Saisonniers… et vrais salariés

Forum social des saisonniers en novembre 2016 à Chambéry (Savoie). ©Joseph Marando/CCAS

Pas de vacances sans saisonniers. Dès 2005, la CCAS leur a octroyé des droits.

Vous êtes à la recherche d’un emploi permanent ou saisonnier dans le secteur du tourisme social et solidaire ?
L’association Parcours vous propose une bourse à l’emploi pour la saison d’hiver sur www.parcours-recrute.fr

La France compterait 500 000 à 700 000 saisonniers, tous secteurs d’activités confondus. La CCAS, qui en embauche 2 200 environ chaque année, s’est lancée très tôt dans la lutte contre la précarité de ces salariés vulnérables par nature. C’était en 1998. Une enquête interne révèle alors que les saisonniers ne se sentent pas considérés comme des salariés à part entière, ne font pas partie de “la maison”, et n’ont pas les mêmes droits. À titre expérimental, des groupes d’expression et de concertation des saisonniers (GECS) sont créés afin de libérer la parole, émettre des avis, des propositions. “De là découle l’accord d’organisme signé par la CCAS en 2005, indique Karine Delpas, coordinatrice du Forum social des saisonniers. Une sorte de convention collective dédiée aux droits des saisonniers au sein de notre structure.”

Ce texte généralise les GECS et accorde en l’espace de quelques années une série de droits et d’avancées sociales : fidélisation, proposition d’embauche à J – 60, prime d’ancienneté, 13e mois, grille des salaires spécifique, droit à la formation, définition des fiches de postes, charte du logement garantissant un hébergement gratuit, accès aux Activités Sociales…

Un nouveau grand pas en avant est franchi en 2013. Avant le 31 décembre de chaque année, la CCAS s’engage à faire des promesses d’embauches pour la saison suivante. “L’idée, c’est de donner de la visibilité aux salariés, la CCAS s’assurant les compétences dont elle a besoin”, analyse Karine Delpas. Depuis un an, les saisonniers ont également accès à une bourse à l’emploi. Les 13 opérateurs du tourisme social regroupés au sein de l’association Parcours, très engagés dans la lutte contre la précarité, y mettent en commun des offres prioritairement destinées à leurs saisonniers. De nouvelles avancées, concernant la mise en place d’une clause de reconduction des contrats, sont en cours de discussion afin de tirer encore un peu plus vers le haut les droits des saisonniers.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-neuf + huit =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?