“Il faut sauver le sauvetage en mer” : l’appel de SOS Méditerranée relayé par la CMCAS Languedoc

Table ronde sur la solidarité avec les réfugiés avec SOS Méditerranée, le 29 septembre 2018 au Cap d’Agde (Hérault). ©Fabienne Fouché et Magali Ballesteros/CCAS

La fête de la CMCAS Languedoc a réuni samedi 29 septembre dernier près de 1200 personnes au centre de vacances du Cap d’Agde. Une journée placée sous le signe de la solidarité avec les réfugiés et l’ONG SOS Méditerranée. Fruit de la participation des agents, 2232 euros ont également été remis à l’ONG. 

“Tous en orange, la couleur de “l’Aquarius”, il faut aller manifester samedi 6 octobre partout en France pour soutenir SOS Méditerranée et permettre à son navire de continuer à sauver des vies ! ” L’appel lancé de concert par Patrick Coulet et Benoit Castel, respectivement président de la CMCAS Languedoc et de la CMCAS Toulouse, est sans ambiguïté. Entre les concerts de jazz, la découverte des colos et le bal aérien de faucons, la fête de la CMCAS Languedoc a donc donné à son beau slogan, “Soyons à la hauteur de nos rêves”, la meilleure preuve possible.

Manifestation le 6 octobre, deux pétitions en ligne

Partout en France et en Europe, les citoyen·nes sont invité·es depuis la fin du mois de septembre à se mobiliser pour “demander à tous les États d’Europe de respecter l’obligation de sauvetage en mer”, martèle Agnès de France, représentante de l’antenne héraultaise de l’association au cours de la table ronde organisée place de la Laïcité du centre de vacances du Cap d’Agde. Le samedi 6 octobre, SOS Méditerranée et Médecins sans frontières appellent à une mobilisation citoyenne à l’échelle européenne afin d’interpeller l’Union sur la crise migratoire en Méditerranée.

Tous et toutes ont également rappelé l’urgence de signer deux pétitions adressées aux États européens : #SaveAquarius, portée par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, et le Manifeste pour l’accueil des migrants lancé par les médias Regards, Politis et Mediapart, rejoints par plusieurs milliers de personnalités, d’organisations et de citoyen·nes.

“Nous aurions pu célébrer les événements de Mai 68 ou insister sur la casse des services publics orchestrée par le gouvernement, mais la question de l’accueil des réfugiés nous a semblé incontournable ” précise dans son introduction Patrick Coulet, président de la CMCAS Languedoc.

Exposition “Sauvetage en Méditerranée”, à bord de “l’Aquarius”, par le photographe érythréen Sinawi Medine, réfugié en France, présentée au festival Visions sociales en mai 2018. ©Joseph Marando/CCAS

2232 euros remis à l’ONG

Fruit d’une vente de billets de tombola organisée toute la journée sur le centre, un chèque de 2232 euros a été remis à l’issue de cet échange aux représentants de SOS Méditerranée, qui s’est soldé par la signature d’une convention entre l’organisation humanitaire, la CMCAS Languedoc et la CCAS. Une goutte d’eau, mais un vrai geste de solidarité des électriciens et des gaziers.

À cette occasion, Jean-Pierre Lacan, responsable de l’antenne sétoise de l’association SOS Méditerranée, a précisé : “Il faut sauver des vies en Méditerranée, on n’est pas mort avec le retrait du pavillon panaméen de “l’Aquarius”. Et d’ajouter : “Face aux décisions iniques dont nous sommes victimes, il faut mettre une pression maximale sur les États européens pour que notre navire retrouve un pavillon. Il faut sauver le sauvetage en mer.”

“L’Aquarius” est le dernier navire humanitaire à parcourir la Méditerranée pour secourir des migrants qui tentent la traversée clandestine vers l’Europe. Depuis quatre ans, plus de 15 000 personnes sont mortes noyées en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune, selon l’ONG. En deux ans et demi, SOS Méditerranée dit avoir secouru 29 523 personnes, dont 23 % sont des mineurs.


Sauvetage en mer : les citoyen·nes interpellent l’Europe

Sauvons “l’Aquarius” et le sauvetage en mer
En tant que citoyens, nous nous associons à l’équipage de “l’Aquarius”, le dernier navire civil de sauvetage en mer Méditerranée centrale, pour demander à tous les États d’Europe de respecter l’obligation de sauvetage en mer. Cet impératif doit primer sur toute considération d’ordre politique, dans le respect du droit international.
Signer cette pétition

Manifeste pour l’accueil des migrants
“La migration n’est un mal que dans les sociétés qui tournent le dos au partage. La liberté de circulation et l’égalité des droits sociaux pour les immigrés présents dans les pays d’accueil sont des droits fondamentaux de l’humanité.”
Signer cette pétition

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Informations sur les cookies   I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?