Cancer du sein : ils et elles ont couru avec la CMCAS Bourgogne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des bénéficiaires de la CMCAS Bourgogne se sont réunis le 3 juin dernier au parc la Colombière à Dijon. Leur objectif : courir pour soutenir la recherche contre le cancer du sein avec l’association Odyssea. La CMCAS Bourgogne a noué un partenariat inédit. Qui sont ces coureurs solidaires du dimanche ?

“Il est important que nous soyons là, pour aider la recherche contre le cancer et toutes les personnes en difficulté”, confie Jérôme Tixier, président de la CMCAS Bourgogne. Trois courses étaient proposées : 1 km (pour les enfants), 5 et 10 km. Pour la course de 10 km, les bénéficiaires payaient 13 euros, la CMCAS versait la même somme, ce qui rapportait 26 euros à l’association Odyssea. Pour cette première édition, 52 bénéficiaires se sont inscrits.

>> Voir notre story en direct de la course sur Instagram (@ccasasnrj)


Vos témoignages

“Je m’entraîne depuis des mois !”

Delphine Gauthiot, 40 ans, à l’origine du partenariat avec Odyssea

Delphine Gauthiot travaille à la CMCAS Bourgogne. ©Joseph Marando/CCAS

“J’avais envie de courir pour une bonne cause. Je cours 10 km. Je m’entraîne depuis quatre ou cinq mois avec mon conjoint ! J’ai connu l’association Odyssea grâce à Octobre rose. Le cancer du sein me touche directement, de par mon entourage. Je travaille à la CMCAS Bourgogne depuis huit ans. J’avais envie de proposer quelque chose qui change des activités que l’on propose habituellement.”


“Je cours pour maman”

Valentin, 9 ans, cadet de la famille Pawka, avec Anne-Laure, 40 ans, Nicolas, 41 ans (agent Enedis), et Hugo, 5 ans.

Dans la famille Pawka, petits et grands sont fondus de course à pied.

“Ça va aller les muscles, les garçons ?” demande la maman, Anne-Laure. Valentin explique qu’il ne s’est pas entraîné pour sa course de 1 km, “sauf au cross de l’école”. “Je cours pour maman”, explique-t-il, comme le proclame le slogan inscrit sur son tee-shirt rose. “Les manifestations sportives, c’est leur truc”, commente Nicolas, le papa, qui va courir 5 km. “De temps en temps, on les inscrit à des cross. J’ai aussi l’habitude de courir mais c’est la première fois que je participe à Odyssea”, ajoute-t-il.


“Ma famille a été touchée par cette maladie”

André Darnand, 59 ans, vice-président de la commission régionale santé et solidarité de la CMCAS Bourgogne

André participe à la course des 5 km. ©Joseph Marando/CCAS

“Je n’ai pas l’habitude de courir. Je ne vais courir que 5 km. Je m’entraîne depuis quelques jours pour voir si je tiens tenir le coup. L’important est de participer, et le motif est légitime. Ma famille a été touchée par cette maladie. Je m’occupe de la santé et de la mission solidaire à la CMCAS. Quand Delphine m’a parlé du projet, je me suis dit qu’il fallait le faire. Nous devons donner de l’ampleur cette action. Surtout qu’elle est facile à mettre en place.”


“C’est une terrible maladie et il faut être solidaire”

Delphine Mazilly, 44 ans, agent immobilier

Delphine est une adepte du running. ©Joseph Marando/CCAS

“Je ne suis pas bénéficiaire, c’est un ami de la CMCAS qui m’a invitée. J’aime bien courir. Je vais courir les 10 km. J’ai été confrontée au cancer dans mon histoire familiale. C’est une terrible maladie et il faut être solidaire. Courir est une manière de participer à cette cause.”


“Je n’ai pratiquement que des femmes autour de moi”

Olivier Souyfa et sa famille, 40 ans, agent GRDF à Dijon

Olivier entouré de sa grande famille. ©Audrey Viala/CCAS

“Je suis venu avec ma compagne, mes filles, ma sœur, mon beau-frère et mes nièces. Je n’ai pratiquement que des femmes autour de moi. Je veux initier ma famille à des causes comme celles-là. C’est la première fois que nous courons tous ensemble.”


50 000 euros reversés à l’association

La course de Dijon, qui a réuni 7 500 participant.es, a permis de récolter 50 000 euros, reversés au centre de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc pour la recherche et l’accompagnement des patientes, et à l’association Carpe Diem 21, qui promeut l’activité physique des personnes touchées par le cancer.

Depuis sa création en 2002, Odyssea a financé une centaine d’associations et récolté plus de 8 millions d’euros au profit de la recherche contre le cancer du sein.

Les inscriptions sont individuelles ou par équipes. Proposez le projet à votre CMCAS !

Prochaine course le 8 juillet à Val d’Isère (Savoie).

Faire un don

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

19 + 16 =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?