Visions sociales : une première édition numérique

©Camille Besse/CCAS

Cette année, crise sanitaire oblige, le meilleur du cinéma français et international s’invite chez vous : les films programmés au festival Visions sociales seront en libre accès en ligne, jour après jour. Rendez-vous sur la médiathèque des Activités Sociales du 16 au 23 mai prochains.

Croiser les points de vue, les approches, tourner le regard vers les plaies vives ou embrasser les sursauts et les espoirs portés par les mouvements sociaux et citoyens : autant de désirs que revendique le festival Visions sociales depuis sa création. Cette année, le festival de cinéma des Activités Sociales maintient cette ambition pour sa première édition numérique, et fêtera sa 18e édition avec vous, en ligne sur la médiathèque.

Le réalisateur et scénariste français Pierre Schoeller, parrain de l’évènement, inaugurera le festival numérique les 16 et 17 mai avec “Un peuple et son roi” (2017) et “l’Exercice de l’État” (2011), au sein d’une programmation qui met en valeur l’Afrique et le jeune cinéma africain.


“Un peuple et son roi”, de la Révolution à la République

En 1789, un peuple est entré en révolution. Écoutons-le. Il a des choses à nous dire.
Un film de Pierre Schoeller, avec Gaspard Ulliel, Adèle Haenel, Louis Garrel, Laurent Lafitte, Olivier Gourmet, Denis Lavant…


Comme au cinéma

Chaque jour, du 16 au 23 mai, vous pourrez voir deux films en libre accès parmi les 18 films programmés au festival. Les autres films restent disponibles au visionnage sur abonnement (en savoir plus sur l’abonnement dans notre article). 

Vous découvrirez en ligne une filmographie variée – documentaires, cinéma d’animation et fictions – et un cinéma habituellement peu présent sur les écrans des salles de cinéma. Une programmation exigeante et de qualité, à l’image de l’émouvant documentaire “L’homme qui répare les femmes” de Thierry Michel et Colette Braechman, ou encore de l’excellent “Un divan à Tunis” de Manèle Labidi-Labbé, plus léger.

Voir le programme complet

En plus de voir de beaux longs métrages depuis votre salon, des discussions avec Pierre Schoeller, les réalisateurs ou comédiens des films programmés seront organisées.

Être privé de salles obscures pour cause de crise sanitaire ne signifie donc pas, avec les Activités Sociales, être privé de cinéma. Bonne e-séance !


Plus d’infos à venir sur
ccas.fr > Culture et loisirs > Visions Sociales

Et

ccas.mediatheque.fr

1 Commentaire
  1. Christelle Peybernes 3 semaines Il y a

    Bonjour,
    Un film qui parle de nous, de notre métier, très actuel avec la crise : Barrages, l’eau sous haute tension. De Nicolas Ubelmann.
    Pourriez-vous le mettre sur cette mediatheque.
    Une petite promo serait sympa, le réalisateur serait ravi.
    L’hydro électricité est très mal connu des agents. Tous ceux qui ont vu ce documentaire l’ont trouvé très didactique et très intéressant.
    Merci d’avance
    Christelle Peybernes Savoie

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

douze − neuf =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?