Elections professionnelles : les résultats

©Shutterstock

A l’issue des élections professionnelles qui se sont achevées le 14 novembre, la CGT reste le premier syndicat dans la branche des IEG avec près de 39 % des voix. La CFE-CGC (près de 28 %) et FO (15 %) progressent, tandis que la CFDT (16 %) est en net recul.

Malgré un léger recul par rapport aux dernières élections professionnelles (2016), la CGT, avec près de 39 % des suffrages, conserve sa place de premier syndicat dans la branche des industries électriques et gazières (IEG). Le taux de participation (72 % à EDF) est comparable à celui du scrutin de 2016 (73 %).

C’est la CFE-CGC (27 %) qui enregistre la plus forte progression (+3 points), confirmant la tendance des élections précédentes. A l’inverse, la CFDT, qui était stable jusque-là, perd 4 points (16 %) et se retrouve talonnée par FO (15 %), qui gagne plus d’un point par rapport au précédent scrutin.

Pour les quelque 135.000 salariés de la branche, il s’agissait d’élire les membres des tout nouveaux comités sociaux et économiques (CSE), issus des ordonnances Macron de septembre 2017. En effet, au 1er janvier prochain, les membres des CSE remplaceront définitivement les anciens membres des CE et des CHSCT ainsi que les délégués du personnel.


Lire notre dossier CSE

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

13 + seize =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?