Pierrot “le fou”

Ambassadeur du noble jeu, Pierre Aliphat aime transmettre sa passion. © B. de Camaret/CCAS

Ambassadeur du noble jeu, Pierre Aliphat aime transmettre sa passion. © B. de Camaret/CCAS

Du 17 au 25 octobre, les 12e Rencontres nationales et internationales d’échecs, organisées par l’association CapEchecs en partenariat avec la CCAS, réuniront 800 participants au centre CCAS du cap d’Agde (Hérault). Parmi eux Pierre Aliphat, personnage incontournable de l’événement.

Quand il ne joue pas, il discute, échange, conseille. Entre deux rondes, en ce dimanche de régionales, à l’extérieur du complexe sportif Nelson-Mandela, propriété de la CMCAS Paris, Pierre, agent EDF en inactivité, est toujours dans l’action. « J’aime faire partager ma passion pour ce jeu à chaque fois que j’en ai l’occasion. Aujourd’hui, je joue pour le plaisir puisque j’ai déjà mon “billet” pour les Rencontres du cap. »

Inscrit en équipe sous la bannière de la CMCAS Seine-et-Marne et en individuel, le classé 1 400 Elo [système d’évaluation du niveau de capacités relatif d’un joueur en fonction d’un nombre de points, entre 1000 et 3000, NDLR] se contentera, pour cette édition, du tournoi de l’avenir. Son but : « Se faire plaisir et revivre toujours ces moments festifs, conviviaux et inoubliables. » Et des souvenirs, ce sportif invétéré, pratiquant entre autre l’athlétisme, du haut de ses 70 ans, en possède à foison. « J’ai participé à toutes les rencontres. Celle qui m’a le plus marqué reste sans aucun doute l’édition où étaient réunis les quinze meilleurs mondiaux. Du grand spectacle ! »

Maniant le verbe avec autant de dextérité que les 16 pièces, pas étonnant que ce féru des 64 cases draine derrière lui d’autres bénéficiaires, que ce soit dans les SLVie ou encore dans les centres de vacances CCAS « où il y a toujours un échiquier à disposition. Aux Mathes, cet été, j’ai réussi à créer un groupe de vingt personnes qui se retrouvaient tous les soirs pour des parties fort sympathiques. J’essaie toujours très humblement d’apporter mon expérience et de convaincre les néophytes des vertus de ce jeu ».

Dans quinze jours, au cap d’Agde, Pierre aura, une fois de plus, l’opportunité de se mesurer aux autres joueurs, de propager sa bonne humeur et d’échanger autour et en dehors de l’échiquier. C’est ça qui le motive !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

un × 5 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?