “essentialiser” les jeunes et à ne pas les prendre de haut. Nous avons l’intime conviction que, contrairement aux idées reçues, les jeunes sont intéressés par une pléiade de sujets. Par l’actu, par les médias, par diverses thématiques. À leur manière, ils sont très politisés.

Et surtout, nous ne pensons pas du tout qu’ils sont plus sujets à croire les fake news et à les partager que leurs ainés. Notre objectif n’est pas de donner des réponses toutes faites aux jeunes. Nous voulons qu’ils s’interrogent et nous essayons simplement de leur donner les outils nécessaires pour qu’ils puissent le faire.



Comment suivre l’évolution effrénée des nouvelles manières de communiquer des jeunes ?

Il n’y a pas de secret : on essaie d’être partout. Si demain il y a un énième réseau social qui se crée, on va réfléchir à un contenu adapté à ce dernier. Vouloir s’adresser aux jeunes nécessite de s’adapter constamment, de ne pas être rigide ou dogmatique. Il faut se remettre régulièrement en question. L’avantage, c’est que les réseaux sociaux et les nouveaux moyens de diffusion offrent une véritable flexibilité : du jour ou lendemain, on peut lancer un format ou l’arrêter.


Suivre l’actu de #Mytho

“COVID ATTACK”, “L’affaire de la cravate zip”, “deep fake dans ta face”…

Sur #Mytho , Maïssa et Scotty désintègrent sans pitié les plus belles fake news. Les jeunes présentateurs nettoient la toile avec un humour irrésistible et livrent quelques bonnes astuces pour ne pas se faire “mythonner”.

Retrouvez le duo sur sa chaine YouTube, mais aussi sur le compte Facebook, Instagram, Snapchat et Tit-Tok de #Mytho !

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Votre commentaire est soumis à modération. En savoir plus

Qui sommes-nous ?    I    Nous contacter   I    C.G.U.    I    CCAS ©2021

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?